Lutte ouvrière penche contre les animaux

8.2/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (57 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 avril 2016 - Communication officielle → Nationale

Lutte Ouvrière dénonce l'insuffisance des contrôles et les cadences élevées des abattoirs comme facteurs de cruauté et de maltraitance

Positif mais préoccupation anecdotique pour les animaux

les services vétérinaires sont débordés du fait des réductions de postes : ils ont perdu 250 postes entre 2007 et 2011, passant de 1 650 agents à 1 400.
dans un abattoir comme celui de Mauléon, il y a en permanence un vétérinaire-inspecteur, qui a le pouvoir d’arrêter la production s’il juge que les règles d’hygiène et de protection animale ne sont pas respectées. Mais, bien souvent, la pression pour la productivité fait passer la protection animale au second plan.
À Mauléon, le directeur de l’abattoir lui-même a dû reconnaître que les cadences très élevées avaient une lourde responsabilité dans les dérives qui se produisent aux postes d’abattage, postes qui sont par nature durs et éprouvants.
(extraits de l'article de Claire Dunois)

Agir !

Encouragez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 mars 2012 - Source associative → Prise de position marquante → Nationale

Pour l'abolition de la chasse à courre

Interrogée sur la condition animale par l'association Droits des Animaux, la candidate de Lutte ouvrière exprime une volonté d'interdire la chasse à courre : "L’interdiction de la chasse à courre, loisir cruel de riches oisifs en mal de distraction, me semble justifiée."

Voir l’intégralité de la réponse de Nathalie Arthaud :

Pantin le 14 mars 2012

Monsieur,

Suite au courrier que vous m’avez adressé, je vous prie de trouver ci-dessous, sans répondre à toutes vos questions, ma position générale concernant la condition faite aux animaux.

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 mars 2012 - Source associative → Prise de position marquante → Nationale

Pour l'interdiction de l'élevage intensif et des méthodes d'abattage les plus douloureuses

Interrogée par l'association Droits des Animaux, Nathalie Arthaud exprime un rejet de l’élevage intensif et des méthodes d'abattage les plus douloureuses : "Je pense comme vous qu’il n’y a aucune raison rationnelle d’imposer aux animaux d’élevage des souffrances inutiles. Il serait possible de supprimer les conditions scandaleuses d’élevage ou d’abattage (scandaleuses aussi bien pour les animaux que pour les hommes et femmes qui y travaillent) si le moteur de ces élevages et abattoirs intensifs n’était pas la course au profit à n’importe quel prix."

Voir l'intégralité de la réponse de Nathalie Arthaud :

Pantin le 14 mars 2012

Monsieur,

Agir !

Félicitez-la

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 14 mars 2012 - Source associative → Prise de position marquante → Nationale

Pour un contrôle associatif du respect des réglementations en expérimentation animale mais contre son abolition

Positif mais peu ambitieux

Enfin, bien que n’étant pas spécialiste en ce qui concerne l’expérimentation animale, je crois que malgré le développement de méthodes substitutives, l’utilisation des animaux à des fins scientifiques reste à l’heure actuelle incontournable. Il est bien entendu nécessaire d’encadrer les conditions de cette pratique, ce qui existe déjà en France et en Europe et j’estime légitime de la part des associations de pouvoir contrôler les conditions d’application de ces réglementations.
extrait de la réponse de la candidate à l'association Droits des Animaux

Agir !

Encouragez-la