ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 11 juin 2012 - Manifeste

Appel pour interdire le chalutage en eaux profondes

extrait du site de la Fondation Nicolas Hulot :

Appel : François Hollande, l'avenir des océans profonds est entre vos mains !

"Soutenez la proposition européenne d’interdire la méthode de pêche la plus destructrice de l’histoire : le chalutage en eaux profondes.
Aujourd’hui, les navires de pêche industrielle raclent les fonds marins jusqu’à 1800 mètres de profondeur pour compenser le déclin des ressources marines dans les eaux de surface. En ratissant le fond des océans, leurs filets gigantesques détruisent en un seul passage des écosystèmes composés de poissons centenaires et de coraux plurimillénaires. Ce patrimoine naturel forme l’un des plus grands réservoirs de biodiversité de la planète.
Pour trois espèces ciblées par les navires de pêche en eaux profondes, plus de 100 autres sont sacrifiées et rejetées mortes à la mer. Parmi elles, des espèces menacées d'extinction.
En France, moins de dix navires sont impliqués dans la pêche profonde au chalut de fond.
Ces navires sont chroniquement déficitaires malgré les subventions publiques substantielles qu’ils perçoivent.
En raison de l'absurdité du modèle économique et de l'empreinte écologique disproportionnée de la pêche en eaux profondes, la Commission européenne a proposé l'interdiction du chalutage profond.
Monsieur le Président,
Engagez la France sur la voie de « l’excellence environnementale » promise aux Français et saisissez l’opportunité historique qui se présente d’éliminer une pratique de pêche détruisant le bien commun de l’humanité, dénuée de sens autant que de viabilité économique et coûteuse pour les contribuables français."

ONG auteures de l’Appel :

Bloom Association - Deep Sea Conservation Coalition - LPO - Fondation Good Planet - Fondation Nicolas Hulot - Greenpeace - Humanité et Biodiversité - Oceana - WWF

Note de Politique & animaux : l'Appel des ONG environnementales ne fait pas mention de la sensibilité des poissons et des conséquences du chalutage sur leur existence : les poissons capturés au chalut sont poursuivis jusqu’à ce qu’ils soient à bout de forces par un filet tracté dans l’eau. Aussi, la pêche au chalut est aussi destructrice de l'environnement qu'elle l'est pour les individus pêchés.