Photo de Julien Denormandie

Julien Denormandie penche contre les animaux

6.5/20
Gouvernement
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Julien Denormandie ?

Prises de position de Julien Denormandie classées par thème :

Dernières prises de position de Julien Denormandie (8 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 21 février 2021 - Communication officielle → Prise de position marquante → Nationale

Menus sans viande à Lyon : le ministre de l'Agriculture polémique sur la base de contre-vérités nutritionnelles

Si le ministre français de l'Agriculture avait commencé par comparer ses préjugés avec les recommandations nutritionnelles officielles d'Afrique du sud, d'Australie, du Brésil, du Canada, des Etats-Unis, d'Israël, de Nouvelle-Zélande ou du Sri Lanka, il se serait peut-être abstenu d'affirmer une contre-vérité telle que les enfants ont besoin de viande pour bien grandir. Nourrissons, enfants en bas âge, femmes enceintes, sportifs, personnes âgées : l’alimentation végétale est possible et bénéfique pour tous. Les recommandations nutritionnelles de nombreux pays vont dans ce sens et s'appuient sur des études scientifique portant sur la question.

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 20 décembre 2020 - Communication officielle → Nationale

« Un animal de compagnie n’est ni un consommable ni un jouet » : le ministre de l'Agriculture annonce un renforcement des mesures de protection des animaux de compagnie

Des premier pas encore insuffisants vers la mise en place de mesures significatives attendues par les organisation de défense des animaux de compagnie

Un animal de compagnie n’est ni un consommable ni un jouet ; en être propriétaire, c’est en être responsable.
(Julien Denormandie)
La Fondation Brigitte Bardot dénonce la charte « paravent » du bon coin, qui n’est qu’un simple rappel à la réglementation alors que, pour les professionnels de terrain, il y a urgence d’interdire le commerce en ligne d’animaux. (...) avec cette charte le ministre ne fait que légitimer la vente en ligne d’animaux, simples marchandises…
(Fondation Brigitte Bardot)

Un plan d'actions en 3 volets

Sensibiliser

  • Mettre en place un certificat de sensibilisation pour toute adoption ou acquisition.
  • Sensibiliser au bien-être des animaux de compagnie dès l’école élémentaire.
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 20 décembre 2020 - Subvention → Nationale

20 000 000 € d'aide du Plan de relance pour les refuges

Les associations et refuges sont essentiels pour la mise en œuvre des politiques publiques liées à la lutte contre la maltraitance animale.
20 millions d’euros leur sont dédiés dans le cadre du plan France relance, notamment pour les structures de proximité.
Investir dans les infrastructures des refuges et associations.
Ces refuges et associations bénéficieront ainsi d’un soutien de l’État à hauteur de 14 millions d'euros pour améliorer leurs locaux ou augmenter leur capacité d’accueil. Ces investissements permettront de soutenir ces structures et d’améliorer les conditions de vie des animaux recueillis.
Contribuer au financement des campagnes de stérilisation des animaux errants.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 décembre 2020 - Subvention → Nationale

Stratégie nationale protéines végétales : seulement 3% alloués à la promotion de la consommation de légumineuses

Seulement 3 des 100 millions de la stratégie y sont alloués, alors que c'est un levier majeur pour lutter contre la souffrance animale, la déforestation importée et le dérèglement climatique

En raison de son histoire et de la mondialisation des échanges, la France n’est aujourd’hui pas assez autonome dans sa production de protéines végétales, qu’elles soient à destination de l’alimentation animale ou bien humaine. En effet, la France ne produit que la moitié des matières riches en protéines nécessaires à l’alimentation des animaux (tourteaux de soja, de colza ou de tournesol…).
(CP du ministère de l'Agriculture)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 novembre 2020 - Dans la presse → Nationale

Le ministre de l'Agriculture maintient la viande obligatoire à la cantine tout en déclarant «je ne suis personne pour dicter un menu à quiconque»

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 octobre 2020 - Question parlementaire → Nationale

Le ministre de l'Agriculture n'envisage pas de rendre obligatoire l'étiquetage de la viande selon le mode d'abattage

Réponse du Ministère de l'Agriculture à une Question Parlementaire de la Députée Lise Magnier :

Réponse publiée au JO le : 20/10/2020 page : 7253

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 7 septembre 2020 - Subvention → Nationale

130 000 000 € d'aide du Plan de relance pour les abattoirs... sans rendre la vidéosurveillance obligatoire

Sans vidéosurveillance ni droit de visite inopinée des parlementaires, il paraît difficile de s'assurer qu'une partie de ces subventions contribuera à réduire les souffrances des animaux dans les abattoirs

Dans les 100 milliards d’euros du plan de relance annoncé ce jeudi, il y en a aussi un peu pour les animaux. Une enveloppe de 250 millions d’euros doit servir à aider les éleveurs à sortir de l’élevage intensif, mais aussi à moderniser les abattoirs. (...) La transparence de la filière de l’abattage est un sujet bien plus sensible. Elle est souvent résumée à l’instauration de la vidéosurveillance en abattoirs, l’une des mesures fortes que proposait Olivier Falorni.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 28 août 2020 - Dans la presse → Nationale

Pour le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie les chasses traditionnelles «nous font vivre, elles sont une part de notre identité»

Suspension de la chasse à la glu : "On est un pays rempli de traditions, on ne nous l'enlèvera pas", affirme Julien Denormandie en défense des chasseurs
"Ces traditions, elles nous font vivre, elles sont une part de notre identité, et les chasses traditionnelles en font partie", ajoute Julien Denormandie vendredi 28 août sur franceinfo

L'écologie n'est pas du tout opposée à la chasse", continue Julien Denormandie, en réaction au député européen EELV Yannick Jadot, qui appelle à une "sortie progressive de la chasse
(extraits de l'article de France Info)