a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 avril 2012 - Source associative

Sarkozy nie que l'élevage français repose sur le modèle intensif

Agir !

Interpellez-le

Réponses du candidat à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy à L214 et Néoplanète.

A la question :

L’hyper consommation actuelle de produits d’origine animale et la production intensive qui l’accompagne constituent également une menace écologique (fort impact de l’élevage sur les émissions de GES, déforestation, gaspillage et pollution de l’eau, atteintes à la biodiversité) et sanitaire (nocivité pour la santé, épidémies animales). Vous engagez-vous à œuvrer à la réduction de la part des produits d’origine animale dans l’alimentation en France ?

Nicolas Sarkozy répond :

"Non. Le modèle d’élevage français, largement familial et utilisateur de parcours agricoles extensifs en comparaison avec les autres modèles agricoles européens, contribue à l’entretien des prairies et d’espaces ouverts très favorables à la préservation de la biodiversité. La disparition de l’élevage constituerait une erreur stratégique majeure pour l’entretien de nos territoires et leurs paysages."

Nicolas Sarkozy se fait l'écho des mensonges de la filière viande en prétendant que l'élevage français repose essentiellement sur des exploitations extensives de prairie. L'élevage français repose majoritairement sur des productions intensives hors-sol :
82% des 700 millions de poulets de chair sont élevés sans accès à l’extérieur
81% des 47 millions de poules pondeuses sont élevées en batterie de cages
99% des 40 millions de lapins sont élevés en batterie de cages
90% des 25 millions de cochons sont élevés sur caillebotis en bâtiments

En savoir plus :