Photo de Jean-Luc Mélenchon

Élevage : Jean-Luc Mélenchon agit pour les animaux victimes de l'élevage

18.3/20
Député - Bouches-du-Rhône
Classement : 19ème/577 députés

Agir !

Félicitez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Jean-Luc Mélenchon ?

Prises de position de Jean-Luc Mélenchon classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (97 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 décembre 2016 - Programme → Nationale

La France Insoumise veut stopper les projets d'élevages-usines

Stopper les projets de fermes usines
(extrait du programme "L'Avenir en commun" de La France Insoumise, 46. Pour une agriculture écologique et paysanne, page 76)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 décembre 2016 - Programme → Nationale

La France Insoumise souhaite faire évaluer la responsabilité de l'élevage dans les problèmes de résistance microbienne

Mener un plan de lutte contre la résistance microbienne en faisant le bilan de l'élevage productiviste, comme le recommande l'Organisation mondiale de la santé
(extrait du programme "L'Avenir en commun" de La France Insoumise, 67. Faire passer la santé d'abord et pour tous, page 105)

Agir !

Félicitez-le

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 décembre 2016 - Programme → Nationale

La France Insoumise demande la « redéfinition des normes d’élevage »

Semble positif mais nécessite d'être précisé par des propositions claires sur l'élevage en cage, les stalles, les mutilations, etc.

La redéfinition des normes d’élevage (densité, aire de pâturage) en vue du respect de la condition de vie des animaux d’élevage ; l’amélioration et l’application effective de la réglementation sur les conditions d’abattage, afin de limiter au maximum la souffrance animale et de rendre possible l'abattage à la ferme.19

(extrait du livret thématique de La France Insoumise «Pour une agriculture écologique et paysanne»)
Les «livrets de la France insoumise» complètent l’Avenir en commun, le programme de la France insoumise et de son candidat Jean-Luc Mélenchon.

Agir !

Encouragez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 décembre 2016 - Programme → Nationale

La France Insoumise souhaite des menus en restauration collective et une sensibilisation des citoyens à une consommation moins carnée

Redéfinition des menus en restauration collective et sensibilisation des citoyens à une consommation plus équilibrée, intégrant davantage de céréales, de protéines végétales, de fruits et de légumes, moins carnée et respectant le cycle des saisons.
(extrait du livret thématique de La France Insoumise «Pour une agriculture écologique et paysanne»)
Les «livrets de la France insoumise» complètent l’Avenir en commun, le programme de la France insoumise et de son candidat Jean-Luc Mélenchon.

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 28 août 2016 - Communication officielle → Prise de position marquante → Nationale

Jean-Luc Mélenchon dénonce en meeting le « martyre de la population animale » et appelle à végétaliser l'alimentation

Vous devez changer votre régime alimentaire parce qu'on ne peut pas continuer comme nous le faisons dans les pays développés avec cette agriculture qui casse tout. Vous ne pouvez pas continuer avec les protéines carnées qui sont un encouragement aux fermes des 1 000 vaches, avant qu'il y ait les fermes des 10 000 vaches ou les fermes des 100 000 vaches qui se constituent au prix d'un martyre de la population animale qui prépare et endurcit tous les cœurs à l'abomination.
(extrait du discours de Jean-Luc Mélenchon à Toulouse le 28 août 2016)
Passage du discours :

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 juillet 2016 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté pour le principe d'utiliser les politiques commerciales pour améliorer le "bien-être" des animaux

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 2 :
N bis. considérant que les politiques commerciales devraient, entre autres, servir à améliorer le respect des droits de l'homme, le bien-être des animaux et la protection de l'environnement, y compris la protection des mammifères marins;
L'amendement 2 a été rejeté mais la Résolution du Parlement européen sur la décision du Japon de reprendre la chasse à la baleine au cours de la saison 2015-2016 a été adoptée.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 5 juin 2016 - Source associative → Prise de position marquante → Nationale

Jean-Luc Mélenchon dénonce en meeting l'indifférence à « la clameur immense de la souffrance des animaux »

Comment se fait-il qu'alors que nous sommes si éduqués sur la planète entière, comment se fait-il qu'après tant de gens passés à l'école (...) comment se fait-il que même dans le silence de la nuit, résonne la clameur immense de la souffrance des animaux que vous avez transformés en choses ?
(extrait du discours de Jean-Luc Mélenchon)


(place Stalingrad, 5 juin 2016, "Défilé de la France insoumise")

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 29 mai 2016 - Source associative → Prise de position marquante → Nationale

Selon Jean-Luc Mélenchon, notre société « traite les animaux d’une manière absolument ignoble » et doit végétaliser son modèle alimentaire, par nécessité éthique et environnementale

On va changer les modes de consommation, vous allez avoir du boulot à la maison, parce que c’est plus possible de continuer à ne consommer que des protéines carnées. Ça c’est plus possible. Parce que ça fait des fermes de 1 000 vaches, de 10 000 vaches, on traite les animaux d’une manière absolument ignoble, hein, ça au passage on l’oublie !
On ne tient pas compte du sensible, et tout ça ne nous mène nulle part.
Nous buvons un lait qui est de mauvaise qualité, nous avons des terres agricoles qui perdent en matière organique et qui ont des rendements qui baissent et ainsi de suite.
Donc faudra bien changer. Quand je vous parle des protéines animales, vous en avez d’autres : des protéines végétales. Il va donc falloir apprendre à travailler, cultiver, récolter des algues et combien d’autres choses…

(propos de Jean-Luc Mélenchon lors de l'émissions Des Paroles et Des Actes sur France 2, rapportés par Vegactu)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 12 mars 2016 - Communication officielle → Nationale

Pour Jean-Luc Mélenchon la «remise de fond en comble du système agricole» passe par la végétalisation de l'alimentation

Ce que nous voulons implique une remise de fond en comble du système agricole. Il ne s’agit donc pas seulement de la façon de produire et d’échanger mais aussi de consommer ! (...) Si l’on dit que pour vivre comme on vit en France, alors que nous ne sommes que 65 millions, il faudrait à l’humanité 1,6 planète c’est notamment à cause de notre niveau de consommation de protéines carnées. (...) 40 % de la production agricole mondiale est destinée à nourrir des bêtes.
Mais le mode de traitement des animaux considérés comme une matière première renouvelable sans fin est l’antichambre du mépris pour le vivant qui accompagne les visions technocratiques et productivistes.
La question du passage à un régime alimentaire davantage tourné vers les protéines végétales joue ici le rôle de détonateur de la prise de conscience de masse. (...) Il faudra réduire les protéines animales dans les assiettes parce qu’elles coûtent trop cher en intrants nocifs, en graisses ingérées, en eau utilisée, en habitudes de cruauté, en souffrances animales.
(extraits de l'article de Jean-Luc Mélenchon)

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 2 mars 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante → Nationale

Jean-Luc Mélenchon dénonce « l’agriculture industrielle qui martyrise les animaux » et appelle à végétaliser l'alimentation

Ce qu’il faut mettre en cause, c’est le modèle de marché, le modèle européen et de l’agriculture industrielle qui martyrise les animaux, détruit la santé des paysans, les sols, l’eau et l’air. (...) Les protéines carnées, ça a une limite. Il est normal, compte tenu de l’étroitesse des salaires, que les gens aillent au moins cher. Les protéines végétales seraient les bienvenues. C’est une affaire de mode, de goût. Il faut changer nos mœurs.
(extrait des propos recueillis par Michel Urvoy, Ouest-France)