Photo de Éric Andrieu

Éric Andrieu penche contre les animaux

6/20
Eurodéputé - Sud-Ouest
Logo PS PS

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Éric Andrieu ?

Prises de position de Éric Andrieu classées par thème :

Dernières prises de position de Éric Andrieu (69 référencées)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 18 février 2019 - Manifeste

10 parlementaires signent un appel contre le "Lundi vert"

Nous assistons mondialement à une montée en puissance de lobbies qui cherchent à imposer le principe des « Lundis sans viande
La vraie alternative n'est pas entre protéines animales et végétales
Promouvons le mot d'ordre "naître, vivre et mourir à la ferme
instaurons des abattoirs locaux, défendons le principe de l'abattage sur place
(extraits de l'appel anti-lundi vert)
Les signataires s'opposent ainsi au Manifeste Lundi vert qui invite à remplacer la viande et le poisson par des protéines végétales chaque lundi pour la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale.
Bien que l'appel anti-"Lundi-vert" soit intitulé "Pour une Journée mondiale de l'élevage paysan et des animaux de ferme", il commence par Nous assistons mondialement à une montée en puissance de lobbies qui cherchent à imposer le principe des « Lundis sans viande », sous des prétextes idéologiques qui se cachent mal derrière des apparences écologiques et sanitaires., semblant ainsi ignorer qu'ONGs de protection animale (CIWF, 2017), de défense de l'environnement (Greenpeace, 2018), de promotion de l'agriculture paysanne (Solagro, 2017), ainsi que de nombreux scientifiques (Nature, 2018), s'accordent sur la nécessité d'une réduction d'entre 50% et 90% de notre consommation de produits animaux pour enrayer le dérèglement climatique et désintensifier l'élevage.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Implication européenne

Ces eurodéputés ont voté pour le principe d'interdire l'abattage sans "étourdissement" préalable

Lors des votes sur la Proposition de résolution du Parlement européen sur la mise en œuvre du règlement (CE) no 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union, ces eurodéputés ont voté pour le paragraphe 61 qui dispose :
61. invite la Commission à garantir que les animaux sont étourdis, sans exception, avant l’abattage rituel religieux dans tous les États membres;
Le paragraphe a cependant été adopté à 338 voix contre 172

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Implication européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la fin de tout transport d'animaux non-sevrés tels que les veaux de 14 jours

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 19 :

Paragraphe 41 bis (nouveau)
41 bis. invite la Commission et les États membres à mettre fin au transport d’animaux non sevrés, tels que les veaux âgés de 14 jours seulement, car il a été démontré qu’il est impossible de garantir le bien-être et de répondre aux besoins des animaux très jeunes durant le transport;

L'amendement a été rejeté à 357 voix contre 144. Un amendement autorisant des déplacements limités à 1H30 a été adopté, sans préciser s'il s'agit du transport total ou si des déplacements de 3000km seraient toujours considérés comme acceptables, dès lors qu'ils seraient censés être ponctués de "pauses" toutes les 1H30...

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Implication européenne

Ces eurodéputés ont voté pour limiter les transports d'animaux à 8H, sans exception

Ces eurodéputés ont voté pour les amendements identiques 9 et 20 prévoyant d'insérer la mention en gras ci-dessous dans le paragraphe 43 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur la mise en œuvre du règlement (CE) no 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union :
que les durées de transport soient aussi courtes que possible et n’excèdent en aucun cas huit heures, et en particulier que soient évités les voyages de longue et très longue durées et les voyages en dehors des frontières de l’Union
Ces amendements ont été rejetés à 285 voix contre 273 (27 abstentions).

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Implication européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la fin des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers et l'instauration de contrôles vétérinaires aux points de sortie de l’Union

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 12 prévoyant d'ajouter la mention en gras ci-dessous au paragraphe 78 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur la mise en œuvre du règlement (CE) no 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union :

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Implication européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la fin des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 22 :
88 bis. souligne que, dans la pratique, les animaux ne bénéficient plus de la protection conférée par le règlement (CE) no 1/2005 dès qu’ils quittent le territoire de l’Union; invite par conséquent la Commission et les États membres à interdire le transport d’animaux vivants vers des pays tiers;
L'amendement a été rejeté à 399 voix contre 108

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Implication européenne

Ces eurodéputés ont voté pour l'interdiction des transports d’animaux longues distances lors de conditions météorologiques extrêmes

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 21 :
68 bis. invite les États membres à interdire tout transport d’animaux sur de longues distances lorsque les conditions météorologiques sont extrêmes, en particulier lorsque les températures prévues sur le lieu de départ, le lieu de destination ou le trajet sont supérieures à 28 °C, mais également en cas de gel ou de vent violent;
L'amendement a été rejeté à 394 voix contre 151

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Implication européenne

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la limitation à 50km et 1H30 des transports d'animaux non-sevrés

Absents du débat

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 13 :

Paragraphe 41 ter (nouveau)
41 ter. demande à la Commission de fournir une définition de la notion d’animal non sevré pour chaque espèce; demande également que les voyages des animaux non sevrés soient limités à une distance maximale de 50 km et à une durée maximale d’une heure et demie, compte tenu de la difficulté d’assurer le bien-être des animaux non sevrés durant leur transport;

L'amendement a été adopté à 394 voix contre 160. Un amendement demandant l'interdiction de tout transport d'animaux non-sevrés a été rejeté.
(procédure non-législative)