Photo de Nicolas Dupont-Aignan

Droit animal : Nicolas Dupont-Aignan agit pour les animaux

18.6/20
Député - Essonne

Agir !

Félicitez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Nicolas Dupont-Aignan ?

Prises de position de Nicolas Dupont-Aignan classées par thème :

Prises de position concernant le droit animal (29 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par implication nationale/locale
par implication européenne
par type
par espèce
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 9 mai 2020 - Manifeste

Covid-19 : 39 parlementaires appellent dans une tribune à « une relance économique intégrant la protection des animaux et de l’environnement »

nous demandons que le plan de relance économique qui sera bientôt élaboré intègre pleinement la demande sociétale en faveur d’une plus grande prise en compte des animaux et de l’environnement, en conditionnant les aides, dans tous les domaines économiques concernés, au respect du bien-être des animaux, à la préservation de la biodiversité et à la limitation des effets négatifs sur l’environnement.
rehaussement significatif des normes d’élevage - interdiction des cages et des mutilations (caudectomie, castration à vif, limage des dents, écornage, etc.) - et d’un plan visant, à terme, la fin de tout élevage sans accès à l’extérieur
Pour donner un avantage à la recherche française et afin d’épargner des millions 2 d’animaux, une part importante des fonds alloués à ce secteur doit être expressément fléchée pour la recherche et le développement de méthodes substitutives à l’expérimentation animale.
Consultées depuis un an par le ministère de la Transition écologique et solidaire, les ONG ont unanimement demandé, comme 72% des citoyens , la fin de la captivité des animaux sauvages dans [les cirques].
(extraits de la tribune signée à l'invitation de CAP)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 22 novembre 2019 - Groupe d'études

44 députés sont membres du groupe d'études Condition animale

Ce groupe rassemble des députés s'intéressant aux problématiques de l'éthique animale, il constitue un lieu de travail privilégié pour les députés souhaitant faire avancer la condition animale.
Si tous les députés n'y participent pas pour les mêmes raisons (voir leurs fiches individuelles respectives), la participation à ce groupe d'études est à encourager car elle est un des indicateurs de l'importance accordée à la question animale par nos institutions.
Patricia Gallerneau est restée engagée pour les animaux au sein de ce groupe d'étude jusqu'à la fin de son mandat : son engagement demeure enregistré sur cette prise de position.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 4 octobre 2018 - Dans la presse → Local

La ville de Yerres inaugure une plaque commémorant le rôle important joué par les animaux dans l’effort de guerre

à Yerres, une commune très attentive aux animaux, 70 personnes, dont les policiers municipaux des brigades équestre et canine de la ville, étaient présentes ce jeudi soir dans le parc de la Grange au Bois pour une cérémonie inhabituelle.
Une plaque en mémoire des animaux morts pour la France durant les conflits de l’Histoire a été dévoilée ce jeudi dans le parc de la Grange au bois. « Il me semblait important de rendre un hommage officiel, en particulier l’année du centenaire, souligne Olivier Clodong, le maire (DVD). Important car les animaux ont joué un rôle primordial, des millions sont morts durant le conflit. Sans eux, la guerre n’aurait peut-être pas été la même.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 23 septembre 2018 - Manifeste

Tribune de 87 députés appelant citoyens, société civile et responsables politiques à se rassembler pour améliorer la condition animale

La politique est l'art de rassembler. C'est aussi savoir renoncer à certains combats - parfois la mort dans l'âme - pour obtenir des accords, créer des majorités, et en gagner d'autres.
La condition animale n'échappera pas à cette méthode : il est impératif que les associations de protection, les citoyens et les députés sensibles à cette cause travaillent ensemble dans le même sens. (...)
Disons-le clairement : des pratiques de maltraitance animale vont persister dans notre pays, telles que le broyage vivant des poussins mâles par an ou la castration des porcelets sans anesthésie…

(extraits de la tribune)
Cette tribune fait suite à l'examen du projet de loi dit «EGalim» : plusieurs des députés signataires étaient absents lors des votes sur les amendements en faveur des animaux. Selon les amendements, des députés signataires ont parfois voté pour, se sont abstenus, voire voté contre l'amélioration de la condition animale.
Il appartient désormais aux signataires de cette tribune de s'engager à hauteur de l'enjeu qu'ils soulèvent pour que les attentes des citoyens en matière d'amélioration de la condition animale soient moins otages de l'influence des lobbies et des blocages gouvernementaux, aspects non abordés dans cette tribune.

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ Nicolas Dupont-Aignan→ Loïc Dombreval→ Samantha Cazebonne→ Yannick Kerlogot→ Michel Lauzzana→ Alice Thourot→ Anne-Laurence Petel→ Carole Bureau-Bonnard→ Luc Carvounas→ Annie Chapelier→ Éric Diard→ Fabien Gouttefarde→ Émilie Guerel→ Meyer Habib→ Yannick Haury→ Philippe Michel-Kleisbauer→ Matthieu Orphelin→ Barbara Pompili→ Laëtitia Romeiro Dias→ Laurianne Rossi→ Éric Straumann→ Laurence Vanceunebrock-Mialon→ Corinne Vignon→ Cédric Villani→ Jean-Marc Zulesi→ Fabien Matras→ Philippe Chalumeau→ Bruno Bilde→ Michèle Peyron→ Marine Brenier→ M'jid El Guerrab→ Erwan Balanant→ Dimitri Houbron→ Olivier Damaisin→ Catherine Osson→ Bruno Questel→ Olivier Becht→ Fabienne Colboc→ Alexandra Valetta Ardisson→ Sébastien Nadot→ Laurent Furst→ François-Michel Lambert→ Stéphane Testé→ Jean-François Cesarini→ Stéphanie Kerbarh→ Laurent Garcia→ Josy Poueyto→ Vincent Ledoux→ Sarah El Haïry→ Bérangère Abba→ Jean-Michel Mis→ Jean-Pierre Cubertafon→ Xavier Paluszkiewicz→ Nicole Trisse→ Sébastien Leclerc→ Éric Alauzet→ Jean-Pierre Pont→ Nadia Ramassamy→ Didier Martin→ Sandra Marsaud→ Anissa Khedher→ Michel Castellani→ Jean-Philippe Ardouin→ Paul-André Colombani→ Jean-Louis Masson (1954)→ Michel Herbillon→ Yolaine de Courson→ Christophe Arend→ Béatrice Piron→ Béatrice Descamps→ Aude Luquet→ Bertrand Bouyx→ Pierre-Yves Bournazel→ Hugues Renson→ Laurence Vichnievsky→ Hubert Julien-Laferrière→ Christophe Naegelen→ Élisabeth Toutut-Picard
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 avril 2017 - Programme

Ces candidats à l'élection présidentielle mentionnent la condition animale dans leurs professions de foi

mon gouvernement organisera 100% d’agriculture bio dans la restauration collective. Il bannira la souffrance animale.
(extrait de la profession de foi de Jean-Luc Mélenchon)
Une France durable (...) Faire de la protection animale une priorité nationale.
(extrait de la profession de foi de Marine Le Pen)
Et aussi dans les cinq ans... (...) Interdire l’abattage des animaux sans étourdissement.
(extrait de la profession de foi de Nicolas Dupont-Aignan)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 14 avril 2017 - Dans la presse

Pour Nicolas Dupont-Aignan «La manière dont on traite les animaux est une manière dont on se traite soi-même»

J'adore les animaux. Je déteste l'idée fausse : "si on aime les animaux, on n'aime pas les gens". C'est tellement stupide. (...) Je voudrais qu'on comprenne dans la société que la manière dont on traite les animaux est une manière dont on se traite soi-même.

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 10 avril 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Nicolas Dupont-Aignan déplore que «la classe politique méprise les animaux»

Pourquoi la question animale est-elle la grande oubliée de la campagne présidentielle ?
La classe politique méprise les animaux. Pour eux, s'occuper des bêtes est une action de seconde zone. J'ai toujours adoré les animaux et je suis effaré de voir que dans notre pays, rien n'est fait pour eux.

(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 10 avril 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Pour Nicolas Dupont-Aignan «Les mesures prises pour les hommes et celles mises en place pour les animaux ne se soustraient pas, elles s'additionnent»

Que répondez-vous à ceux qui disent, qu'il y a des problèmes plus urgents à traiter que la cause animale ?
C'est faux. Les animaux, c'est le respect de la vie. Les mesures prises pour les hommes et celles mises en place pour les animaux ne se soustraient pas, elles s'additionnent.

(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)

Agir !

Félicitez-le

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 10 avril 2017 - Dans la presse

Nicolas Dupont-Aignan ne pense pas nécessaire de créer un Secrétariat d'État à la condition animale pour accompagner la mise en place de ses mesures de protection des animaux

Positif mais pas assez ambitieux

Je ne propose pas un secrétariat d'État à la condition animale. La condition animale est l'affaire de tous. (...) Si je suis élu président de la République, je proposerai à ma majorité une série de mesures concrètes pour protéger les animaux.
(extrait des réponses à Béatrice Majewski, Téléstar)
Un Ministère de la condition animale ou un Secrétariat d'État indépendant du Ministère de l'agriculture semble pourtant indispensable pour appuyer une politique ambitieuse de la condition animale. Actuellement, le Ministère de l'agriculture est à la fois en charge de la protection des animaux et de la protection des intérêts de ceux qui tirent profit de leur exploitation : c'est un conflit d'intérêts évident dont les principales victimes sont les millions d'animaux élevés et tués chaque jour en France.

Agir !

Encouragez-le