Droit animal

Ces eurodéputés se sont abstenus sur la reconnaissance des insuffisances de la législation européenne en matière de «bien-être animal»

Interpellez-les

Personnalités politiques (3)

Parti politique (1)

Logo GC
GC
Interpellez-les

Prise de position

Justification de la note

Ils laissent faire sans réagir

Ces eurodéputés n'ont pas voté sur le constat suivant :
Le Parlement européen, (...) considérant que la législation actuelle de l'Union en matière de santé et de bien-être des animaux n'envisage pas ces derniers comme des êtres sensibles, au sens de l'article 13 du TFUE;
(considérant additionnel H bis proposé par l'Amendement 1, amendement rejeté)