Élevage Expérimentation

La ville de Rennes s'engage à intégrer la condition animale dans ses achats de fournitures: privilégier les produits non testés sur animaux, les alternatives au cuir, etc. (Charte rennaise sur la condition des animaux)

Félicitez-les

Personnalités politiques (2)

Photo Jean-Marie Goater
Jean-Marie Goater Élu municipal, délégué à la condition animale (35) EELV

Parti politique (1)

Autre engagement

Municipale

28-Intégrer le respect de la condition des animaux dans les marchés de produits d'entretien et pharmaceutiques

- Questionner les fournisseurs pour savoir si des tests sont pratiqués sur les animaux (achat de vêtements, produits d'entretien, hygiène, etc.)
- Questionner des organismes spécialisés (qui proposent par exemple des labels tel que PETA, Cruelty free) lors de la rédaction des marchés pour identifier les points d'attention à porter sur les lots et cibler les questions les plus pertinentes à intégrer au volet achats responsables
- Privilégier les alternatives durables au cuir lorsqu'elles existent et sont compatibles avec les besoins techniques liés à l'utilisation de l'équipement de travail notamment
- Diminuer la quantité de plastique consommée en privilégiant les produits avec peu d'emballages ou des contenants en matière recyclable pour limiter les pollutions impactant la biodiversité

(Extrait de la «Charte rennaise sur la condition des animaux»)

Lire la suite

Attentes citoyennes

86%

des Français
estiment que l'abattage sans étourdissement préalable est inacceptable quelles que soient les circonstances

Parcourir les sondages
88%

des Français
sont favorables à l'interdiction totale de toute expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives peuvent être utilisées à la place

Parcourir les sondages