Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à José Bové ?

Prises de position de José Bové classées par thème :

Dernières prises de position de José Bové (76 référencées)

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 1 février 2018 - Communication officielle → Prise de position marquante

Ces eurodéputés demandent à la Commission d'interdire la mise sur le marché européen de produits industriels testés sur des animaux

Le constructeur automobile allemand Volkswagen est accusé d’avoir testé des gaz d’échappement sur des humains et des singes. Nous avons adressé à la Commission européenne des demandes précises afin de poursuivre les coupables, mieux protéger les animaux des expérimentations des industriels et reconnaître le caractère cancérigène du diesel. (...) Nos demandes précises à la Commission européenne : Une réglementation élargie, interdisant la mise sur le marché européen des produits industriels ayant fait l’objet de tests sur des animaux

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 18 décembre 2017 - Proposition de loi

19 eurodéputés soutiennent la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants

Ces eurodéputés (la France compte 74 membres au Parlement européen) ont donné à l'Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux leur soutien pour la création d’une Commission d’enquête (article 198 du Règlement intérieur du Parlement européen) pour examiner les violations et mauvaises gestions présumées de l’application du Règlement du Conseil (CE) 1/2005 relatif à la protection des animaux pendant le transport.
Cette initiative nécessite le soutien de 188 eurodéputé(e)s

(extrait du tract de l’Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 17 novembre 2017 - Communication officielle

L'eurodéputé José Bové se réjouit des chances de remise en question du statut de protection des loups

Le statut du loup comme espèce strictement protégé est dépassé. Déterminé il y a trente ans alors qu’il avait disparu, il n’est plus adapté à la situation actuelle. Il n'est plus aujourd'hui gravé dans le marbre. Ce vote ouvre enfin la réévalation de la protection du loup et je m’en félicite.
(extrait du post Facebook de José Bové)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 novembre 2017 - Vote

Ces eurodéputés ont voté en faveur d'un abaissement du niveau de protection des loups

34. constate que les espèces indiquées comme nécessitant une protection stricte dans la directive «habitats» ont atteint un bon niveau de conservation dans certaines régions d’Europe et sont susceptibles de mettre d’autres espèces et les animaux d’élevage en danger (...)

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 25 octobre 2017 - Vote

Ces eurodéputés ont voté pour la suppression du financement européen des corridas

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 50 qui rappelle que l’argent du contribuable ne devrait pas être utilisé pour soutenir l’élevage ou la reproduction de taureaux en vue de la tauromachie (...) et demande à la Commission de présenter une proposition visant à modifier la législation en vigueur sur cette question

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 septembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

José Bové veut faire abattre systématiquement les "loups-hybrides"

On n'a aucune connaissance" sur ces hybrides, dénonce M. Bové, soulignant que si les loups sont protégés par la Convention de Berne, les hybrides, eux, ne le sont pas. Au contraire: "Ils doivent être abattus (...), y compris à l'intérieur de meutes dans lesquelles ils se seraient reproduits". "Si les animaux sont des hybrides ils doivent donc être abattus pour protéger les troupeaux", insiste-t-il.
(extrait de l'article de France3 ARA)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 septembre 2017 - Dans la presse

José Bové veut faire tuer plus de loups

Pour limiter les prédations, il réclame (...) un recensement exact des loups, qui permettrait éventuellement de modifier le quota de prélèvement, les chiffres de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) étant erronés, selon lui. (...) "Si on extrapole nos chiffres, ça veut dire qu'il n'y a pas 300 ou 400 loups en France, mais beaucoup plus. On peut en avoir 700, 800 voire 1.000", calcule le député.
(extrait de l'article de France3 ARA)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 13 juillet 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

José Bové participe au blocage de l'A75 pour exiger davantage de mesures contre les loups

Pour protester contre les attaques de loup, des éleveurs aveyronnais bloquent l'A75 près de Millau

En plein départ du pont du 14 juillet et alors que Bison Futé a classé cette journée rouge sur tout le territoire, une centaine d'éleveurs de brebis ont installé à la mi-journée des barrages filtrants sur l'autoroute A75, dans le sens nord-sud, à hauteur de l'Hospitalet-du-Larzac, près de Millau.
Soutenus par plusieurs élus locaux, dont l'eurodéputé José Bové, qui sont sur place, les agriculteurs entendent ainsi alerter les pouvoirs publics, notamment les nouveaux ministères de l'Agriculture et de l'Environnement

(extrait de l'article de La Dépêche)

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 27 avril 2017 - Vote

Ces eurodéputés ont voté contre le rétablissement des subventions publiques à la construction de bateaux de pêche

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement n°1 qui

(...) est dangereux parce que :

  • Il remet en cause l’interdiction des subventions publiques à la construction qui existe en Europe depuis 2002, précisément pour lutter contre la surpêche.
  • C’est un cheval de Troie des industriels de la pêche qui utiliseraient le précédent ainsi créé pour demander la réouverture de toutes les subventions à tous les segments de pêche.
  • Cette mesure mettrait en péril les discussions à l’ONU et à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur l’interdiction des subventions contribuant à la surpêche. Un chaos qui ne profiterait qu’aux industriels.
Tweetez-le !
a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 1 février 2017 - Communication officielle

José Bové ne se joint pas aux autres eurodéputés EELV pour demander au Garde des Sceaux de ne pas autoriser le braconnage des oies en février

Démarquage inquiétant

Considérant que les décisions des Ministres français de l’environnement d’autoriser la chasse aux oies après le 31 janvier sont cassées depuis vingt ans par le Conseil d’Etat (...) nous nous joignons à la sollicitation de la LPO pour vous demander formellement de faire un rappel à la Loi au Directeur Général de l’ONCFS, et de demander en urgence à l’ensemble des Procureurs de la République de faire de même aux responsables des brigades territoriales.
(extrait de l'article signé par l'ensemble des eurodéputés EELV, à l'exception de José Bové)