ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 24 avril 2020 - Communication officielle

Groupe de travail "élevage de visons" : 1 an et 2 ministres plus tard, toujours 0 mesure significative

Des consultations, de la communication, mais aucune action concrète

François de Rugy lance un groupe de travail sur le bien-être de la faune sauvage captive dans l’objectif d’adopter une vingtaine de mesures prioritaires à l’été 2019
Pendant les semaines à venir, 17 acteurs socio-professionnels et 17 associations ainsi que des experts scientifiques et des représentants de l’Etat, se réuniront à échéance régulière afin de travailler ensemble sur les possibles évolutions à mettre en œuvre au sein de chacune des 4 filières : les parcs zoologiques, les delphinariums, les cirques et spectacles itinérants, et les élevages de visons pour la production de fourrure.
(extrait du communiqué du 24 avril 2019 du ministère de l'Ecologie, alors dirigé par François de Rugy)
Elisabeth Borne présentera cet automne [2019] un plan d’action pour le bien-être de la faune sauvage captive
(extrait du communiqué du 30 août 2019 du ministère de l'Ecologie, alors dirigé par Elisabeth Borne)
Un an après le début des consultations, aucun plan de transition vers la fin de l'élevage des visons pour leur fourrure n'a été annoncé, ni même soumis au Parlement.