ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la fin des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers et l'instauration de contrôles vétérinaires aux points de sortie de l’Union

Absents du débat

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 12 prévoyant d'ajouter la mention en gras ci-dessous au paragraphe 78 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur la mise en œuvre du règlement (CE) no 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union :
78. est préoccupé par les informations persistantes faisant état de problèmes en matière de transport et de bien-être animal dans certains pays tiers; observe que, dans certains pays tiers qui importent des animaux depuis l’Union, l’abattage entraîne des souffrances aiguës et prolongées et viole régulièrement les normes internationales relatives au bienêtre lors de l’abattage établies par l’OIE; reconnait que la demande des pays tiers porte souvent sur des animaux vivants, mais appelle la Commission et les États membres à favoriser une transition vers le transport de viande ou de carcasses, plutôt que d’animaux vivants, à destination des pays tiers, ainsi que le transport de sperme ou d’embryons plutôt que d’animaux reproducteurs; demande aux États membres d’envisager l’interdiction du transport d’animaux vivants vers des pays tiers et de garantir que le transport des animaux a lieu dans des conditions dignes; invite les autorités compétentes des États membres à veiller à ce que des vétérinaires officiels soient présents aux points de sortie de l’Union, notamment entre la Bulgarie et la Turquie, afin de garantir que les normes en matière de bien-être des animaux sont respectées, notamment pour ce qui est des périodes

En savoir plus :