a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 octobre 2015 - Programme → Local

Régionales Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes: pour EELV la région doit développer la recherche sans expérimentation animale

Agir !

Félicitez-la

Nous soutiendrons la recherche et l’innovation pour le développement de méthodes substitutives à l’expérimentation animale dans les laboratoires publics et privés.
(extrait du programme)

Passage du programme "Agriculture et alimentation" :

Pour une région respectueuse de la condition animale

La question de la condition animale fait partie des fondamentaux de l’écologie politique, et ne cesse de prendre de l’ampleur dans le débat public. A l’heure où nos sociétés industrielles ont opéré une rupture avec la nature et où partout, les animaux et les hommes en paient le prix, la question de la condition animale constitue un enjeu éthique et politique majeur. La question de la condition animale au 21e siècle est aussi le support d’une réflexion sur la justice, sur la démocratie et sur notre modèle de production et de consommation. La Région, à travers sa compétence agricole, doit contribuer à améliorer la condition animale.

  • Nous encouragerons la réduction de la consommation de produits animaux et l’augmentation de la production de protéines végétales dans le Plan Régional de l’Agriculture Durable ou le Schéma régional d’agriculture et d’alimentation durables.
  • Nous créerons une charte régionale proposant des avancées en matière de bien-être animal, par rapport aux normes actuelles, ainsi qu’un label pour les établissements respectant ces règles « extra-légales » du bien-être animal.
  • Nous encouragerons la conversion des élevages vers des pratiques respectueuses des animaux, en refusant les subventions et financements régionaux aux projets d’élevage ne respectant pas la charte régionale.
  • Nous soutiendrons la recherche et l’innovation pour le développement de méthodes substitutives à l’expérimentation animale dans les laboratoires publics et privés.
  • Nous conditionnerons les aides directes et indirectes aux entreprises publiques ou privées travaillant avec des animaux au respect d’une charte spécifique.
  • Nous soutiendrons les centres de soins pour la faune sauvage en détresse ainsi que les refuges pour les animaux ayant été détenus (cirques, etc.).