ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 24 novembre 2016 - Vote → Europe

Les eurodéputés du Rassemblement Bleu Marine votent contre le principe d'intensifier et d'harmoniser les efforts des pays de l'UE pour lutter contre le trafic d'animaux d'espèces protégées (CITES, INN)

Ces eurodéputés ont voté contre le paragraphe suivant du Rapport sur le plan d’action de l’Union européenne contre le trafic d’espèces sauvages (2016/2076(INI)) :

55. note que la CITES, le règlement de l’Union sur le bois et le cadre réglementaire de l’Union sur la pêche INN constituent des outils importants de réglementation du commerce international d’espèces sauvages; s’inquiète, cependant, du manque de mise en œuvre et mise en application appropriées et demande aux États membres d’intensifier leurs efforts conjoints et coordonnés en vue d’une mise en œuvre efficace; fait en outre part de son inquiétude quant aux lacunes que présente le cadre réglementaire pour ce qui est des espèces et des acteurs; demande par conséquent à l’Union de revoir le cadre législatif en vigueur en vue de le compléter par l’interdiction de la mise à disposition et de la mise sur le marché, du transport, de l’acquisition et de la détention d’espèces sauvages illégalement obtenues ou vendues dans des pays tiers; estime qu’une telle législation pourrait permettre d’harmoniser le cadre existant de l’Union européenne et que l’incidence transnationale d’une telle législation pourrait jouer un rôle clé dans la réduction du trafic d’espèces sauvages à l’échelle mondiale; fait valoir, à cet égard, que cette législation doit prévoir une transparence totale concernant toute interdiction du commerce de certaines espèces en raison de son caractère illégal dans un pays tiers afin de garantir la sécurité juridique des parties prenantes au commerce légal;

paragraphe voté