Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Agir !

Félicitez-le

Pourquoi ces notes à David Belliard ?

Prises de position de David Belliard classées par thème :

Dernières prises de position de David Belliard (18 référencées)

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 8 novembre 2018 - Communication officielle → Implication locale

Vœu visant à promouvoir l'alimentation végétarienne dans les cantines et les restaurants de Paris

Aussi, sur proposition de Jacques Boutault, Joëlle Morel, David Belliard et les élu.e.s du Groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que :

  • un menu alternatif végétarien quotidien soit mis en place dans tous les restaurants scolaires et établissements gérés par la Ville,
  • deux repas végétariens par semaine soient mis en place pour toutes et pour tous dans ces mêmes lieux et établissements,
  • une journée végétarienne soit organisée à Paris, par exemple le 20 mars, “Journée internationale sans viande" en sensibilisant les professionnels de la restauration de notre ville.

(dispositions prévues par le vœu)
vœu retiré

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Animaux de compagnie

Chasse

Droit animal

Élevage

Zoo / Cirque

le 8 novembre 2018 - Communication officielle → Implication locale

Mission Animaux de la ville de Paris : amendements du Groupe Écologiste de Paris

Mettre en place une commission animale permanente à la Ville de Paris composée d’élu.e.s des différents groupes politiques et pouvant régulièrement auditionner l’ensemble des acteurs en lien avec la question animale
Ajouter une clause bien-être animal dans les marchés publics, concessions et autorisations administratives de la ville de Paris
Créer un nouveau métier au sein de la Ville : animalier
Travailler avec les services et les associations concernées à l’aménagement et la mise en place de dispositifs permettant aux personnes en situation d’errance de se rendre dans les structures d’hébergement d’urgence avec leurs chiens
Aménager 35 espaces canins sur l’ensemble de la ville de Paris, répartis équitablement sur le territoire pour que chaque maître ou maîtresse puisse avoir un parc canin à moins de 500 mètres de chez lui/elle (8-10 min à pieds) en lien avec les mairies d’arrondissement
Réaliser des campagnes régulières de recensement accompagnées par la médiatisation de campagne de stérilisation des chats errants en veillant à la mise en valeur des associations qui apportent ces soins
Autoriser par conventionnement 10 abris pour chats errants après présentation des abris déjà existants dans la Ville et une d’une cartographie des lieux potentiels en collaboration avec les associations concernées et les mairies d’arrondissement
Veiller à la mise en place systématique de nichoirs à moineaux et d’hôtels à insectes dans les programmes d’aménagement, de réaménagement de bâtiments ou d’espaces publics
Favoriser dès que cela est possible la présence d’animaux dits « communs » dans la ville afin de banaliser leur contact auprès des petit.e.s Parisien.ne.s comme des plus grand.e.s.
Construction et gestion de pigeonniers dans le cadre de chantiers jeunes
Relancer tous les piegonnoniers déjà existants dans la ville et en construire de nouveaux dont un à la Ferme de Paris
Poursuivre le dialogue engagé avec les circassien.ne.s pour accompagner leur reconversion sociale et économique pour des spectacles sans animaux sauvages, dans un délai raisonnable à déterminer avec ces derniers de deux ans
Ne plus autoriser dans la ville de Paris aucun spectacle fixe ou itinérant présentant des animaux sauvages, dans un délai de deux ans
Organiser un partenariat avec le concours des associations pour que les animaleries ne présentent que des animaux issus de refuges
(extraits des préconisations portées par les amendements)
L'ensemble des amendements ont été retirés au profit d’un vœu de l’exécutif concernant les animaleries

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 26 septembre 2018 - Communication officielle → Implication locale

Le Conseil de Paris a adopté à l'unanimité le vœu de l'exécutif relatif à la réalisation d'une stèle en hommage aux animaux tués durant les guerres

CONSEIL DE PARIS
SEANCE DES 24, 25, 26 et 27 SEPTEMBRE 2018

VŒU DE L’EXECUTIF

RELATIF A LA REALISATION D’UNE STELE EN HOMMAGE AUX ANIMAUX TUES DURANT LES CONFLITS

Considérant le vœu pour la création d’un monument aux animaux de guerre morts sur le champ de bataille de la Première Guerre mondiale, déposé par Jacques BOUTAULT, David BELLIARD et les élu.e.s du Groupe écologiste de Paris (GEP) ;

Considérant le vœu présenté par Jean-Pierre LECOQ, Marielle de SARNEZ et Alexandre VESPERINI relatif à la création d’un monument ou d’une stèle faisant mémoire des animaux tués au cours des conflits du 20ème siècle et notamment de la Première Guerre Mondiale ;

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 mars 2018 - Communication officielle → Implication locale

Vœu pour interdire la pêche avec hameçon à ardillon à Paris

La Maire de Paris engage un dialogue et une sensibilisation des pêcheurs sur les effet de la pêche avec ardillons sur les poissons avec pour objectif que soit rendu obligatoire la pêche sans hameçon avec ardillon et avec des appâts non-vivants d'ici la fin de l'année 2019 sur le territoire parisien.
(extrait du vœu)
Vœeu rejeté

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 8 décembre 2017 - Communication officielle → Implication locale

Vœu des élus écologistes invitant Paris à s’exprimer en faveur de l’abolition de la détention d'animaux sauvages dans les cirques

Positif mais pas assez ambitieux

Aussi, sur proposition de Jacques Boutault, David Belliard et des élu.e.s du groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que la Ville de Paris en attendant les recommandations complètes de la mission Animaux en Ville sur cette question ; s’exprime en faveur de l’abolition de la captivité et de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques
(extrait du vœu)
Les vœux V194 (GEP) et V195 (MODEM) ont été rejetés.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 1 décembre 2017 - Communication officielle → Implication locale

Le Groupe Écologiste de Paris écrit à Nicolas Hulot, Anne Hidalgo et François Baroin pour demander l'interdiction de la détention d'animaux sauvages dans les cirques

Monsieur le Ministre, Madame la Maire de Paris, Monsieur le Président de l’Association des Maires de France, notre demande est aujourd’hui simple mais fondamentale : engagez-vous pour le respect des animaux. Nous vous demandons de passer définitivement à une autre étape, en interdisant ou en demandant l’interdiction des cirques avec animaux sauvages. Leur place n’est pas en ville, mais bel et bien à l’état sauvage dans leurs milieux naturels, trop souvent en voie de disparition.
(Conclusion de la lettre adressée par David Belliard, Président du groupe écologiste de Paris, au Ministre de la Transition écologique et solidaire, à la Maire de Paris et au Président de l’association des Maires de France)

Agir !

Félicitez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 novembre 2016 - Communication officielle → Prise de position marquante → Implication locale

Les élus écologistes de Paris déposent un vœu pour protéger les écoles du lobbying de la filière viande

Considérant le succès du repas végétarien dits « Jeudis Veggie » mis en place par la mairie du 2e arrondissement depuis 2009 dans la restauration scolaire,
Considérant que l’opération de lobbying initiée le 3 octobre de cette année et jusqu’au 3 mars 2017 par l’association interprofessionnelle en charge de la promotion de la viande et du bétail (Interbev) dans 1500 écoles primaires françaises (...) n’a pas sa place à l’école qui ne saurait être un lieu de marchandisation,
le Conseil de Paris demande que : les écoles sous la responsabilité de la Ville de Paris soient protégées des campagnes de lobbying de l’Interbev et de toute forme de lobbying ;
(extraits du vœu déposé par les élus du Groupe écologiste de Paris)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 27 septembre 2016 - Communication officielle → Implication locale

Le Conseil de Paris vote la création d'une mission sur la condition animale

Vœu n° 38 déposé par le groupe GEP relatif à l'interdiction de cirques utilisant des animaux sauvages.
Vœu n° 38 bis déposé par l’Exécutif.
Le vœu n° 38 est retiré.
Le vœu n° 38 bis, déposé par l’Exécutif, est adopté à main levée.

(extrait du compte-rendu sommaire des séances des 26,27 et 28 septembre 2016)
Nous avons fait voter la création d'une mission "condition animale" à Paris, dont les préconisations devront être rendues dans un an. Cette mission traitera de la place des animaux (domestiques et non domestiques) à Paris, du respect de la biodiversité par la préservation de la faune existante sur le territoire parisien (oiseaux, insectes, poissons, batraciens, mammifères) ainsi que de la question des animaux dans les cirques. Une avancée importante pour la prise en compte dans les politiques municipales du bien être animal. Et c'est une première !
(post Facebook de David Belliard)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 23 septembre 2016 - Communication officielle → Prise de position marquante → Implication locale

Les élus du Groupe écologiste de Paris déposent un vœu pour refuser les cirques détenant des animaux sauvages

Considérant l’attention grandissante des Parisiennes et des Parisiens au sujet de la condition et des souffrances animales, (...) Considérant le rayonnement de Paris dans les domaines de la culture et des arts, de la liberté et de la défense des droits universels, (...) le Conseil de Paris émet le vœu que la Maire de Paris engage :
- une concertation avec le Syndicat National du cirque, les représentants des principaux cirques en activité à Paris et la Préfecture
- une démarche avec les autorités concernées pour mettre en place un arrêté municipal interdisant l’installation de cirques détenant des animaux sauvages sur le territoire parisien

(extrait du vœu proposé par Jacques Boutault, Joëlle Morel et les élu-es du Groupe écologiste de Paris)
A ce sujet, Anne Hidalgo avait déclaré en 2010, Je conteste et je ne signerai jamais une chose pareille. J'aime le cirque avec des animaux.