ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 16 mai 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : DLF, EELV, Génération-s, Parti animaliste, UÉ et UPR mentionnent la condition animale dans leurs professions de foi

Agir !

Félicitez-la

Reconnaissance des Droits des animaux (Urgence Écologie)
4. Ils voteront toujours dans le sens des intérêts de la France et des Français : (...) bien-être animal, (...) (UPR)
L’Europe doit (...) défendre le bien-être animal. (Génération-s)
5. Généralisons une option végétarienne dans la restauration collective européenne pour sortir de la surexploitation animale (EELV)
Interdire les méthodes d’élevage et d’abattage les plus génératrices de souffrance : mutilations (épointage du bec, castration à vif, amputation de la queue, écornage…), broyage des poussins et des canetons, sélections génétiques causant des souffrances (poulets à croissance rapide), mise à mort sans insensibilisation préalable
Limiter à 8 heures maximum le transport des animaux d’élevage et interdire l’exportation d’animaux vivants vers les pays tiers
Réorienter les subventions de l’Union européenne du secteur de l’élevage et de la pêche vers l’agriculture végétale et la reconversion des professionnels du secteur
Instaurer un commissaire européen à la protection animale
Mettre fin à la protection des traditions culturelles qui impliquent la cruauté envers les animaux, telles que la tauromachie et la production de foie gras
Renforcer la lutte contre le trafic international des animaux
 (Parti animaliste)
Anne-Sophie FRIGOUT, Enseignante, engagée pour la cause animale (DLF)