Mer & pisciculture

Par leur absence ou leur abstention, ces eurodéputés ne se sont pas opposés à l'amendement 4 appelant à permetre le chalutage en eau profonde dans les aires marines protégées (adopté)

Personnalités politiques (15)

Filtrez les personnalités par partis ou ancrages géographiques pour les interpeller en fonction de ces critères.

Filtres
Photo Maxette Pirbakas
Maxette Pirbakas Eurodéputée Reconquête !
Photo Nicolas Bay
Nicolas Bay Eurodéputé Reconquête !
Photo Irène Tolleret
Irène Tolleret Eurodéputée Renaissance, TdP
Photo Gilbert Collard
Gilbert Collard Eurodéputé Reconquête !
Photo Ilana Cicurel
Ilana Cicurel Eurodéputée Renaissance
Photo Manon Aubry
Manon Aubry Eurodéputée FI
Photo Jérôme Rivière
Jérôme Rivière Eurodéputé Reconquête !
Photo Salima Yenbou
Salima Yenbou Eurodéputée Renaissance
Photo Sylvie Brunet
Sylvie Brunet Eurodéputée MoDem
Photo Fabienne Keller
Fabienne Keller Eurodéputée Agir, Renaissance

Prise de position

L'amendement 4, déposé sur le rapport Carvalhais (A sustainable blue economy in the EU: the role of fisheries and aquaculture (2021/2188(INI))) a été adopté. Il proposait la modification suivante au texte initial :

Texte initial :
116. demande à l’Union, en particulier,
d’interdire le recours au chalutage de fond
dans toutes les zones marines protégées;
demande de veiller à ce que le FEAMP
serve à accompagner utilement la transition
des flottes de pêche de l’Union vers des
techniques de pêche plus sélectives et
moins néfastes;

Amendement :
116. demande à l’Union, en particulier,
d’interdire le recours aux techniques
néfastes dans ses zones marines
strictement protégées, sur la base des
meilleurs avis scientifiques disponibles;
demande de veiller à ce que le FEAMP
serve à accompagner utilement la transition
des flottes de pêche de l’Union vers des
techniques de pêche plus sélectives et
moins néfastes;