Parti animaliste
Photo Michèle Striffler Michèle Striffler
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 19 décembre 2013 - Dans la presse → Europe

Pour Michèle Striffler, il faudrait une loi européenne pour interdire les animaux sauvages dans les cirques et les zoos

Agir !

Félicitez-la

« Il n’y a pas de raison qui justifie le maintien en captivité des animaux sauvages. »
« Je suis totalement opposée à la présence d’animaux sauvages dans les cirques et dans les zoos. »
« Il est logique d’essayer de préserver les espèces menacées dans leurs régions d’origine. »
« Tout l’argent injecté dans les zoos pour montrer des animaux sauvages aux enfants pourrait servir à sauver les espèces, à les soigner et à éviter le braconnage. »
« Il faudrait une loi européenne pour réglementer le tout et pour interdire les animaux sauvages, point final. »
« Arrêtons de maltraiter ces animaux. »
« Pour les cirques, cela va aller plus vite qu’on ne le pense. »
« Pour les zoos, c’est un autre problème. »
« Aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux et aux moyens de communication, on avance beaucoup plus rapidement qu’on ne l’a jamais fait sur cette question. »
« Nous avons décidé de faire signer une sorte de charte aux futurs députés européens. »
extraits de l'interview dans la Libre Belgique