Divertissement

Fin de la détention des animaux sauvages dans les cirques : le Ministère de l'intérieur refuse de soutenir la proposition de loi de Vincent Ledoux

Interpellez-les

Personnalités politiques (4)

Parti politique (1)

Logo Renaissance
Renaissance

Prise de position


Des normes de cages et d'installations pour les animaux sont encadrées afin de garantir un minimum de bien-être pour les animaux.
ces établissements régulièrement contrôlés sont en conformité avec la réglementation en vigueur.
Il est en effet de notre responsabilité collective, c'est celle du Gouvernement, d'apaiser les tensions entre circassiens et certaines ONGs. A cette fin le Gouvernement a décidé de confier à la Commission nationale des professions foraines et circassiennes la mise en place d'un groupe dédié au bien-être des animaux dans les cirques.
(extrait des réponses du secrétaire d'État à la question du député Vincent Ledoux qui demandait au Ministère de l'intérieur de soutenir sa proposition de loi visant à mettre fin à la détention d'animaux sauvages dans les cirques.
La "Commission nationale des professions foraines et circassiennes" ne comportera ni panel de citoyens, ni ONG de protection animale, ni experts indépendants en éthologie mais sera composée de :

  • 8 représentants de l'Etat, désignés par les ministres
  • 8 maires nommés par le ministre de l'intérieur sur désignation de l'association des maires de France
  • 8 représentants des syndicats professionnels ou associations des professions foraines et circassiennes

Attentes citoyennes

Sondage
Cirque
Sondage sur le thème Divertissement
68%

des Français
sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires

Parcourir les sondages
Sondage
Cirque
Sondage sur le thème Divertissement
59%

des sympathisants du centre
sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires

Parcourir les sondages

Partager cette prise de position