Photo de Michèle Rivasi

Michèle Rivasi agit pour les animaux

16.5/20
Eurodéputé

Agir !

Félicitez-la

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Michèle Rivasi ?

Prises de position de Michèle Rivasi classées par thème :

Dernières prises de position de Michèle Rivasi (112 référencées)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur la fin des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers

Absents du débat

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote l'amendement 22 :
88 bis. souligne que, dans la pratique, les animaux ne bénéficient plus de la protection conférée par le règlement (CE) no 1/2005 dès qu’ils quittent le territoire de l’Union; invite par conséquent la Commission et les États membres à interdire le transport d’animaux vivants vers des pays tiers;
L'amendement a été rejeté à 399 voix contre 108

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour l'interdiction des transports d’animaux longues distances lors de conditions météorologiques extrêmes

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 21 :
68 bis. invite les États membres à interdire tout transport d’animaux sur de longues distances lorsque les conditions météorologiques sont extrêmes, en particulier lorsque les températures prévues sur le lieu de départ, le lieu de destination ou le trajet sont supérieures à 28 °C, mais également en cas de gel ou de vent violent;
L'amendement a été rejeté à 394 voix contre 151

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Les eurodéputés soutenant les listes DLF, EELV, FI, Génération-s, LP, LR et PCF ont voté pour la limitation des transports d'animaux non sevrés à 50km et 1H30

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 13 :

Paragraphe 41 ter (nouveau)
41 ter. demande à la Commission de fournir une définition de la notion d’animal non sevré pour chaque espèce; demande également que les voyages des animaux non sevrés soient limités à une distance maximale de 50 km et à une durée maximale d’une heure et demie, compte tenu de la difficulté d’assurer le bien-être des animaux non sevrés durant leur transport;

L'amendement a été adopté à 394 voix contre 160. Un amendement demandant l'interdiction de tout transport d'animaux non-sevrés a été rejeté.
(procédure non-législative)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour la limitation des exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 15 :
Paragraphe 88 bis (nouveau)
88 bis. souligne que, dans la pratique, les animaux ne sont plus protégés par le règlement (CE) no 1/2005 une fois qu’ils quittent l’Union européenne; demande donc à la Commission de modifier le règlement afin d’interdire l’exportation d’animaux vivants vers des pays tiers, en prévoyant des exceptions limitées pour la reproduction, à condition que les races soient adaptées au contexte climatique et environnemental concerné;

L'amendement a été rejeté à 329 voix contre 226
(procédure non-législative)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 janvier 2019 - Question parlementaire → Europe

5 eurodéputés demandent à la Commission de légiférer sur les conditions d'élevage et d'abattage des poissons dans la filière piscicole

En novembre, la Commission a publié une étude et un rapport sur le bien-être des poissons pendant le transport de poissons vivants, lesquels ont souligné à la fois les insuffisances de la pratique actuelle et les différences existant entre les mesures prises au niveau national. (...) la Commission entend-elle s’engager à introduire des exigences législatives en matière de bien-être animal dans l’aquaculture, de manière à garantir l’harmonisation des meilleures pratiques dans l’ensemble de l’Union européenne?
(extrait de la question)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 novembre 2018 - Question parlementaire → Europe

Ces eurodéputés demandent à la Commission de supprimer l'exigence de poids minimum pour la dénomination "foie gras", afin de faire reculer le recours au gavage

Au cours de cette législature, une cinquantaine de questions ont été posées sur le gavage dans la production de foie gras. Nombre d'entre elles demandent explicitement à la Commission de prendre des mesures pour supprimer l'exigence de poids minimum du foie dans le règlement 543/2008 afin de permettre la production de foie gras sans gavage. Cette mesure simple et peu coûteuse permettrait aux consommateurs d'apporter le changement tant attendu.
(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour la mise en place d'un calendrier visant à mettre fin à l’utilisation de races de poulet génératrices de souffrances

Ces députés ont voté pour l'amendement 2 qui proposait d'ajouter le texte en gras à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
14. invite la Commission à définir une feuille de route pour soutenir la production et l’élevage compétitifs et durables de
poulets de chair qui garantissent davantage de bien-être aux poulets de chair; demande à la Commission de prévoir pour cette feuille de route un calendrier en vue d’éliminer progressivement l’élevage de races de poulet associées à des problèmes de santé et de bien-être;

L'amendement 2 a été rejeté

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté pour l'amélioration des normes en matière de densité, qualité de l'air et luminosité dans les élevages intensifs de poulets

Ces députés ont voté pour l'amendement 4 qui proposait d'ajouter l'article suivant à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
16 bis. demande à la Commission d’adopter de meilleures normes en matière d’environnement et d’élevage, y compris en ce qui concerne le recours à des races qui favorisent le bien-être des animaux, de plus faibles densités sans dérogations possibles, un accès adéquat à des enrichissements, suffisamment de lumière naturelle et d’espace et des paramètres plus stricts concernant la qualité de l’air;