Personnalités politiques (28)

Filtrez les personnalités par partis ou ancrages géographiques pour les interpeller en fonction de ces critères.

Filtres
Photo Valérie Hayer
Valérie Hayer Eurodéputée Renaissance
Photo Fabienne Keller
Fabienne Keller Eurodéputée Agir, Renaissance
Photo Stéphane Bijoux
Stéphane Bijoux Eurodéputé Renaissance
Photo Stéphanie Yon-Courtin
Stéphanie Yon-Courtin Eurodéputée Renaissance
Photo Stéphane Séjourné
Stéphane Séjourné Eurodéputé Renaissance
Photo Laurence Farreng
Laurence Farreng Eurodéputée MoDem
Photo Nathalie Loiseau
Nathalie Loiseau Eurodéputée Horizons
Photo Jérémy Decerle
Jérémy Decerle Eurodéputé Renaissance
Photo Pascal Canfin
Pascal Canfin Eurodéputé Renaissance
Photo Véronique Trillet-Lenoir
Véronique Trillet-Lenoir Eurodéputée Renaissance
Photo Anne Sander
Anne Sander Eurodéputée LR
Photo Gilles Boyer
Gilles Boyer Eurodéputé Horizons
Photo Sandro Gozi
Sandro Gozi Eurodéputé Renaissance
Photo Chrysoula Zacharopoulou
Chrysoula Zacharopoulou Gouvernement Renaissance
Interpellez-la
Photo Ilana Cicurel
Ilana Cicurel Eurodéputée Renaissance
Photo Irène Tolleret
Irène Tolleret Eurodéputée Renaissance, TdP
Photo Bernard Guetta
Bernard Guetta Eurodéputé Renaissance
Interpellez-le
Photo Pierre Karleskind
Pierre Karleskind Eurodéputé Renaissance
Photo Sylvie Brunet
Sylvie Brunet Eurodéputée MoDem

Prise de position

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 79 proposant d'insérer le paragraphe 33 bis suivant dans la Proposition de résolution commune Action coordonnée de l’Union pour combattre la pandémie de COVID-19 et ses conséquences :

Paragraphe 33 bis (nouveau)
33 bis. souligne que le commerce et l’élevage d’animaux sauvages augmentent les risques pour la santé publique, en combinant les facteurs critiques pour le développement de zoonoses; engage la Commission et les États membres à plaider en faveur d’une interdiction mondiale des marchés d’animaux sauvages et de l’utilisation d’animaux sauvages dans la médecine traditionnelle; invite instamment la Commission à présenter des propositions législatives visant à interdire l’importation, le commerce, l’élevage et la consommation d’animaux sauvages dans l’Union, afin de réduire le risque d’épidémies de zoonoses à l’avenir;

L'amendement a été rejeté par le Parlement européen (448 voix contre, 187 voix pour, 53 abstentions).

Partager cette prise de position