a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 15 novembre 2015 - Programme → Local

Régionales Île-de-France : la liste EELV-CAP21 souhaite soutenir les liens entre humains et animaux dans notre société

Agir !

Félicitez-les

Soutien à des programmes de développement de médiation animale dans les maisons de retraite, centres pour personne handicapée mentale et/ou physique ou en hospitalisation de longue durée.
Aides ciblée aux centres d’accueil pour l’hébergement qui acceptent les animaux.
Subventions et aides aux maisons de retraite qui acceptent les animaux.
Soutien à la création d’un refuge pour les animaux pour les femmes victimes de violences conjugales.
Formation aux nouveaux besoins et aux nouveaux métiers des services à la personne (par exemple, former les accompagnants à la sensibilité de l’animal et à l’importance de l’animal en tant que «personne» pour l’autre).
(extraits du programme)

Passages du programme :

RENFORCER LA RELATION BÉNÉFIQUE ENTRE L’HOMME ET L’ANIMAL (p.3)

Les structures d’accueil actuelles minorent souvent le rôle et l’importance des animaux de compagnie pour des personnes qu’elles reçoivent. Une séparation est souvent cause de souffrance, voire de drame pour les personnes comme pour les animaux. Or, ces derniers peuvent être d’efficaces et précieux facilitateurs de resocialisation ou de stabilisation.

  • Aides ciblée aux centres d’accueil pour l’hébergement qui acceptent les animaux .
  • (...)
  • Subventions et aides aux maisons de retraite qui acceptent les animaux.
  • Soutien à des programmes de développement de médiation animale dans les maisons de retraite, centres pour personne handicapée mentale et/ou physique ou en hospitalisation de longue durée.
  • Soutien à la création d’un refuge pour les animaux pour les femmes victimes de violences conjugales.

FORMER LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ (p.3)

  • Formation aux nouveaux besoins et aux nouveaux métiers des services à la personne (par exemple, former les accompagnants à la sensibilité de l’animal et à l’importance de l’animal en tant que «personne» pour l’autre).