Photo de Laurence Trastour-Isnart

Laurence Trastour-Isnart penche contre les animaux

5.5/20
Députée - Alpes-Maritimes
Classement : 347ème/577 députés

Agir !

Interpellez-la

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Laurence Trastour-Isnart ?

Prises de position de Laurence Trastour-Isnart classées par thème :

Dernières prises de position de Laurence Trastour-Isnart (33 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 21 mars 2018 - Amendement → Prise de position marquante → Nationale

Amendement CD117 visant à supprimer du projet de loi n°627 tout ce qui pourrait permettre de réduire les souffrances des animaux

des campagnes médiatiques bien orchestrées, diffusant dans la société une suspicion néfaste à l’égard de la filière agricole dans son ensemble. (....) Différents événements, ou « happenings » tous plus démonstratifs les uns que les autres, révèlent l’idéologie dogmatique qui prévaut au sein de ces associations (...) Cet [article 13], en leur permettant de se porter partie civile pour les infractions relatives aux mauvais traitements dans les abattoirs, est un véritable porte-voix donné à ces personnes (...) Le présent amendement vise donc à le supprimer.
(extrait de l'Exposé sommaire)
amendement non-soutenu

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 6 février 2018 - Question parlementaire → Nationale

La députée Laurence Trastour-Isnart demande des mesures afin de soutenir la filière de la pêche thonière

Question écrite de Laurence Trastour-Isnart députée des Alpes-Maritimes :

Agir !

Interpellez-la

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 31 octobre 2017 - Question parlementaire → Nationale

La députée Laurence Trastour-Isnart souhaite un renforcement des "tirs de prélèvement" sur les loups

Le 7 novembre 2017 sera décidé le contenu du nouveau plan loup 2018-2023 et les acteurs du monde agricole, éleveurs, organisations professionnelles, collectivités territoriales, demandent qu'à cette occasion soit notamment mis en place un nouveau schéma de régulation du loup prévoyant un prélèvement renforcé, la reconnaissance du droit de défense des troupeaux contre le loup dans « l'arrêté-cadre loup » et une meilleure prise en charge des frais de gestion du dossier loup par le ministère de l'écologie et de l'environnement.
(extrait de la question)

Agir !

Interpellez-la