Photo de Rama Yade

Rama Yade

agit pour les animaux

18.2/20
Visualiser le calcul de ses notes

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

Écrivez-lui ce que
vous en pensez !

Interpeller Rama Yade :

Si vous vous apercevez qu'une de ces informations est erronée, contactez-nous !

Par mail :
  • contact@lafrancequiose.fr
 
 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Rama Yade ?

Prises de position de Rama Yade classées par thème :

Dernières prises de position de Rama Yade (12 référencées)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 15 janvier 2017 - Programme

Rama Yade veut abolir la corrida

109. Abroger les jeux et spectacles cruels (notamment les corridas), plus en phase avec la prise de conscience contemporaine de respecter le bien-être animal.
(extrait du projet de société de Rama Yade)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 décembre 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante

Rama Yade va débattre de la corrida avec Robert Ménard

Le Maire de Béziers, Robert Ménard, vient d'accepter notre proposition pour débattre avec l'ancienne Ministre, et membre du comité d'honneur de la FLAC, Rama Yade, au sujet de la corrida. Compte tenu de leur personnalité respective, ce débat public, qui devrait se dérouler au printemps prochain dans un lieu pas encore défini, risque de ne pas passer inaperçu...
(extrait de l'article de Thierry Hély, Président de la FLAC, dans l'Hérault Tribune)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 28 novembre 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante

Ancienne secrétaire d'État aux Droits de l'homme, Rama Yade demande un secrétariat d'État aux Droits des animaux

Positif mais pas assez ambitieux

C'est un devoir moral de s'engager pour la protection animale. La souffrance animale, lorsque l'on est humain, a quelque chose d'intolérable. Vous savez, j'ai été secrétaire d'État aux Droits de l'homme. Je crois de la même manière qu'il faudrait un secrétariat d'État aux Droits des animaux. (...) La volonté de défendre des droits pour ceux qui sont les plus vulnérables.
(extrait de l'nterview de Rama Yade par Yolaine De La Bigne, Néoplanète)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 28 novembre 2016 - Dans la presse

Pour Rama Yade «ceux qui défendent la corrida sont sur un combat d'arrière-garde»

La cruauté de l'homme qui accompagne ce geste de souffrance vis_à-vis du taureau est insupportable. Surtout le spectacle dans l'arène, c'est à dire le public qui repart sur des instincts... (...) Et là c'est la barbarie qui se déchaîne : on boit, on hurle à la mort, quand le taureau souffre on est en transe. Il y a quelque chose qui ne relève pas de la civilisation et c'est inquiétant. Aujourd'hui je pense que ceux qui défendent la corrida sont sur un combat d'arrière-garde.
(extrait de l'nterview de Rama Yade par Yolaine De La Bigne, Néoplanète)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 juillet 2016 - Programme

Rama Yade souhaite que les associations de protection animale aient un droit de visite des abattoirs

113. Accorder un droit de visite dans les abattoirs aux associations de protection des animaux, homologuées
(extrait du projet de société de Rama Yade)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 juillet 2016 - Programme

Rama Yade souhaite réduire la souffrance des animaux dans les élevages

110. Inclure davantage les critères de bien-être animal dans le biologique, le Label Rouge et les labels régionaux (...)
112. Renforcer les services vétérinaires et, améliorer la formation des responsables de protection animale (...)
114. Favoriser le retour des animaux au pré en baissant les charges sur la main-d’'oeuvre

(extraits du projet de société de Rama Yade)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 juillet 2016 - Programme

Rama Yade souhaite interdire l'abattage sans "étourdissement"

109. Interdire l’abattage rituel sans assommage comme l’Islande, la Norvège, la Suède, la Pologne, le Danemark et bien d’autres pays européens ; accueillir au préalable en France un sommet de l'Organisation de la conférence islamique sur la question
(extrait du projet de société de Rama Yade)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 juillet 2016 - Programme

Rama Yade souhaite diminuer le recours à l'expérimentation animale

Positif mais manque de clarté concernant sa portée

115. Remplacer les méthodes d'’expérimentation animale partout où c'’est possible
(extrait du projet de société de Rama Yade)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 13 juillet 2016 - Dans la presse

Pour Rama Yade le respect des traditions ne peut pas justifier le maintien des corridas

Je n’ai rien contre les traditions. Ce qui me choque, c’est la cruauté envers l’animal. Pour moi, ni le respect des traditions, ni la pratique d’un sport ou d’un loisir, ni les seuls intérêts économiques ne justifient la souffrance (...) La protection animale est un combat moral. (...) Les temps ont changé : la tradition ne peut pas tout justifier. Les animaux ont des droits. Dont celui de vivre. (...) Les traditions ont de l’avenir et il est de très belles traditions dans le sud français où l’animal ne souffre pas des loisirs des hommes.
(extrait de l'interview de Rama Yade par Anne-Cécile Beaudouin, Paris MAtch)

Logo LFQO LFQO

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 20 juin 2016 - Source associative

Rama Yade participera à la grande manifestation unitaire anticorrida de Mont-de-Marsan

Le chanteur Renaud et la femme politique Rama Yade prévoient d’être présents à la grande manifestation unitaire anticorrida de Mont-de-Marsan le 23 juillet 2016.. Ils ont co-signé le communiqué qui suit :
La corrida est une abomination. Elle met en scène la torture et la mort de bovins pour le seul plaisir de spectateurs en mal d’émotions malsaines.

(extrait du communiqué du CRAC)