Droit animal

Amendement CL184 visant à reconnaître officiellement au Conseil économique,social et environnemental (CESE) des compétences en matière de condition animale (rejeté)

Prise de position

ART. 7N°CL184
ASSEMBLÉE NATIONALE
5 septembre 2020
CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL - (N° 3184)
AMENDEMENT N°CL184
présenté par
M. Diard, M. Quentin, M. Dive, M. Cordier, Mme Corneloup, M. Cinieri, Mme Trastour-Isnart, M. Le Fur, Mme Meunier et Mme Duby-Muller

ARTICLE 7
À l’alinéa 6, après le mot :
« nature »,
insérer les mots :
« , des animaux ».

EXPOSÉ SOMMAIRE

Il est proposé par cet amendement d'introduire officiellement au CESE des compétences en matière de défense du bien-être animal et de la biodiversité.

En effet, selon un sondage IFOP, 92% des personnes interrogées pensent que le respect du bien-être animal est important. Le monde animal fait partie intégrante de notre environnement et il ne peut y avoir de défense de notre écosystème sans assurer la défense des animaux.

De plus, à l'heure où un référendum d'initiative partagée sur le bien-être animal a été lancé, il semble donc important d'envoyer un signal fort et de permettre au CESE de se saisir des questions de bien-être animal afin de faire avancer la défense de l'environnement par l'ensemble des acteurs institutionnels.

Partager cette prise de position