a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 janvier 2015 - Question parlementaire → Nationale

Vivette Lopez demande "un assouplissement de la règlementation" concernant la chasse aux sangliers

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan national de maîtrise du sanglier (PNMS) appliqué au niveau départemental par le préfet en collaboration avec les chasseurs et les acteurs des territoires ruraux, il conviendrait de permettre un assouplissement de la règlementation mise en place en mai 2011 afin d'autoriser, à titre tout à fait exceptionnel, la chasse en battue pour le sanglier, dès le mois d'avril.
extrait de la question parlementaire

Question parlementaire de Vivette Lopez, sénatrice du Gard :

Mme Vivette Lopez attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement quant aux conséquences qu'entraîne la surpopulation de sangliers dans le département du Gard.

Que ce soit en matière de productions agricoles qui sont particulièrement impactées pendant les périodes de semences pour les grandes cultures, en matière de sécurité routière ou de dégradation des territoires, il s'avère que les sangliers sont particulièrement destructeurs et dangereux.

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan national de maîtrise du sanglier (PNMS) appliqué au niveau départemental par le préfet en collaboration avec les chasseurs et les acteurs des territoires ruraux, il conviendrait de permettre un assouplissement de la règlementation mise en place en mai 2011 afin d'autoriser, à titre tout à fait exceptionnel, la chasse en battue pour le sanglier, dès le mois d'avril.

Aussi, elle lui demande s'il entend répondre à l'inquiétude grandissante des représentants de la profession agricole, des particuliers et des organismes de sécurité sanitaire en élargissant les périodes de chasse de cette espèce.

Source :