Photo de Pascal Durand

Pascal Durand agit pour les animaux

18.4/20
Eurodéputé

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Pascal Durand ?

Prises de position de Pascal Durand classées par thème :

Dernières prises de position de Pascal Durand (144 référencées)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre soumettre au respect à minima des normes de bien-être animal de l'UE les accords de libre-échange avec un pays tiers

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 13 :
Paragraphe 5 bis (nouveau)
5 bis. invite la Commission à rejeter tout accord bilatéral de libre-échange avec des pays dont les normes sont inférieures à celles de l’Union en matière de bien-être animal.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 22 octobre 2018 - Loi → Europe

Proposition de résolution commune du Parlement européen visant à réduire les souffrances des poulets dans les élevages

La proposition de résolution commune déposée en remplacement des propositions de résolution B8-0484/2018 (S&D, GUE/NGL, Verts/ALE, EFDD), B8-0485/2018 (PPE), B8-0487/2018 (ECR), B8-0489/2018 (ALDE) a été adoptée à 409 pour, 19 contre, 2 abstentions.
Aucun eurodéputé français n'a voté contre.
9. salue l’accord conclu le 5 juin 2018 sur le règlement relatif aux médicaments vétérinaires; se félicite des dispositions visant à limiter l’utilisation des antibiotiques à des fins métaphylactiques ou prophylactiques; rappelle sa position sur les mesures préventives et l’avis scientifique conjoint(7) qui préconise l’utilisation d’animaux reproducteurs qui grandissent en meilleure santé et plus lentement, des densités d’élevage qui n’augmentent pas les risques de maladie, des groupes plus petits, l’isolement des animaux malades (article 10 du règlement (UE) 2016/429 et la mise en œuvre de la législation existante en matière de bien-être; espère que le règlement facilitera la mise en place de mesures ô combien indispensables sur la résistance aux antimicrobiens et stimulera l’innovation dans le domaine de la médecine vétérinaire; estime que le secteur européen de la volaille et les autorités nationales mènent actuellement des initiatives visant à réduire l’utilisation des antibiotiques par la modernisation des élevages de volailles;
10. souligne que le perfectionnement des techniques d’élevage animal permet d’améliorer la qualité de vie des volailles et de réduire la nécessité de recourir aux antimicrobiens en optimisant notamment la luminosité naturelle, la propreté de l’air ambiant et l’espace disponible, tout en réduisant la présence d’ammoniac; rappelle à la Commission la déclaration qui figure dans la stratégie de santé animale et l’accent considérable qui a été mis sur le principe selon lequel «il vaut mieux prévenir que guérir»;
(extraits de la Proposition de résolution)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 octobre 2018 - Question parlementaire → Europe

Ces eurodéputés demandent à la Commission de communiquer le nombre d'animaux exporter entre pays de l'UE et hors de l'UE

Les données disponibles montrent que le transport d'animaux vivants est entaché de graves violations. Pour appréhender l'ampleur du problème, il est nécessaire de disposer, au-delà du tonnage, du nombre exact d'animaux transportés dans l'Union et de l'Union vers des pays tiers en 2017.
Étant donné que ces données ne se trouvent pas dans Eurostat (l'option «valeur supplémentaire» ne donnant aucun résultat pour ces exportations alors que le total est disponible en en kilos et en valeur), la Commission envisage-t-elle de communiquer ces chiffres en nombre de têtes?

(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 13 octobre 2018 - Communication officielle

Les parlementaires Bastien Lachaud et Pascal Durand participent à la manifestation contre la chasse

CHASSE. Le député insoumis Bastien Lachaud est en direct de la place de la République à Paris et nous transmet ce tweet : « Au rassemblement contre la #chasse.
(extrait du post Facebook du Groupe Condition Animale France Insoumise)
La classe politique ne comprend pas, n'a pas conscience qu'en s'attaquant aux animaux, c'est à la dignité humaine elle-même qu'elle s'attaque !" retrouvez mon discours lors du rassemblement unitaire contre la chasse à l'initiative de One Voice. Des associations, unies, des gens attentifs, souriants et motivés, une vraie belle dynamique est là.
(post Facebook de Pascal Durand)

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 17 septembre 2018 - Question parlementaire → Europe

Pascal Durand dénonce la sous-estimation par la Commission du nombre d'animaux utilisés à des fins expérimentales

Le septième rapport de la Commission sur les statistiques concernant le nombre d'animaux utilisés à des fins expérimentales (...) indique également que «[d]ans l'UE, d'après les données collectées en 2011 […], le nombre total d'animaux utilisés à des fins expérimentales ou à d'autres fins scientifiques est légèrement inférieur à 11,5 millions
Cependant, l'organisation Eurogroupe pour les animaux [en addtionnant] les chiffres fournis par seulement treize États membres pour 2011, suffit à montrer qu'un total de 12 618 700 animaux y ont été utilisés. Les chiffres communiqués par la Commission en 2013 sont donc clairement faux et ne devraient pas être utilisés comme référence.
(extrait de la question)

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 septembre 2018 - Groupe d'études → Europe

7 eurodéputés français sont membres de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux

Ces eurodéputés sont membres de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux, un Intergroupe au Parlement européen parrainé par le réseau d'ONG européennes animalistes Eurogroup For Animals.

L'eurodéputé Jean-Paul Denanot a été membre de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux jusqu'à sa démission le 10 juin 2018.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 septembre 2018 - Question parlementaire → Europe

Ces eurodéputés demandent à la Commission des mesures contre les pires aspects de l'élevage intensif des poulets

2. Quelles mesures la Commission envisage-t-elle pour soutenir les autres systèmes de production de poulet, comme les méthodes plus respectueuses du bien-être animal, un environnement enrichi, les densités d’élevage moindres, l’accès à la lumière naturelle et/ou à des enclos extérieurs, ainsi que pour améliorer la qualité de l’air, étant entendu que ces systèmes peuvent contribuer à réduire les émissions d’ammoniaque et la nécessité de recourir à un usage indiscriminé d’antimicrobiens, en plus d’améliorer le bien-être animal?
(extrait de la question)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 27 juin 2018 - Communication officielle → Europe

L'eurodéputé Pascal Durand reçoit l'EU4animals Award, décerné par l’"Eurogroupe pour le bien-être animal"

Pascal DURAND a été distingué ce mercredi 27 juin 2018 du EU4animals Award, à l’occasion de l’événement annuel organisé par l’Eurogroupe pour le bien-être animal. Ce prix, attribué chaque année à une personnalité politique européenne, vient récompenser son engagement pour le respect de la sensibilité et du bien-être animal.

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 8 juin 2018 - Question parlementaire → Europe

Ces eurodéputés demandent à la Commission d'agir contre l'élevage intensif des poulets et les sélections génétiques provoquant des souffrances

les poulets de chair sont entassés par dizaines de milliers dans des hangars rudimentaires, sur une litière mouillée et sans la moindre possibilité de laisser cours à leurs comportements naturels, que ce soit en se perchant, en picorant des substrats pour compléter leur alimentation ou en profitant de la lumière naturelle. En outre, la [Directive 2007/43/CE du Conseil] ne couvre pas les conséquences néfastes pour le bien-être animal qui dérivent directement de la sélection en vue d’une croissance rapide, un problème qui a été directement visé par plusieurs avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), ainsi que par un rapport de la Commission. (...)Quelles mesures la Commission envisage-t-elle de prendre pour soutenir les autres systèmes de production de poulet, comme les méthodes plus respectueuses du bien-être animal, les densités d’élevage moindres, l’accès à la lumière naturelle et/ou à des enclos extérieurs, ainsi que pour améliorer la qualité de l’air, étant entendu que ces systèmes peuvent contribuer à réduire les émissions d’ammoniaque et la nécessité de recourir à un usage indiscriminé d’antimicrobiens, en plus d’améliorer le bien-être animal?
(extrait de la question)