ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 21 septembre 2020 - Autre réalisation → Municipale

La ville de Strasbourg créée une « mission d'information et d'évaluation pour la gestion du rat en ville et des animaux liminaires » afin de trouver des alternatives aux méthodes létales

Agir !

Félicitez-les

UNE MISSION SUR LES RATS

SALUBRITÉ La mise en place d’une « Mission d’information et d’évaluation pour la gestion du rat en ville et des animaux liminaires » dans l’habitat a été votée lors de la dernière séance du conseil municipal. « Liminaires » désignent des animaux qui ne sont ni totalement sauvages ni totalement domestiqués, et qui vivent donc à proximité de l’homme, comme les rats ou les pigeons.

(Extrait du magazine de la ville Strasbourg Magazine)

Approches radicale, létale ou pragmatique s’affrontent face au respect de la cause animale. « Sachez que dans le métro de New York des tests contraceptifs pour les rongeurs ont été menés avec succès », explique Marie-Françoise Hamard, conseillère municipale déléguée aux animaux dans la ville. Cette dernière propose une approche « bien bienveillante », la régulation douce, qui pourrait « assurer une gestion pérenne et efficace des animaux ». Adjoint de la maire de Strasbourg, Marc Offsess insiste, lui, sur la nécessité de ne plus considérer ces animaux comme des nuisibles à exterminer et de « s’attacher aux causes » qui sont multiples. « Les comprendre, c’est déjà esquisser les solutions, c’est commencer à agir sur elles. Il faut changer de regard. » Une mission qui est de toute façon une bonne chose car « elle officialise le problème », explique encore à 20 Minutes Jean-Philippe Maurer.

(Extrait de 20 minutes)