Photo de Isabelle Thomas

Isabelle Thomas penche contre les animaux

8.9/20

Agir !

Interpellez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Isabelle Thomas ?

Prises de position de Isabelle Thomas classées par thème :

Dernières prises de position de Isabelle Thomas (61 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour la limitation des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 15 :
Paragraphe 88 bis (nouveau)
88 bis. souligne que, dans la pratique, les animaux ne sont plus protégés par le règlement (CE) no 1/2005 une fois qu’ils quittent l’Union européenne; demande donc à la Commission de modifier le règlement afin d’interdire l’exportation d’animaux vivants vers des pays tiers, en prévoyant des exceptions limitées pour la reproduction, à condition que les races soient adaptées au contexte climatique et environnemental concerné;

L'amendement a été rejeté à 329 voix contre 226
(procédure non-législative)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour la mise en place d'un calendrier visant à mettre fin à l’utilisation de races de poulet génératrices de souffrances

Ces députés ont voté pour l'amendement 2 qui proposait d'ajouter le texte en gras à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
14. invite la Commission à définir une feuille de route pour soutenir la production et l’élevage compétitifs et durables de
poulets de chair qui garantissent davantage de bien-être aux poulets de chair; demande à la Commission de prévoir pour cette feuille de route un calendrier en vue d’éliminer progressivement l’élevage de races de poulet associées à des problèmes de santé et de bien-être;

L'amendement 2 a été rejeté

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour l'amélioration des normes en matière de densité, qualité de l'air et luminosité dans les élevages intensifs de poulets

Ces députés ont voté pour l'amendement 4 qui proposait d'ajouter l'article suivant à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
16 bis. demande à la Commission d’adopter de meilleures normes en matière d’environnement et d’élevage, y compris en ce qui concerne le recours à des races qui favorisent le bien-être des animaux, de plus faibles densités sans dérogations possibles, un accès adéquat à des enrichissements, suffisamment de lumière naturelle et d’espace et des paramètres plus stricts concernant la qualité de l’air;

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre soumettre au respect à minima des normes de bien-être animal de l'UE les accords de libre-échange avec un pays tiers

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 13 :
Paragraphe 5 bis (nouveau)
5 bis. invite la Commission à rejeter tout accord bilatéral de libre-échange avec des pays dont les normes sont inférieures à celles de l’Union en matière de bien-être animal.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 mai 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre le contrôle et la sanction de la coupe des queues de porcelets (officiellement interdite dans l’UE depuis 1991)

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 47 prévoyant d'insérer la mention en gras ci-dessous dans le paragraphe 176 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture :

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 2 février 2018 - Question parlementaire → Européenne

Ces eurodéputés demandent à la Commission d'enquêter sur les expérimentations ayant conduit à faire respirer des gaz d’échappement à des humains et des primates non-humains

le Groupe européen de recherche sur l’environnement et la santé dans le secteur des transports (EUGT), organisme financé par les entreprises européennes Volkswagen, Daimler et BMW, ainsi que par l’équipementier Bosch, a testé en 2014 et 2015 les moteurs diesel de nouveaux véhicules en faisant respirer leurs gaz d’échappement à des êtres humains et des singes, afin de tenter de démontrer l’innocuité de ces véhicules
La Commission va-t-elle entreprendre une enquête approfondie sur ces pratiques et leur conformité avec le droit européen et, le cas échéant, ouvrir des procédures d’infractions?
(extraits de la question)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 16 janvier 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la suppression de l'interdiction en mer Baltique des filets dérivants qui tuent des dauphins

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement visant à supprimer le paragraphe 3 de l'article 10 de la proposition de règlement relatif à la conservation des ressources halieutiques et à la protection des écosystèmes marins qui dispose 3. Nonobstant le paragraphe 1, il est interdit de détenir à bord ou de déployer des filets dérivants dans la mer Baltique.
L'amendement visant à supprimer l'interdiction des filets dérivants en mer Baltique a été rejeté par le Parlement européen.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 11 janvier 2018 - Amendement → Européenne

Amendement n°303 visant à interdire totalement la pêche électrique dans l'UE

par 402 voix contre 232, le Parlement européen a voté mardi [16 janvier] l'interdiction totale de cette pratique dénoncée par les défenseurs de l'environnement. (...) Les Néerlandais sont actuellement les seuls à miser sur cette pêche qu'ils présentent comme «innovante». (...) Une coalition bizarre d'ONG et de pêcheurs français a gagné, les Pays-Bas doivent maintenant travailler au Conseil pour sauver ce qui peut être sauvé», réclame l'élu libéral néerlandais Gerben-Jan Gerbrandy.
(extrait de l'article d'isabelle Ory, Le Figaro)