Élevage

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 2, qui visait à remplacer le texte du rapport Decerle («Bien-être des animaux sur les exploitations») par la version de la Commission Environnement, bien plus protectrice pour les animaux (amendement rejeté)

Personnalités politiques (24)

Filtrez les personnalités par partis ou ancrages géographiques pour les interpeller en fonction de ces critères.

Photo Aurore Lalucq
Aurore Lalucq Eurodéputée Place Publique
Photo Karima Delli
Karima Delli Eurodéputée EELV
Photo David Cormand
David Cormand Eurodéputé EELV
Photo Caroline Roose
Caroline Roose Eurodéputée EELV
Photo Salima Yenbou
Salima Yenbou Eurodéputée Renaissance
Photo François Alfonsi
François Alfonsi Eurodéputé Femu a Corsica
Photo Raphaël Glucksmann
Raphaël Glucksmann Eurodéputé Place Publique
Photo Chrysoula Zacharopoulou
Chrysoula Zacharopoulou Gouvernement Renaissance
Interpellez-la
Photo Manon Aubry
Manon Aubry Eurodéputée FI
Photo Yannick Jadot
Yannick Jadot Sénateur (75) EELV

Vote

Élevage intensif Européenne

L'amendement 2 déposé sur le Rapport d’exécution relatif au bien-être des animaux sur les exploitations de Jérémy Decerle a été rejeté. Il proposait de retenir la version du rapport proposée par la commission environnement du Parlement européen, bien plus protectrice pour les animaux que la proposition émanant de la commission agriculture.

Amendement 2
Anja Hazekamp, Nikolaj Villumsen, Sira Rego, Marisa Matias, Petros Kokkalis
au nom du groupe The Left
Piernicola Pedicini, Jytte Guteland, Eleonora Evi, Manuela Ripa, Katrin Langensiepen,
Tilly Metz, Sylwia Spurek, Petras Auštrevičius, Pär Holmgren, Alice Kuhnke
Rapport A9-0296/2021
Jérémy Decerle
Rapport d’exécution relatif au bien-être des animaux sur les exploitations
(2020/2085(INI))
Proposition de résolution (article 181, paragraphe 3, du règlement intérieur) tendant à
remplacer la proposition de résolution non législative A9–0066/2021
Rapport d’exécution relatif au bien-être des animaux sur les exploitations

Lire la suite

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

84%

des Français
sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif

Parcourir les sondages
44%

des Français
estiment que le « bien-être » des animaux de ferme n'est pas assuré aujourd'hui en France

Parcourir les sondages