ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 30 septembre 2020 - Source associative → Municipale

Le maire de Tours, Emmanuel Denis, soutient le Référendum pour les animaux et appelle les parlementaires de sa région à en faire de même

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Lettre du maire de Tours, M. Emmanuel Denis, à Alexandra Morette, présidente de l'association Code Animal, afin d'affirmer son soutien au Référendum pour les animaux et d'appeler les parlementaires de la région Centre-Val de Loire à soutenir le projet de loi porté par ce référendum d'initiative partagé.

Ville de Tours
Le 30 septembre 2020

LE MAIRE

Madame Alexandra MORETTE
Présidente de Code Animal

Madame,

J'ai pris connaissance, par votre courrier, de la campagne associative visant à organiser un référendum pour les animaux. Je souhaite y apporter mon soutien.

Le lien que nous entretenons avec les autres êtres vivants doit évoluer vers plus de respect. Avec mon équipe, nous nous sommes engagés à faire avancer leur cause et à leur donner toute leur place dans la ville, notamment en multipliant les espaces verts qui seront hôtes d'une riche biodiversité et en impulsant un nouveau modèle alimentaire qui bénéficiera aux consommateurs, aux producteurs, à l'environnement et aux animaux eux-mêmes. Nous souhaitons également alerter sur les traitements cruels infligés aux animaux à travers l'histoire. Nous venons de renommer un jardin en hommage à l'éléphant Fritz, abattu en 1904 à Tours alors que le cirque l'avait rendu incontrôlable.

Je soutiens votre initiative avec d'autant plus d'entrain qu'il s'agit d'une cause transpartisane. J'en veux pour symbole l'adoption d'un vœu interdisant les spectacles avec animaux sauvages par le Conseil municipal de Tours. Il était à mon initiative, alors que j'étais dans l'opposition, mais a été adopté à la majorité d'alors.

La condition animale interpelle nos concitoyens et il est de mon devoir en tant qu'élu de leur permettre de porter ces demandes. C'est pourquoi j'appelle tous les parlementaires de la Région à soutenir le Référendum d'initiative partagée, lors duquel les citoyens pourront décider de la place qu'ils souhaitent accorder aux animaux dans la société.

Si ce référendum voyait le jour, la Ville de Tours se tiendrait prête à mettre en place les meilleures conditions à l'exercice du vote par les citoyens ainsi qu'à permettre la tenue de débats constructifs sur le sujet.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Le Maire
Emmanuel DENIS