Photo de Éric Straumann

Élevage : Éric Straumann agit contre les animaux victimes de l'élevage

3.9/20
Député - Haut-Rhin

Agir !

Interpellez-le

Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Éric Straumann ?

Prises de position de Éric Straumann classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (42 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 mars 2020 - Communication officielle

Covid-19 : 20 députés et sénateurs demandent la suspension immédiate des longs transports d'animaux

Il me parait donc nécessaire et responsable :
- de suspendre toute exportation d'animaux vivants hors de l’UE ;
- de mettre en place toutes les mesures nécessaires afin d'éviter des souffrances extrêmes pour le bétail et de limiter au maximum les déplacements d'animaux vivants vers d'autres EM, voire peut-être même de les interdire temporairement compte-tenu de l'avenir incertain de la perméabilité des frontières entre EM.
C'est aujourd'hui que la notion de One Health prend tout son sens au côté de celle d'humanité, et c'est donc en ce sens que je vous ai proposé cette contribution en tant que Sénateur et vétérinaire.
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute
considération.
Arnaud BAZIN

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 février 2020 - Loi

Proposition de loi n°2717 visant à punir d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende les lanceurs d'alerte qui filment les élevages

N° 2717

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 25 février 2020.

PROPOSITION DE LOI

visant à sanctionner les intrusions dans les élevages,

(Renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale
de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par

MM. Marc LE FUR, Damien ABAD,
Mme Véronique LOUWAGIE, MM. Fabrice BRUN, Arnaud VIALA,

et Mesdames et Messieurs

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 17 janvier 2020 - Amendement

Amendement n°38 visant à censurer le débat public sur les conditions d'élevage

Amendement rejeté

AMENDEMENT N°38

présenté par

M. Le Fur, M. Abad, M. Bazin, M. Bony, M. Brun, M. Cinieri, M. Cordier, Mme Corneloup, M. Descoeur, Mme Duby-Muller, M. Pierre-Henri Dumont, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Louwagie, M. Masson, M. Perrut, M. Quentin, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, M. Thiériot, Mme Trastour-Isnart et M. Viala
----------

ARTICLE PREMIER

À l’alinéa 2, après la référence :

« article 24 bis »,

insérer la référence :

« , au premier alinéa de l’article 32 ».

EXPOSÉ SOMMAIRE

Le présent amendement vise à inclure dans le périmètre de la présente proposition de loi de loi la diffamation commise envers les particuliers .

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 janvier 2020 - Loi

Proposition de loi n°2574 visant à interdire formellement le broyage et le gazage des poussins au 31 décembre 2020

N° 2574

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 14 janvier 2020.

PROPOSITION DE LOI

visant à interdire le broyage et le gazage des poussins en souche ponte,

(Renvoyée à la commission des affaires économiques, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 4 décembre 2019 - Loi

Proposition de loi N°2482 visant notamment à pénaliser fiscalement les associations comptant des lanceurs d'alertes sur les conditions d'élevage parmi leurs membres

N° 2482

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 4 décembre 2019.

PROPOSITION DE LOI

visant à exclure du bénéfice de la réduction d’impôt de l’article 200 du code général des impôts les dons effectués à des associations dont les membres ont été reconnus coupables d’actes d’intrusion ou de violence vis-à-vis des professionnels agricoles,

(Renvoyée à la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 29 novembre 2019 - Amendement

Amendements 95, 139 et 152 visant à interdire l'usage commercial des termes comme « steak », « filet », « bacon », « saucisse »... pour désigner des produits végétariens

L'amendement 152, présenté par le gouvernement, a été adopté.

ART. 2 TERN°152 (Rect)
ASSEMBLÉE NATIONALE
4 décembre 2019
ARTICLES LOI ÉQUILIBRE RELATIONS COMMERCIALES SECTEUR AGRICOLE ALIMENTATION SAINE - (N° 2441)

Commission

Gouvernement

ADOPTÉ
AMENDEMENT N°152 (Rect)

présenté par

le Gouvernement
----------

ARTICLE 2 TER

Substituer aux alinéas 2 à 4 l'alinéa suivant :

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 22 novembre 2019 - Amendement → Prise de position marquante

Amendements CE22, CE33, CE39, CE70, CE79 et CE104 visant à interdire l'usage commercial des termes comme « steak », « filet », « bacon », « saucisse »... pour désigner des produits végétariens

L'amendement CE22 a été adopté en Commission des affaires économiques. Le texte sera examiné en séance publique à l'Assemblée nationale les 3 et 4 décembre.
De telles dénominations entretiennent la confusion dans l’esprit du consommateur, voire introduisent un principe d’équivalence entre ces produits en recourant paradoxalement au vocabulaire carné pour présenter certains produits végétariens ou végétaliens.
(extrait de l'exposé sommaire)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 octobre 2019 - Amendement

Amendement n°I-1127 visant à pénaliser fiscalement les associations relayant les images de lanceurs d'alerte

Amendement rejeté

ASSEMBLÉE NATIONALE

9 octobre 2019
PLF POUR 2020 - (N° 2272)

AMENDEMENT N°I-1127

présenté par

M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, Mme Bassire, Mme Bazin-Malgras, Mme Valérie Boyer, M. Brun, M. Cinieri, M. Dassault, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Fasquelle, M. Hetzel, M. de la Verpillière, M. Lurton, M. Masson, Mme Meunier, M. Perrut, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, M. Teissier et M. Thiériot
----------

ARTICLE ADDITIONNEL

APRÈS L'ARTICLE 2, insérer l'article suivant:

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 avril 2019 - Loi

Proposition de loi n°1896 visant à abolir l’élevage de visons pour leur fourrure et à en interdire le commerce

En France, il est interdit de fabriquer et vendre de la fourrure provenant de chats, de chiens et d’espèces menacées comme le phoque. Pourtant, d’autres animaux ne sont pas protégés par une telle loi et restent élevés uniquement pour prélever leur fourrure.
Du côté de l’opinion publique, le constat est sans appel : 91 % des Français s’opposent au commerce de la fourrure (sondage IFOP 2019) et 84 % pensent que la France doit interdire l’élevage des animaux à cette fin (sondage Yougov 2018).
1 kg de fourrure de vison, soit 11 animaux, représente 1 000 litres d’eau et 563 kg d’aliments, soit une utilisation particulièrement peu judicieuse de nos ressources naturelles. (...) Pour ces raisons, cette proposition de loi se veut ambitieuse, donnant à la France une position pionnière en matière d’écologie et de respect de la condition animale.

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ Éric Straumann→ Laurent Garcia→ Christophe Arend→ Éric Alauzet→ Clémentine Autain→ Erwan Balanant→ Jean-Noël Barrot→ Nathalie Bassire→ Delphine Batho→ Mounir Belhamiti→ Justine Benin→ Ugo Bernalicis→ Barbara Bessot Ballot→ Bruno Bilde→ Pierre-Yves Bournazel→ Marine Brenier→ Moetai Brotherson→ Anne-France Brunet→ Luc Carvounas→ Anne-Laure Cattelot→ Anthony Cellier→ Fannette Charvier→ Fabienne Colboc→ Paul-André Colombani→ Michèle Crouzet→ Jean-Pierre Cubertafon→ Alain David (1949)→ Yolaine de Courson→ Michèle de Vaucouleurs→ Bernard Deflesselles→ Typhanie Degois→ Stéphane Demilly→ Béatrice Descamps→ Éric Diard→ Frédérique Dumas→ Sarah El Haïry→ Nathalie Elimas→ Nadia Essayan→ Yannick Favennec Becot→ Isabelle Florennes→ Emmanuelle Fontaine-Domeizel→ Bruno Fuchs→ Perrine Goulet→ Florence Granjus→ Émilie Guerel→ Meyer Habib→ Brahim Hammouche→ Yannick Haury→ Danièle Hérin→ Alexandre Holroyd→ Élodie Jacquier-Laforge→ Bruno Joncour→ Sandrine Josso→ Rodrigue Kokouendo→ Aina Kuric→ Bastien Lachaud→ Mohamed Laqhila→ Frédérique Lardet→ Michel Larive→ Jean-Charles Larsonneur→ Florence Lasserre-David→ Sandrine Le Feur→ Vincent Ledoux→ Patricia Lemoine→ Aude Luquet→ Gilles Lurton→ Didier Martin→ Max Mathiasin→ Jean François Mbaye→ Emmanuelle Ménard→ Sophie Mette→ Philippe Michel-Kleisbauer→ Jean-Michel Mis→ Cendra Motin→ Sébastien Nadot→ Christophe Naegelen→ Danièle Obono→ Matthieu Orphelin→ Jimmy Pahun→ Xavier Paluszkiewicz→ Mathilde Panot→ Anne-Laurence Petel→ Maud Petit→ Valérie Petit→ Michèle Peyron→ Béatrice Piron→ Josy Poueyto→ Florence Provendier→ Loïc Prud'homme→ Jean-Hugues Ratenon→ Jean-Luc Reitzer→ Laëtitia Romeiro Dias→ Laurianne Rossi→ Nicole Sanquer→ Nathalie Sarles→ Gabriel Serville→ Sira Sylla→ Bénédicte Taurine→ Stéphane Testé→ Alice Thourot→ Jean-Louis Touraine→ Nicole Trisse→ Stéphane Trompille→ Laurence Vanceunebrock-Mialon→ Laurence Vichnievsky→ Corinne Vignon→ Stéphane Viry→ Hélène Zannier→ Michel Zumkeller
ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 8 septembre 2018 - Amendement

Amendements 821 et 943 visant à remplacer l'élevage en cage des lapins par des "parcs" collectifs

Peut sembler positif mais nécessite de la vigilance quant aux modalités de mise en oeuvre

Pour ces raisons et ainsi répondre aux conditions définies à l’article L. 214‑1 du code rural et de la pêche maritime, le présent amendement vise à mettre en place des standards minimums de bien-être des animaux en élevage cunicole, incluant l’interdiction des systèmes en cage au profit des systèmes de parcs collectifs enrichis pour les lapins d’engraissement.
(extrait des amendements rejetés)