ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 4 avril 2017 - Source associative → Local

Conférence à Bordeaux sur la politisation de la cause animale

Mardi soir, pendant que des millions de français suivaient sur leur écran télévisé un débat dont le principal sujet était le « crêpage de chignon », nous étions de notre côté entre 120 et 140 à préférer suivre et participer au débat politique dont les animaux non humains étaient le thème central dans l’amphithéâtre de l’Athénée Municipal.
(extrait du compte-rendu d'ACTA)

État des lieux actuel et réflexions sur
– Comment avancer pour que la question animale ait enfin la place qu’elle mérite : une place centrale dans la politique humaine ?
– Comment construire efficacement afin d’obtenir au plus vite des droits fondamentaux pour les plus vulnérables d’entre nous ?

(extrait de la présentation du débat par ACTA)

Compte rendu Débat Politique Animaux

Auteur: Acta 6 avril 2017 0 Commentaires
Actualitésacta
Mardi soir, pendant que des millions de français suivaient sur leur écran télévisé un débat dont le principal sujet était le « crêpage de chignon », nous étions de notre côté entre 120 et 140 à préférer suivre et participer au débat politique dont les animaux non humains étaient le thème central dans l’amphithéâtre de l’Athénée Municipal.

Après Toulouse en février dernier, Bordeaux souhaitait consacrer, elle aussi, une soirée à la place des animaux dans les différents programmes des partis politiques en 2017.

Cette soirée s’est donc déroulée naturellement dans la discussion, l’écoute, l’information, l’échange et la convivialité entre nos intervenants de qualité et le public que nous remercions sincèrement et chaleureusement de leur présence.

Une certitude, le sort des animaux interpelle de plus en plus l’opinion publique depuis quelques mois et de fait, des commissions de la condition animale sont nées au cœur de certains partis et, mieux encore, des partis leur sont entièrement dédiés (Parti Animaliste, Une force pour le vivant).

La complémentarité de ces partis, votre engagement en tant que citoyen et (ou) militant, le rôle des associations sont autant de forces que nous devons optimiser afin de lutter contre l’exploitation de ces êtres dotés d’intelligence et de sensibilité.

Nous espérons vivement que chacun d’entre vous sera reparti avec les réponses à ses interrogations et que vous aurez passé un agréable moment en notre compagnie.

Nous rappelons le soutien de L214 à cet évènement et remercions nos fidèles bénévoles de leur support si précieux.

Amicalement,

Le bureau d’ACTA.

Débat Public – Politique et Animaux – Bordeaux

4 avril à 19 h 30 - 22 h 30

L’association ACTA Gironde, Agir Contre la Torture des Animaux, duplique la soirée organisée à Toulouse par le Mouvement pour la Cause Animale en février dernier.

En effet, cette soirée ayant suscité un intérêt certain à Toulouse et sur les réseaux sociaux, et persuadés que c’est l’un des terrains clés à développer au sein de la cause animale dans les années à venir, nous avons souhaité proposer cette soirée débat aux Bordelais.

Celle ci aura lieu Mardi 4 Avril 2017
Accueil du public à partir de 19H30 et début de la soirée à 20h00
Salle de l’Athénée, Place Saint Christoly, Bordeaux

« La question animale est une question politique. »
Quels enjeux ? Quelles stratégies ?

État des lieux actuel et réflexions sur
– Comment avancer pour que la question animale ait enfin la place qu’elle mérite : une place centrale dans la politique humaine ?
– Comment construire efficacement afin d’obtenir au plus vite des droits fondamentaux pour les plus vulnérables d’entre nous ? »

Les invités :
– Samuel Airaud pour L214 Ethique et Animaux et Politique & Animaux
– Hélène Thouy pour le Parti Animaliste
– Gérard Charollois pour la Convention Vie et Nature et Une force pour le vivant
– Douchka Markovic et Fabienne Roumet pour La commission Condition Animale d’EELV

– Matthias De Lozzo pour la France insoumise

– Michèle Striffler secrétaire nationale de l’UDI en charge de la condition animale
– Arthur Keller, anciennement chargé de la commission de la condition animale au sein du parti Nouvelle Donne

Avec le soutien de l’association L214