Photo de Édouard Philippe

Mer & pisciculture : Édouard Philippe agit contre les animaux aquatiques

0.6/20
Maire - Le Havre

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Édouard Philippe ?

Prises de position de Édouard Philippe classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (11 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 26 décembre 2017 - Question parlementaire → Nationale

Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation ne remet pas en cause l'obligation de consommer des protéines animales à la cantine

huit repas sur vingt doivent donc comporter du poisson, de la viande ou des abats. Aucune disposition particulière quant à la nature du plat protidique ne s'applique pour les autres repas
Les restaurants scolaires, qui servent chaque année un milliard de repas, jouent un rôle fondamental dans la structuration des comportements alimentaires des six millions d'élèves qui les fréquentent.
Les recommandations du GEMRCN [groupement d'étude des marchés en restauration collective et de nutrition] tiennent compte despriorités nutritionnelles nationales établies dans le cadre du PNNS [Programme national nutrition santé].
(extraits de la réponse à la question écrite des députés Bastien Lachaud et Alexis Corbière).
Les recommandations nutritionnelles officielles de nombreux pays reconnaissent l’alimentation végane/végétalienne comme une alimentation saine et viable à tous les âges de la vie, comme le rappellent une quarantaine de professionnels de santé dans une tribune publiée par "France-Soir".
Le ministre indiquant dans sa réponse que pour le cas où les recommandations nutritionnelles pour les enfants évolueraient, une révision du décret no 2011-1227 et de l'arrêté du 30 septembre 2011 permettrait d'adapter la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire, nous sommes donc en droit d'attendre du ministre de l'agriculture une mise à jour des recommandations françaises afin de prendre en compte le consensus scientifique sur la question, partagé par la plus grande association de diététiciens au monde -l’Academy of Nutrition and Dietetics- regroupant environ 67.000 nutritionnistes.