Photo de Jean Lassalle

Jean Lassalle penche contre les animaux

5.8/20
Député - Pyrénées-Atlantiques
Classement : 458ème/577 députés

Agir !

Interpellez-le

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Jean Lassalle ?

Prises de position de Jean Lassalle classées par thème :

Dernières prises de position de Jean Lassalle (87 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 24 mars 2022 - Dans les médias → Nationale

Face à Konbini, Jean Lassalle souhaite «réglementer d’une manière très importante» l'élevage intensif pour «mettre fin le plus possible à la souffrance animale»

Semble positif mais manque de propositions claires et concrètes

À la question posée par Konbini "Faut-il interdire l'élevage intensif", Jean Lassalle répond :

L’élevage intensif, on peut en tout cas le réglementer d’une manière très importante. Je crois que nous devons mettre fin le plus possible à la souffrance animale.

Agir !

Encouragez-le

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 22 mars 2022 - Autre engagement → Nationale

Devant la Fédération des Chasseurs, Jean Lassalle avoue être «moins enthousiaste sur les chasses traditionnelles»

Semble positif mais nécessite des engagements sur des mesures concrètes

Jean Lassalle, accueilli avec bienveillance par une salle réceptive à son amour du terroir même s’il a avoué être « moins enthousiaste sur les chasses traditionnelles », a quant à lui insisté sur son opposition à l’introduction d’espèces prédatrices (ours, lynx, loup) afin de protéger le pastoralisme et la transhumance.

(Source: La France Agricole)

Agir !

Encouragez-le

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 février 2022 - Dans les médias → Nationale

Tribune de 57 parlementaires (principalement LR) contre la critique de la chasse ou de l'élevage intensif, contre l'alimentation végétale, contre un débat ouvert sur la place des animaux

Les signataires de cette tribune oublient que :

Animalisme et écologie extrémiste : ça suffit ! Pourquoi nous devons défendre la chasse.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 1 janvier 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats ne sont pas encore engagés auprès des associations à interdire la pêche au vif (EA2022 & PAZ)

4) Interdiction de la pêche au vif

La pêche au vif est une technique de pêche. Cela consiste à utiliser des animaux vertébrés vivants comme appâts avec l’hameçon planté dans le dos ou la bouche. Il s’agit généralement de poissons.

Cette pratique engendre une souffrance animale intolérable. Il est prouvé que les poissons ressentent la douleur, sans parler du stress que cela leur procure. De plus, ces animaux (souvent issus d’élevage) risquent de se libérer, pouvant être à l’origine de problèmes sanitaires et de déséquilibres biologiques importants.

La Métropole de Grenoble, le Conseil de Paris et la Mairie de Carrières-sous-Poissy demandent l’interdiction de la pêche au vif.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 1 janvier 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats ne sont pas encore engagés auprès des associations à interdire les pires pratiques de chasse et de piégeage (EA2022 & PAZ)

Mesure 22 : Interdire les pratiques de chasse et de piégeage cruelles et barbares à l’encontre des animaux sauvages (chasses traditionnelles, chasse à courre, la vénerie sous terre, chasse à l’arc, chasse en enclos, pièges tuants, mutilants et non sélectifs) (3 points)
Parmi les modes de chasse et de piégeage, les pratiques cruelles et barbares doivent être bannies car elles entraînent des souffrances excessives et inutiles. Il s’agit notamment des chasses traditionnelles, chasse à courre, vénerie sous terre, chasse à l’arc, chasse en enclos et des pièges tuants, mutilants et non sélectifs. Le respect de la tradition ne peut justifier de perpétuer ces types de chasse cruels et barbares pour les animaux.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 1 janvier 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats ne sont pas encore engagés auprès des associations à abolir les corridas et les combats de coqs (EA2022 & PAZ)

7) Abolition des corridas et des combats de coqs partout en France

Il est plus que temps de supprimer une exception à la loi qui, en perdurant, s’inscrit en totale contradiction avec toutes les avancées en matière de condition animale. Sur tout le territoire et sans dérogation possible, les corridas et combats de coqs doivent être interdits.

(Paris Animaux Zoopolis)

Mesure 13 : Abroger l'exception ouverte par l'article 521-1 du code pénal pour que la corrida ainsi que les combats de coqs ne puissent plus exister (3 points)
Sous-mesure mineure : interdire la corrida ainsi que les combats de coqs aux moins de 16 ans (1 point)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 1 janvier 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats ne sont pas encore engagés auprès des associations à créer un ministère de la Condition animale (EA2022 & PAZ)

PAZ demande la création d’un ministère de la Condition Animale.

La dénomination d’un ministère spécifiquement dédié à cette question permet de rendre visible une thématique et de lui accorder de l’importance. Nous réclamons un ministère totalement indépendant, contrairement au ministère de l’Agriculture ou à celui de la Transition Écologique et Solidaire, tous deux largement influencés par les lobbys (chasse, élevage, pêche…).

Il aura la compétence de toutes les questions liées aux animaux (élevage, chasse, pêche, captivité, expérimentation animale…).

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 janvier 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats ne sont pas encore engagés auprès des associations à mettre fin à l'abattage sans « étourdissement » (EA2022 & PAZ)

Étape 2 : Imposer l’insensibilisation de tous les animaux avant la saignée en abattoir (2 points)

Pour produire de la viande, les réglementations imposent d’abattre les animaux en leur épargnant toutes souffrances évitables. Pour y parvenir, les animaux doivent être insensibilisés avant leur saignée. Mais la France fait partie des pays qui dérogent à cette obligation d’insensibilisation pour satisfaire la demande de viandes Halal et Kasher. A l’heure où le bien-être animal est devenu une exigence chez nos concitoyens et un gage de qualité revendiqué par de nombreux professionnels, l’abattage sans étourdissement n’a plus lieu d’être.