Zoo / Cirque

3 eurodéputés demandent à la Commission d'interdire les spectacles de montreurs d'ours dans l'UE

Félicitez-les
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalités politiques (3)

Photo Eric Minardi
Eric Minardi Eurodéputé RN
Photo Annika Bruna
Annika Bruna Eurodéputée RN
Interpellez-la

Prise de position

Question avec demande de réponse écrite à la Commission des Eurodéputés :
Aurélia Beigneux (ID), Annika Bruna (ID), Eric Minardi (ID)

Les Européens et plus particulièrement les Français se sentent préoccupés par le bien-être animal. Selon une étude, 80 % des Français affirment être sensibles à la cause animale. Cela reflète une prise de conscience des conditions inadaptées dans lesquelles vivent parfois les animaux sauvages, notamment ceux des spectacles vivants.
En France, malgré l’arrêté du 18 mars 2011, une dérogation permet aux dresseurs de déplacer leurs ours pour des périodes itinérantes n’excédant pas quatre jours à compter du départ des animaux des installations fixes jusqu’à leur retour.
Lorsque l’on regarde les normes en matière d’installations lors de ces trajets, ces dernières sont totalement inadaptées aux besoins de l’animal: vingt-quatre mètres carrés pour deux ours de plus de deux mètres, douze mètres carrés pour deux ours de moins de deux mètres.
L’interdiction des spectacles de montreurs d’ours aurait un impact socio-économique négligeable, puisque cette activité ne concerne que quelques dresseurs et moins d’une dizaine d’animaux sur le sol français.
La Commission souhaite-t-elle adopter un plan d’action, en collaboration avec les États membres, pour interdire à terme cette pratique cruelle et d’un autre temps sur le sol européen?

Partager cette prise de position