Mer & pisciculture

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la prise en compte des invertébrés marins par la législation européenne sur le «bien-être animal» et sur l'interdiction de l'ébouillantage vivant des homards (amendement rejeté)

Personnalités politiques (16)

Filtrez les personnalités par partis ou ancrages géographiques pour les interpeller en fonction de ces critères.

Photo Valérie Hayer
Valérie Hayer Eurodéputée Renaissance
Photo Irène Tolleret
Irène Tolleret Eurodéputée Renaissance, TdP
Photo Pierre Karleskind
Pierre Karleskind Eurodéputé Renaissance
Photo Nathalie Loiseau
Nathalie Loiseau Eurodéputée Horizons
Photo Fabienne Keller
Fabienne Keller Eurodéputée Agir, Renaissance
Photo Laurence Farreng
Laurence Farreng Eurodéputée MoDem
Photo Stéphane Séjourné
Stéphane Séjourné Eurodéputé Renaissance
Photo Gilles Boyer
Gilles Boyer Eurodéputé Horizons
Photo Sandro Gozi
Sandro Gozi Eurodéputé Renaissance
Photo Véronique Trillet-Lenoir
Interpellez-la
Photo Stéphanie Yon-Courtin
Stéphanie Yon-Courtin Eurodéputée Renaissance
Photo Stéphane Bijoux
Stéphane Bijoux Eurodéputé Renaissance
Photo Bernard Guetta
Bernard Guetta Eurodéputé Renaissance
Interpellez-le

Parti politique (1)

Logo Renaissance
Renaissance

Vote vœu

Abattage à vif Européenne

Justification de la note

laissent faire sans réagir

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 2 sur le rapport «Plus de poissons dans les océans?»  :

Rapport A9-0264/2020
Caroline Roose
Plus de poissons dans les océans? Mesures en faveur de la reconstitution des stocks au-dessus du niveau de rendement maximal durable (RMD), notamment les zones de reconstitution des stocks de poissons et les zones marines protégées
(2019/2162(INI))
Proposition de résolution
Paragraphe 41 bis (nouveau)
Proposition de résolution
Amendement
41 bis. constate que la législation de l’Union sur le bien-être animal ne s’applique pas à l’heure actuelle aux invertébrés marins, alors que plusieurs pays tiers ont inclus ces animaux dans leur propre législation en la matière;
invite la Commission et les États membres à prendre des mesures pour améliorer le bien-être des invertébrés marins, tels que les crabes et les homards, en intégrant ces animaux dans leur législation sur le bienêtre animal et en interdisant la pratique consistant à plonger ces animaux vivants dans l’eau bouillante;

L'amendement a été rejeté par le Parlement européen (359 contre, 205 pour, 123 abstentions)

Lire la suite

Attentes citoyennes

90%

des Français
souhaitent l'interdiction de l'abattage sans « étourdissement »

Parcourir les sondages
82%

des Français
considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances

Parcourir les sondages