ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 28 : ces candidats à la présidentielle soutiennent la possibilité pour les associations de se constituer partie civile pour toutes les infractions concernant les animaux

28. Renforcer la protection des objecteurs de conscience et lanceurs d’alerte et permettre aux associations de se constituer partie civile pour toutes les infractions concernant les animaux.
(mesure n°28 du manifeste AnimalPolitique)

Réponse de Jean-Luc Mélenchon :

La protection des lanceurs d’alerte est une de nos priorités. Ils/elles sont les garants d’une information libre et doivent pouvoir jouir d’un statut protecteur.

Nous sommes pour une reconnaissance de la notion de crime d’écocide (qui comprend donc les animaux), jugé par un tribunal international de justice écologique ou dans le cadre de la Cour pénale internationale.

Réponse de Philippe Poutou :

Nous sommes favorables aux mesures permettant à toute personne ou collectif de se constituer partie civile en cas d’infraction au respect animal.

En savoir plus :