Photo de José Bové

José Bové agit pour les animaux

16.6/20
Eurodéputé - Sud-Ouest

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à José Bové ?

Prises de position de José Bové classées par thème :

Dernières prises de position de José Bové (105 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 mai 2014 - Manifeste

Manifeste du CIWF pour un meilleur respect du "bien-être" animal dans les élevages

Ils sont 17 candidats [aux Européennes 2014] à avoir accepter de soutenir ce Manifeste, dont l’ensemble des têtes de liste Europe Ecologie Les Verts.
Depuis 20 ans, les évolutions les plus importantes pour la protection des animaux de ferme, nous les devons à la législation européenne.
nous avons choisi d’appeler les candidats français à s’engager pour un nouveau modèle d’agriculture, qui remplace le modèle industriel, en leur proposant de soutenir l’objectif et les 6 engagements de notre Manifeste pour une Politique Alimentaire Responsable.
extraits de l'article

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 7 avril 2014 - Source associative → Europe

Ces candidats aux élections européennes 2014 se positionnent contre la corrida

D'après le CRAC Europe :

Elections Européennes 2014
LISTE DES CANDIDATS SE POSITIONNANT CONTRE LA CORRIDA

-ILE DE FRANCE:
Pascal Durand EELV
Anny Poursinoff EELV
Chantal Jouanno UDI

-EST:
Sandrine Bélier EELV
Antoine Waetcher EELV
Philippe Hervieux EELV
Michèle Striffler UDI

-OUEST:
Jean-Philippe Magnen EELV

-CENTRE:
Corinne Morel Darleux

-SUD EST:
Michèle Rivasi EELV
Françoise Grossetête UMP

-SUD OUEST:
Jean-Luc Mélenchon FG
José Bové EELV
Catherine Grèze EELV

-NORD-OUESt:
Damien Courcoux

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 mars 2014 - Communication officielle

Ces parlementaires EELV dénoncent la décision de justice qui légalise la mise en place du projet de ferme-usine des 1000 vaches

Positif mais préoccupation anecdotique pour les animaux

Sur le site de Karima Delli Eurodéputé :

Mercredi 12 mars 2014, le Tribunal Administratif a rejeté la demande en référé de suspension du permis de construire de la ferme-usine des 1 000 vaches à Drucat (Somme).
Nous prenons acte de la décision de justice rendue aujourd’hui qui statue sur la régularité de la procédure administrative aboutissant à la délivrance du permis de construire.
Elle confirme, comme on pouvait le redouter, que construire une usine démesurée pour y entasser des centaines d'animaux afin d'en tirer un bénéfice financier est bel et bien légal.

Pour Barbara Pompili, députée de la Somme :

Agir !

Encouragez-les

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Animaux de compagnie

Droit animal

Élevage

Expérimentation

le 27 février 2014 - Manifeste → Europe

"Engagement pour le bien-être animal" de l'Eurogroup For Animals

Ces eurodéputés et candidats ont signé l'« engagement pour le bien-être animal ».

Eurogroup For Animals propose aux candidats pour les élections européennes de 2014 de signer un engagement sur différents thèmes liés aux animaux, ceci dans le cadre de sa campagne "Putting Animal Welfare At The Heart Of The European Elections 2014".

A noter que les signataires Corinne Lepage, Jean-Marie Cavada et Françoise Grossetête avaient notamment voté contre limiter à huit heures le transport des animaux et contre donner la priorité aux méthodes alternatives à l'expérimentation animale.

Clip de présentation de cette campagne par la Fondation Brigitte Bardot :

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 janvier 2014 - Manifeste

Pétition de l'AVF pour des menus végétariens en restauration collective

C’est pourquoi nous demandons aux pouvoirs publics de prendre des initiatives afin que soit facilitée la possibilité d’accéder à une alimentation végétarienne équilibrée dans l’ensemble des structures offrant une restauration collective.
(extrait de la pétition de l'Association végétarienne de France)

Agir !

Félicitez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 4 janvier 2014 - Dans la presse

Pour José Bové il faut augmenter les autorisations d'abattage du loup en France.

Sur le site du Dauphiné :

« José Bové persiste et signe. Dans un entretien avec nos confères suisses du Nouvelliste , il assurait cette semaine qu’« il y a trop de loups dans nos montagnes ».

Joint hier au téléphone, il a confirmé et même amplifié ses propos. « Oui, je le dis : le loup n’est pas une espèce en voie de disparition. La preuve, l’extension de son territoire est constante. On en a même repéré à moins de 200 km de Paris. » De quoi faire frémir dans les chaumières…

Mais au-delà de la symbolique, c’est surtout en montagne qu’il faut, selon l’élu européen, s’inquiéter. « La cohabitation entre le loup et l’élevage n’est pas possible », martèle-t-il.

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 10 décembre 2013 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre le chalutage profond, comme leurs groupes parlementaires

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 62 s'opposant à l'interdiction du chalutage profond. Cet amendement a été accepté à 342 voix contre 326. Le futur règlement européen sur la pêche profonde encadrera le chalutage profond, mais ne l'interdira pas.

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 septembre 2013 - Dans la presse

Ils dénoncent le projet de "ferme des mille vaches" comme étant "la fuite en avant dans un modèle agro-industriel"

Positif mais préoccupation anecdotique pour les animaux

Ce projet tente d'apporter une fausse réponse à un vrai problème : celui des conditions de vie et de travail des éleveurs laitiers. Il est évident que ces éleveurs ne peuvent pas être abandonnés à leur sort, dans une situation qui se détériore fortement. Mais pour nous élus écologistes, la solution n'est pas la fuite en avant dans un modèle agro-industriel. Elle réside au contraire dans le maintien et le développement d'unités de production à taille humaine, respectueuses des éleveurs, des animaux, de l'environnement tout autant que de la qualité des produits.
(extrait de la tribune sur Mediapart de José Bové, député européen, Barbara Pompili, députée de la Somme et François Veillerette, conseiller régional de Picardie)

Agir !

Encouragez-les

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 23 mai 2013 - Vote → Europe

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la résolution sur les conditions sanitaires du commerce de chiens, de chats et de furets

Laissent faire sans réagir

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote de la Résolution législative du Parlement européen du 23 mai 2013 sur la proposition de directive du Parlement européen et du Conseil modifiant la directive 92/65/CEE du Conseil en ce qui concerne les conditions de police sanitaire régissant les échanges et les importations dans l'Union de chiens, de chats et de furets dont la principale proposition de modification, "« la seule qui influe sur le fond, concerne le délai dans lequel, avant l'expédition, les animaux doivent être soumis à un examen clinique réalisé par un vétérinaire habilité par l'autorité compétente. Cet examen détermine si les animaux sont aptes à supporter le voyage prévu. Il est proposé de remplacer la période actuelle de 24 heures par les 48 heures préconisées par l'Organisation mondiale de la santé animale. »"

Intégralité de l'exposé des motifs ci-dessous :

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 17 mai 2013 - Communication officielle → Europe

Trois eurodéputés EELV disent non à la subvention de la corrida par la Politique Agricole Commune

Les trois eurodéputés français EELV Catherine Grèze, Sandrine Bélier et José Bové ont cosigné une lettre adressée au commissaire en charge de l’agriculture, Dacian Ciolos, demandant à ce que la future Politique agricole commune ne finance pas la pratique de la corrida.

Un rapport récent a démontré que chaque année, l’Union européenne dédie environ 130 millions d’euros à l’élevage de taureau destiné à la tauromachie.

La lettre demande aussi des sanctions aux Etats membres qui subventionnent la tauromachie

La lettre en anglais ci-dessous :

Agir !

Félicitez-les