Photo de Boris Vallaud

Boris Vallaud penche contre les animaux

6/20
Député - Landes 3ème circonscription
Logo PS PS
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Boris Vallaud ?

Prises de position de Boris Vallaud classées par thème :

Dernières prises de position de Boris Vallaud (6 référencées)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 décembre 2018 - Question parlementaire

Le député Boris Vallaud demande des aides financières supplémentaires pour maintenir la filière d'élevage de cailles

Fragilisée car lourdement impactée par les épisodes successifs d'influenza aviaire, la filière rencontre aujourd'hui de grandes difficultés liées au versement du solde attendu qui n'indemnise en rien l'intégralité des pertes subies et menace la pérennité de nombreuses exploitations. En conséquence, il lui demande les mesures concrètes que le Gouvernement compte prendre pour mener une politique volontariste et appropriée en direction de cette filière fortement fragilisée.
(extrati de la question)
Les origines de la contamination sont à rechercher dans les modes d'élevage avicole et 91% des Français sont opposés à l'élevage intensif avicole. Pourtant, le député demande que les pertes de revenus des exploitations soient intégralement supportées par la collectivité... dans une optique de préservation de ce modèle et non de reconversion.

ont penché contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 14 septembre 2018 - Vote

421 députés n'ont participé à aucun scrutin public sur les amendements défendant la condition animale

Laissent faire sans réagir

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
Albert Einstein.

80% des Français considèrent qu’il était du devoir de leur député(e) de voter favorablement sur ces amendements défendant la condition animale, selon un sondage IFOP de 2018 (source : L214).

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 5 août 2018 - Dans la presse

Président du département, députés et sénateurs présents à l'AG de l’association landaise des chasses "traditionnelles"

Jamais le risque de voir disparaître les chasses traditionnelles landaises n’a été aussi grand… Le "triste constat" a été partagé devant moins de 200 chasseurs à la matole vendredi, à Campagne, par le président de l’association landaise des chasses traditionnelles. Alors que la structure ne recense plus cette année que 212 adhérents, contre 507 l’an passé (...) Merci de ne pas nous lâcher dans la tourmente", poursuivait-il à l’adresse de la sénatrice Monique Lubin, des députés Vallaud et Causse (Fabien Lainé était représenté par un collaborateur), du président du Département, Xavier Fortinon, et autres élus locaux de droite comme de gauche.
(extrait de l'article de Sud-Ouest)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 avril 2018 - Groupe d'études

Ces députés sont membres du Groupe d'études aviculture sans participer au Groupe d'études Condition animale

Ce groupe rassemble des députés s'intéressant aux problématiques liées aux élevages d'oiseaux ("volailles"). Les députés cités dans cette prise de position ne semblent pas considérer l'éthique animale comme pertinente au point de rejoindre aussi le Groupe d'études Condition animale.
Les députés Xavier Breton et Martial Saddier sont à la fois membres du Groupe d'études Aviculture et du Groupe d'études Condition animale. Leurs prises de position antérieures tendent à indiquer une absence de prise en compte sérieuse des souffrances des oiseaux dans les élevages.

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 23 mars 2018 - Amendement

Amendements CD211, CD260, CD350, CD403 et CD466 visant à intégrer la sensibilisation au "bien-être animal" dans les formations agricoles

Semble positif mais nécessite d'être détaillé en mesures concrètes

Le présent amendement vise à ajouter aux missions de l’enseignement et de la formation professionnelle publics aux métiers de l’agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires la sensibilisation au bien-être animal. Il est en effet très important que les bonnes pratiques soient apprises dès la période de formation.
(extrait d'un des Exposés sommaires)
amendements adoptés

Agir !

Encouragez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 29 septembre 2017 - Dans la presse → Implication locale

Ces élus des Landes demandent davantage d'aides de l'État pour les filières foie gras et avicoles du département

C’est l’appel lancé par plusieurs élus landais (le président du Département Xavier Fortinon, le député Boris Vallaud, les sénateurs Monique Lubin et Eric Kerrouche), soutenus dans cette démarche par le la FDSEA, les Jeunes agriculteurs 40, le Modef et le FDJA-Modef.
"Eleveurs, salariés, chefs d’entreprise, élus locaux, Landaises et Landais, nous vivons tous dans un territoire où 6 000 emplois sont issus des filières gras et volailles de chair. Ici on élève des canards, des poulets et l’on cultive le bien-vivre avec des produits d’exception. Il est indispensable que les pouvoirs publics mettent en œuvre au plus vite un plan de financement pour accompagner la reprise d’activité.