ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 février 2015 - Communication officielle

EELV rejette les élevages-usines

Parmi les plus choquantes : le Gouvernement propose d’agrandir la taille des exploitations de volailles passant de 30 000 à 40 000 animaux sans autorisation.Alors que l’année dernière, en toute discrétion entre noël et le jour de l’an, un décret autorisait l’agrandissement des ateliers de porcs
transformation progressive, mais en profondeur, de l’agriculture et de l’alimentation vers plus de valeur ajoutée et de respect des hommes et des animaux
extraits du communiqué

Communiqué de presse Commun à Europe-Ecologie -les Verts, au groupe des députée-es écologistes, et à la commission Agriculture et ruralité :

Salon de l’Agriculture : Ecologie et Agriculture : l’équation gagnante

Communiqué de presse Commun à Europe-Ecologie -les Verts, au groupe des députée-es écologistes, et à la commission Agriculture et ruralité

A la veille de l’ouverture du salon de l’agriculture, les annonces du Ministère de l’agriculture inquiètent fortement les écologistes. Parmi les plus choquantes : le Gouvernement propose d’agrandir la taille des exploitations de volailles passant de 30 000 à 40 000 animaux sans autorisation.

Alors que l’année dernière, en toute discrétion entre noël et le jour de l’an, un décret autorisait l’agrandissement des ateliers de porcs, la filière, depuis, ne s’est pas mieux portée, bien au contraire : son déficit commercial est passé de 100 millions d’euros en 2013 à 340 millions d’euros en 2014 !

Pour Brigitte Allain, députée de Dordogne : « C’est répéter les erreurs du passé, perpétuer un modèle qui mène droit dans le mur. Ces propositions sont en totale contradiction avec la volonté affichée d’agro-écologie, d’une bonne qualité des eaux, de création d’emplois ou encore de lutte contre le dérèglement climatique. Les conditions pour une agriculture durable à long terme ne sont pas posées.»

Les écologistes seront présents au salon de l’agriculture : une délégation composée de membres du parti, de la commission agriculture et ruralité, d’élus régionaux et de parlementaires échangera avec les organisations agricoles, jeudi 26 février.

Selon, Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’EELV : « A cette occasion, nous voulons échanger et faire part de nos propositions pour l’avenir de l’agriculture, que nous mettons en œuvre quotidiennement à travers des actions et politiques agricoles régionales ou départementales durables. »

Le Président de la République affirmait lui-même cette semaine : « On n’avancera pas si l’on ne réconcilie pas l’économie et l’écologie ». Cette transformation progressive, mais en profondeur, de l’agriculture et de l’alimentation vers plus de valeur ajoutée et de respect des hommes et des animaux, est soutenue par de nombreux agriculteurs et par une grande majorité de citoyens.

L’agriculture a tout à gagner dans l’écologisation de ses pratiques, et inversement !

Pour EELV
Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale
Julien Bayou, Sandrine Rousseau, porte-paroles nationaux

Pour le groupe écologiste Assemblée nationale
Barbara Pompili, coprésidente
Francois de Rugy, coprésident
Brigitte Allain, députée

Pour la commission agriculture et ruralité d’EELV
Claire Desmares et Mathilde Théry coresponsables

Source :