ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 septembre 2018 - Groupe d'études → Europe

7 eurodéputés français sont membres de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux

Ces eurodéputés sont membres de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux, un Intergroupe au Parlement européen parrainé par le réseau d'ONG européennes animalistes Eurogroup For Animals.

L'eurodéputé Jean-Paul Denanot a été membre de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux jusqu'à sa démission le 10 juin 2018.

Traduction libre de la présentation de l'Intergroupe :

L'Intergroupe pour le bien-être animal est l'un des plus anciens et des plus fréquentés au Parlement européen. Au cours de ces trois dernières décennies, il a eu un impact concret dans l'élaboration des politiques relatives au bien-être animal.

Les principaux objectifs de ce forum transpartisan sont la promotion du bien-être animal et de la préservation des espèces, l'amélioration de la législation de l'Union européenne et de son application ainsi que la diffusion des informations et des meilleures pratiques.

Réalisations 2009-2014 :

  • Au cours de la dernière législature, environ 80 eurodéputés de tous les groupes politiques et de la majorité des États membres ont assisté à au moins une des 39 réunions de l'Intergroupe qui ont eu lieu chaque mois à Strasbourg. La fréquentation moyenne a été de 14 eurodéputés par session, une des plus élevées parmi les Intergroupes au Parlement européen.
  • L'Intergroupe a été un facteur clé dans l'élaboration de la position du Parlement sur ​​le clonage des animaux pour la production alimentaire, ce qui a conduit au rejet du dossier sur les nouveaux aliments et obligé la Commission à présenter de nouvelles propositions.
  • Les deux rapports d'initiative sur la stratégie de l’UE pour la protection et le bien-être des animaux ainsi que celui sur la protection des animaux pendant le transport sont issus initialement de discussions au sein de l'Intergroupe.
  • Les membres de l'Intergroupe ont aussi initié la campagne 8HOURS afin de minimiser et d'améliorer les conditions de transport des animaux, campagne qui a reçu le soutien de plus de 1 million de citoyens.
  • L'Intergroupe a suivi les très nombreux dossiers parlementaires liés aux questions de protection animale et veillé à ce que leur rédaction soit adéquate.
  • Beaucoup de citoyens européens considèrent l' Intergroupe pour le bien-être animal comme l'épicentre des débats et actions sur la question du bien-être animal dans l'UE.
  • L'intergroupe a joué un rôle déterminant dans l'adoption réussie de nombreuses déclarations écrites relatives au bien-être et à la préservation des animaux.
  • Des événements ont régulièrement été organisés, impliquant des élus et personnels des institutions européennes et des États membres, des scientifiques de renom, des écologistes et des célébrités. Des voyages d'étude ont été organisés permettant un meilleur aperçu des questions telles que la validation des méthodes alternatives à l'expérimentation animale, les efforts de préservation des guépards en Namibie ou des chiens errants en Roumanie.