Photo de Aurélia Beigneux

Aurélia Beigneux penche contre les animaux

9.5/20
Eurodéputée
Classement : 31ème/79 eurodéputés
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Aurélia Beigneux ?

Prises de position de Aurélia Beigneux classées par thème :

Dernières prises de position de Aurélia Beigneux (64 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 11 octobre 2021 - Question parlementaire → Européenne

6 eurodéputés dénoncent à la Commission une expérience sur 142 macaques violant les principes des 3R (remplacement, réduction, raffinement) et demandent une réforme de la directive

Question avec demande de réponse écrite à la Commission des Eurodéputés :
Annika Bruna (ID), Viktor Uspaskich (NI), Herve Juvin (ID), Virginie Joron (ID), Gilles Lebreton (ID), Aurélia Beigneux (ID)

Dans la revue Plos One(1), des scientifiques allemands relatent leur expérience sur 142 macaques, la plupart des bébés entre dix mois et trois ans, qu’ils ont fortement irradiés.
Soixante jours plus tard, les soixante macaques survivants ont été euthanasiés, après avoir subi toutes les pathologies consécutives aux radiations: aphtes, diarrhées, plaies, anorexie, détresse respiratoire, hémorragie, épilepsie, etc.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 septembre 2021 - Manifeste → Européenne

Contrairement à leur engagement pris en 2019, ces eurodéputés n'ont pas signé la pétition #EUforAnimals pour que le «bien-être animal» figure dans l’intitulé de poste d'un commissaire européen

L214 et une trentaine d'associations européennes ont demandé aux eurodéputés de s'engager pour que le bien-être animal figure dans l'intitulé de poste d'un commissaire européen.

site de la pétition

Nous, citoyens européens, accordons de l’importance aux animaux et à leur bien-être. Plusieurs études (dont certaines ont été commandées par la Commission européenne) prouvent que les Européens attendent de la législation européenne qu’elle offre une meilleure protection aux animaux.

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 juin 2021 - Vote vœu → Européenne

51 eurodéputés ont voté contre l'amendement 20 visant à mettre fin aux subventions européennes pour la promotion des produits d'origine animale (rejeté)

Amendement 20
Anja Hazekamp
au nom du groupe The Left
Proposition de résolution B9-0296/2021
Commission de l’agriculture et du développement rural
Initiative citoyenne «End the Cage Age» (Pour une nouvelle ère sans cage)
Proposition de résolution
Paragraphe 33 bis (nouveau)
Proposition de résolution Amendement
33 bis. invite l’Union à cesser de financer
des campagnes de promotion en faveur
des produits d’origine animale, y compris
ceux issus de systèmes utilisant des cages;

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 juin 2021 - Vote vœu → Européenne

21 eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 16 visant à empêcher l’importation de produits ne respectant pas les normes de l’Union en matière de bien-être animal (rejeté)

Ils laissent faire sans réagir

Amendement 16
Anja Hazekamp
au nom du groupe The Left
Francisco Guerreiro
au nom du groupe Verts/ALE
Proposition de résolution B9-0296/2021
Commission de l’agriculture et du développement rural
Initiative citoyenne «End the Cage Age» (Pour une nouvelle ère sans cage)
Proposition de résolution
Paragraphe 20
Proposition de résolution Amendement
20. demande à la Commission et aux
États membres de veiller à ce que des
contrôles efficaces, y compris douaniers,
soient réalisés sur tous les produits
agroalimentaires importés dans l’Union,
afin de garantir la réciprocité des
exigences de qualité et de sécurité et des

normes de l’Union en matière de bien-être
animal et de renforcer la compétitivité de

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 juin 2021 - Vote vœu → Européenne

47 eurodéputés ont voté contre l'amendement 14 demandant à l’Union de cesser de soutenir les modes d'élevage intensifs (rejeté)

Amendement 14
Anja Hazekamp
au nom du groupe The Left
Francisco Guerreiro
au nom du groupe Verts/ALE
Proposition de résolution B9-0296/2021
Commission de l’agriculture et du développement rural
Initiative citoyenne «End the Cage Age» (Pour une nouvelle ère sans cage)
Proposition de résolution
Paragraphe 18 bis (nouveau)
Proposition de résolution Amendement
18 bis. souligne que les pratiques
d’élevage intensif, y compris l’élevage en
cage, présentent un risque accru de
développement de la résistance aux
antimicrobiens et d’émergence de
nouvelles pandémies, comme cela a été
particulièrement mis en évidence lors de
la pandémie de COVID-19, en raison non
seulement de la forte densité d’animaux,
mais aussi de l’empiétement de la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 4 juin 2021 - Question parlementaire → Européenne

Aurélia Beigneu demande à la Commission d'interdire les aquariums «bocal», source de souffrance pour de nombreux poissons

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de l'eurodéputée Aurélia Beigneux (ID) :

Pendant longtemps, il était commun de penser que le carassin doré, ou «poisson rouge», était doté d’une mémoire de trois secondes et que l’enfermer dans un bocal était sans risques. Des recherches démentent aujourd’hui cette idée reçue et affirment que si le bocal provoque une nanification du fait d’un manque d’espace permettant au poisson de grandir correctement, le développement des organes internes de l’animal, lui, se poursuit. Ces recherches évoquent donc une forme de maltraitance.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 26 mai 2021 - Question parlementaire → Européenne

3 eurodéputés demandent à la Commission d'intervenir auprès de l’ECHA pour qu’elle agisse en faveur des méthodes non animales

Question avec demande de réponse écrite E-002780/2021 à la Commission des Eurodéputés :
Annika Bruna (ID), Joachim Kuhs (ID), Aurélia Beigneux (ID), Athanasios Konstantinou (NI)

L’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) est chargée d’évaluer la dangerosité des produits chimiques, grâce aux données qui lui sont fournies par les entreprises référencées dans le cadre du règlement concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH).

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 6 mai 2021 - Question parlementaire → Européenne

3 eurodéputés demandent à la Commission d'établir une liste restreinte et limitative des espèces sauvages autorisées à la vente comme animaux de compagnie

Question avec demande de réponse écrite E-002442/2021 à la Commission des eurodéputes :
Annika Bruna (ID), Aurélia Beigneux (ID), Elżbieta Kruk (ECR), André Rougé (ID), Rosanna Conte (ID)

Les nouveaux animaux de compagnie (NAC), majoritairement des reptiles, des oiseaux exotiques, des rongeurs, mais aussi d’autres espèces, sont capturés dans leur habitat naturel, au mépris de la biodiversité: c’est le cas par exemple du gecko de Sakalava (Madagascar), du python vert juvénile (Indonésie) ou encore du perroquet gris (Gabon).
Ces NAC font l’objet d’une double maltraitance:

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 avril 2021 - Question parlementaire → Européenne

4 eurodéputés demandent à la Commission de stopper les importations de viande chevaline en provenance d'Argentine, d'Uruguay, du Canada et d'Australie

Question avec demande de réponse écrite E-002263/2021 à la Commission des Eurodéputés ;
Annika Bruna (ID), André Rougé (ID), Aurélia Beigneux (ID), Elżbieta Kruk (ECR)

Alors que 9,4 % de la population française mange du cheval, 80 % de la viande chevaline vendue en France est importée, soit 9 000 tonnes en 2019.
Les consommateurs français, faute d’étiquetage décent pour les informer, mangent donc principalement des chevaux importés, notamment d’Amérique, voire d’Australie. Une grande partie des importations proviennent de quatre pays: Argentine, Uruguay, Canada et Australie.

Agir !

Félicitez-les