a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 avril 2012 - Source associative

Sarkozy ne reviendra pas sur l'abattage sans "étourdissement"

Agir !

Interpellez-le

Réponses du candidat à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy à L214 et Néoplanète.

A la question :

Vous engagez-vous à prendre des mesures garantissant un étourdissement systématique et efficace des animaux, que ce soit dans l’abattage standard ou l’abattage rituel ?

Nicolas Sarkozy répond :

"Non. La réglementation européenne impose l’étourdissement des animaux destinés à la consommation humaine avant leur abattage. Toutefois, une dérogation à cette obligation est prévue (règlement 1099/2009 du 24 septembre 2009), lorsque l'étourdissement n'est pas compatible avec les prescriptions rituelles relevant du libre exercice d’un culte. La Cour européenne des droits de l'homme considère, depuis un arrêt du 27 juin 2000, que cette dérogation constitue un « engagement positif de l'Etat visant à assurer le respect effectif de la liberté d'exercice des cultes ». La France ne reviendra pas sur les valeurs républicaines qui fondent dans notre pays le libre exercice de chaque culte, mais elle veillera à ce que les abattages sans étourdissement soient strictement limités aux seuls besoins des cultes. Un étiquetage sera par ailleurs mis en place."

Nicolas Sarkozy revient sur les promesses de généraliser l'étourdissement à tous les abattages, qu'il avait faites avant son élection en 2007 et qu'il n'a pas tenues pendant son mandat. Il promet un étiquetage obligatoire que sa consoeur de l'UMP Françoise Hostalier a pourtant dû renoncer à soumettre à l'Assemblée nationale sous la pression de son parti en mars 2012 en pleine campagne présidentielle.