Photo de José Bové

José Bové agit pour les animaux

16.6/20

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à José Bové ?

Prises de position de José Bové classées par thème :

Dernières prises de position de José Bové (105 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 avril 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté en défaveur des subventions à l'augmentation de la capacité de pêche

Ces eurodéputé ont voté contre l'amendement 312 visant à augmenter la capacité de pêche.
L'amendement 312 a été adopté par le Parlement européen à 342 voix contre 290.
Éliminez les subventions les plus néfastes, celles qui augmentent la capacité de pêche : construction de nouveaux navires, ports de pêche et remplacement des moteurs. Ces subventions sont reconnues au niveau international comme étant néfastes car on sait aujourd’hui qu’elles sont responsables de la surcapacité des navires et de la surexploitation des ressources. (...) > REJETEZ LES AMENDEMENTS 104, 120, 123, 126, 135, 137, 221, 287, 295, 298, 304, 308, 310, 312, 318, 319 ET 322

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 avril 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté en faveur de plus de transparence sur les subventions européennes à la pêche

Ces eurodéputé ont voté pour l'amendement 303 prévoyant d'accroître la transparence sur les subventions européennes à la pêche.
L'amendement 303 a été rejeté par le Parlement européen par 440 voix contre 153.
Tout citoyen devrait avoir la possibilité de savoir comment les subventions européennes sont utilisées. C’est le seul moyen de rétablir la confiance dans les institutions de l’UE, mais aussi d’améliorer nos connaissances socio-économiques et notre processus décisionnel. Votez pour une transparence accrue sur la manière dont le FEAMP est utilisé par les États membres.
> SOUTENEZ LES AMENDEMENTS 302 ET 303

(extrait de l'article de Bloom)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 12 mars 2019 - Source associative

Manifeste de la FLAC pour interdire l'accès des arènes aux moins de 16 ans

Positif mais demande d'être confirmé par un engagement plus ambitieux pour l'abolition

Une lettre de la FLAC, adressée à Frédéric Mitterrand et aux 50 fonctionnaires du Ministère de la Culture, souligne bien l’engagement de cette grande figure humaniste à nos côtés. (...) Un grand merci à Simone Veil !
Deux personnalités politiques de premier plan signent le manifeste abolitionniste de la FLAC :
Rama YADE, ancienne secrétaire d’Etat qui fut désignée en 2009, personnalité politique préférée des français. (...) Dominique BUCCHINI, signataire de notre manifeste quand il était encore Président de l’Assemblée corse. Un grand merci à ces deux personnalités !

(extraits des articles de la FLAC)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre le principe d'interdire l'abattage sans "étourdissement" préalable

Lors des votes sur la Proposition de résolution du Parlement européen sur la mise en œuvre du règlement (CE) no 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union, ces eurodéputés ont voté contre le paragraphe 61 qui dispose :
61. invite la Commission à garantir que les animaux sont étourdis, sans exception, avant l’abattage rituel religieux dans tous les États membres;
Le paragraphe a cependant été adopté à 338 voix contre 172

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Les eurodéputés soutenant les listes EELV, LREM et UDI se sont abstenus lors du vote sur l'interdiction totale du transport d'animaux non sevrés tels que les veaux de 14 jours

Absents du débat

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 19 :

Paragraphe 41 bis (nouveau)
41 bis. invite la Commission et les États membres à mettre fin au transport d’animaux non sevrés, tels que les veaux âgés de 14 jours seulement, car il a été démontré qu’il est impossible de garantir le bien-être et de répondre aux besoins des animaux très jeunes durant le transport;

La France est le 2ème exportateur européen de veaux non sevrés. (...) Issus de l’industrie du lait, les veaux âgés de seulement 10 jours sont transportés sur des distances pouvant atteindre près de 3000 km et plus de 40h de route. (CIWF, 2016)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour limiter les transports d'animaux à 8H, sans exception

Ces eurodéputés ont voté pour les amendements identiques 9 et 20 prévoyant d'insérer la mention en gras ci-dessous dans le paragraphe 43 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur la mise en œuvre du règlement (CE) no 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union :
que les durées de transport soient aussi courtes que possible et n’excèdent en aucun cas huit heures, et en particulier que soient évités les voyages de longue et très longue durées et les voyages en dehors des frontières de l’Union
Ces amendements ont été rejetés à 285 voix contre 273 (27 abstentions).

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la fin des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers et l'instauration de contrôles vétérinaires aux points de sortie de l’Union

Absents du débat

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 12 prévoyant d'ajouter la mention en gras ci-dessous au paragraphe 78 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur la mise en œuvre du règlement (CE) no 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union :

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la fin des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers

Absents du débat

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote l'amendement 22 :
88 bis. souligne que, dans la pratique, les animaux ne bénéficient plus de la protection conférée par le règlement (CE) no 1/2005 dès qu’ils quittent le territoire de l’Union; invite par conséquent la Commission et les États membres à interdire le transport d’animaux vivants vers des pays tiers;
L'amendement a été rejeté à 399 voix contre 108