ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 3 septembre 2014 - Communication officielle → Europe

Les eurodéputés EELV soutiennent l'action de Sea Shepherd contre le massacre des globicéphales aux îles Féroé

Les eurodéputé-e-s Europe Ecologie au Parlement européen tiennent à afficher leur total soutien à l’ONG Sea Shepherd qui dénonce à juste titre une pratique d’un autre temps [...] Les militants de Sea Shepherd ayant pris part à cette action aux îles Féroé ne sont pas des délinquants mais bien au contraire des lanceurs d’alerte nécessaires à notre temps, défendant une juste cause, la sauvegarde de la biodiversité et le rejet de toute cruauté envers les créatures marines.
extrait du communiqué des eurodéputés EELV

intégralité du communiqué des eurodéputés EELV :

Soutien aux militants de Sea Shepherd

Samedi dernier, quatorze militants de l’ONG Sea Shepherd, dont huit français, ont été arrêtés aux îles Féroé alors qu’ils tentaient d’empêcher des pêcheurs feringiens de harponner une trentaine de dauphins globicéphales. Ils ont été interpellés par la marine danoise, se sont vus confisquer leurs photos et vidéos et trois des quatre bateaux de l’ONG présents sur les lieux ont été saisis. Tout le monde a été relâché le lendemain mais huit militants seront jugés le 25 septembre prochain.

Sea Shepherd souhaitait par cette action interpeller l’opinion publique internationale sur la sauvagerie de la pratique locale du grind, cruelle méthode de chasse traditionnelle qui consiste à trancher la moelle épinière des cétacés au couteau après les avoir contraints à échouer dans une baie.

Les eurodéputé-e-s Europe Ecologie au Parlement européen tiennent à afficher leur total soutien à l’ONG Sea Shepherd qui dénonce à juste titre une pratique d’un autre temps, n’ayant même plus de justification alimentaire, ces globicéphales étant de moins en moins consommés à cause de la toxicité de leur chair. Les militants de Sea Shepherd ayant pris part à cette action aux îles Féroé ne sont pas des délinquants mais bien au contraire des lanceurs d’alerte nécessaires à notre temps, défendant une juste cause, la sauvegarde de la biodiversité et le rejet de toute cruauté envers les créatures marines.