a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 22 juin 2011 - Communication officielle → Municipale

Les élus EELV au Conseil de Paris contre les oeufs de batterie dans la restauration collective

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Sur le site des Elus EELV au Conseil de Paris :

Vœu relatif à l’origine des œufs dans la restauration collective municipale
mercredi 22 juin 2011

"La politique d’achat de la municipalité parisienne est un levier d’action important. Par ce voeu, les éluEs EELVA souhaitaient porter l’attention des conseillers de Paris sur la production d’oeufs en France et les conditions d’élevage des poules pondeuses, en demandant que les restaurants scolaires et administratifs ne se fournissent plus qu’en oeufs portant les code 0 (agriculture biologique) ou 1 (élevage en plein air).

Le voeu a été adopté.

Vu la directive européenne 2002/4/CE du 30 janvier 2002, qui impose le marquage d’un code sur l’œuf permettant d’identifier le mode d’élevage doit être apposé sur les œufs ;

Considérant que la contention en cages interdit tout mouvement aux animaux modifiant ainsi leur comportement, et que ces conditions d’élevage intensif favorisent la transmission des maladies, génèrent de l’agressivité entre les individus et causent des blessures et des lésions ;

Considérant qu’en France, 80% des poules sont élevées dans ces conditions, ce qui représente 36 millions d’oiseaux ;

Considérant que plusieurs enseignes de supermarché en Europe (Pays-Bas, Belgique, Autriche, Suisse, Allemagne, Hongrie, Royaume-Uni, Suède) ont décidé de ne plus vendre d’œufs de poules élevées en batterie ;

Considérant la décision récente de la chaîne hôtelière Novotel de proposer uniquement des œufs de poules élevées en plein air pour ses petits-déjeuners ;

Considérant l’opinion des Français vis-à-vis des conditions d’élevage des poules pondeuses : 96% des Français pensent que les poules devraient être élevées dans des systèmes respectant l’animal (Dialego, 2008) ; et une majorité de Français perçoit les oeufs de poules élevées en plein air comme plus naturels et plus savoureux que les oeufs de poules élevées en cage (Institut Harris, 2007) ;

Aussi, sur proposition de Jacques BOUTAULT Danielle FOURNIER et des éluEs du groupe Europe Ecologie - Les Verts et Apparentés, le Conseil de Paris émet le vœu que :

La Ville de Paris privilégie dès à présent l’achat d’œufs issus de poules élevées en France et selon les principes de l’agriculture biologique (code 0) ou en plein air (code 1), pour la restauration collective des restaurants municipaux et scolaires, et ceci pour tous les plats qui en contiennent et également pour les ovoproduits."