Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à José Bové ?

Prises de position de José Bové classées par thème :

Dernières prises de position de José Bové (97 référencées)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 23 mai 2013 - Vote

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la résolution sur les conditions sanitaires du commerce de chiens, de chats et de furets

Laissent faire sans réagir

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote de la Résolution législative du Parlement européen du 23 mai 2013 sur la proposition de directive du Parlement européen et du Conseil modifiant la directive 92/65/CEE du Conseil en ce qui concerne les conditions de police sanitaire régissant les échanges et les importations dans l'Union de chiens, de chats et de furets dont la principale proposition de modification, "« la seule qui influe sur le fond, concerne le délai dans lequel, avant l'expédition, les animaux doivent être soumis à un examen clinique réalisé par un vétérinaire habilité par l'autorité compétente. Cet examen détermine si les animaux sont aptes à supporter le voyage prévu. Il est proposé de remplacer la période actuelle de 24 heures par les 48 heures préconisées par l'Organisation mondiale de la santé animale. »"

Intégralité de l'exposé des motifs ci-dessous :

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 17 mai 2013 - Communication officielle

Trois eurodéputés EELV disent non à la subvention de la corrida par la Politique Agricole Commune

Les trois eurodéputés français EELV Catherine Grèze, Sandrine Bélier et José Bové ont cosigné une lettre adressée au commissaire en charge de l’agriculture, Dacian Ciolos, demandant à ce que la future Politique agricole commune ne finance pas la pratique de la corrida.

Un rapport récent a démontré que chaque année, l’Union européenne dédie environ 130 millions d’euros à l’élevage de taureau destiné à la tauromachie.

La lettre demande aussi des sanctions aux Etats membres qui subventionnent la tauromachie

La lettre en anglais ci-dessous :

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 7 mars 2013 - Communication officielle

Moins de viande dans les assiettes et moins de souffrance dans les élevages, proposent ces élus EELV

Nombre d’études montrent qu’en moyenne nous mangeons en France trop de viande (et autres protéines d’origine animale), depuis un temps assez récent. (...) produire de la viande demande beaucoup plus d’énergie et de surface que pour des céréales (...) Bref, si nous voulons des protéines « made in France », il faut produire plus de protéines végétales, consommer moins de protéines animales et certainement pas en produire plus là où il y en a déjà trop.
Aujourd’hui porcs et volailles sont élevés selon un modèle hors sol inacceptable sur le plan éthique, source de pollutions, de graves menaces sanitaires (...) et économiquement non rentable. (...) Concernant les ruminants, il faut privilégier l’élevage à l’herbe dès que possible.
(extraits de l'article)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 décembre 2012 - Vote

Ces eurodéputés ont voté pour la limitation à huit heures du transport des animaux d'abattage le 12/12/2012

Ces eurodéputés ont voté pour l' "amendement 1" qui proposait d'ajouter à la Proposition de résolution du Parlement européen sur la protection des animaux pendant le transport que le Parlement européen recommande « une limitation de la durée du transport des animaux d’abattage à 8 heures; demande à la Commission de soumettre des propositions législatives en vue de limiter la durée du transport des animaux d’abattage à 8 heures ».

Le Parlement a rejeté cet "amendement 1" et sa « limitation à 8 heures » lors du vote sur la Résolution du Parlement européen du 12 décembre 2012 sur la protection des animaux pendant le transport.

La majorité des parlementaires européens avaient pourtant signé une Déclaration [...] sur la fixation d'une durée maximale de huit heures pour le transport [...] des animaux destinés à l'abattage quelques mois plus tôt.

Plus d'informations sur l' "amendement 1" ci-dessous :

Agir !

Félicitez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 2 octobre 2012 - Dans la presse

Pour José Bové, tirer sur les loups est un réflexe d’autodéfense de l’éleveur

Faut-il autoriser l’abattage du loup ? demande Politis le 27 septembre 2012 :
« Bien que l’on ne compte guère plus de deux cents individus en France, le loup fait l’objet d’affrontements entre écologistes et éleveurs. Pour Pierre Athanaze, il n’est qu’un bouc émissaire. Pour José Bové, tirer sur l’animal est un réflexe d’autodéfense de l’éleveur. »

Ci-dessous l'intégralité de l'article publié par l’hebdomadaire Politis sur la question :

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 septembre 2012 - Communication officielle

Ces parlementaires soutiennent le combat du fondateur de l'ONG Sea Shepherd Paul Watson

Sur le site de Leila Aichi sénatrice EELV de Paris :

Pour que la France accueille Paul Watson, le premier réfugié écologiste.

TRIBUNE Paul Watson, fondateur et président de l’ONG internationale de défense des océans Sea Sheperd, est actuellement en passe de perdre sa liberté, peut-être sa vie
Par LES RESPONSABLES DES PRINCIPALES ONG ÉCOLOGISTES FRANÇAISES :

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 17 juillet 2012 - Dans la presse → Prise de position marquante

José Bové encourage à tirer sur les loups

Le 17 juillet 2012, l'eurodéputé José Bové a tenu ces propos sur Radio Totem :
« Si le loup risque d’attaquer un troupeau, la meilleure façon de faire c’est de prendre le fusil et de tirer ! ».

L'Association pour la protection des animaux sauvages ASPAS dépose plainte pour incitation au braconnage envers une espèce protégée.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 4 juillet 2012 - Vote

Ces eurodéputés ont voté pour limiter à huit heures le transport des animaux d'élevage le 04/07/2012

Ces eurodéputés ont voté pour l' "amendement 1" qui proposait d'ajouter à la Proposition de résolution du Parlement européen sur la stratégie de l’Union européenne pour la protection et le bien-être des animaux 2012-2015 « une proposition visant à limiter à huit heures le temps de transport des animaux d'élevage, comme le demande notamment la déclaration écrite n° 49/2011, adoptée le 15 mars 2011 ».

Le Parlement a rejeté cet "amendement 1" et sa « proposition visant à limiter à 8 heures » lors du vote sur la Résolution du Parlement européen du 4 juillet 2012 sur la stratégie de l’Union européenne pour la protection et le bien-être des animaux 2012-2015.

La majorité des parlementaires européens avaient pourtant signé une Déclaration [...] sur la fixation d'une durée maximale de huit heures pour le transport [...] des animaux destinés à l'abattage quelques mois plus tôt.

Plus d'informations sur l' "amendement 1" ci-dessous :

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 mars 2012 - Proposition de loi → Prise de position marquante

Déclaration écrite pour la limitation du temps de transport des animaux

Ces eurodéputés ont signé la déclaration écrite en faveur d'une limitation à huit heures du temps de transport des animaux destinés à l'abattage, à l'initiative du député danois Dan Jorgensen et à la demande de plus d'un million de citoyens européens (campagne 8 Hours emmenée par l'association Animals' Angels). A la clôture des signatures le 15 mars 2012, cette déclaration a obtenu la signature de la majorité des eurodéputés, dont une courte majorité d'eurodéputés français (38 sur 74).

Les déclarations écrites ne sont pas contraignantes pour le Parlement européen : elles peuvent seulement être considérées comme un appel de ses auteurs et signataires à la Commission européenne qui dispose de l'initiative législative.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 13 octobre 2011 - Proposition de loi

Déclaration écrite sur la gestion de la population canine

Ces eurodéputés ont signé la déclaration du Parlement européen du 13 octobre 2011 sur la gestion de la population canine dans l'Union européenne, déclaration qui, notamment, « demande aux États membres d'adopter [...] des lois en matière de contrôle de la population canine et contre la cruauté envers les animaux, la promotion des actes vétérinaires, notamment la vaccination contre la rage et la stérilisation [...] ainsi que des mesures visant à encourager les propriétaires d'animaux domestiques à adopter un comportement responsable »

Les déclarations écrites ne sont pas contraignantes pour le Parlement européen : elles peuvent seulement être considérées comme un appel de ses auteurs et signataires à la Commission européenne qui dispose de l'initiative législative.

Agir !

Félicitez-les