Photo de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot penche contre les animaux

7.5/20
Gouvernement
Logo SE
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Nicolas Hulot ?

Prises de position de Nicolas Hulot classées par thème :

Dernières prises de position de Nicolas Hulot (21 référencées)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 31 juillet 2018 - Question parlementaire

Pêche de loisir : selon le Ministre de l'Écologie «il appartient aux pêcheurs de pratiquer une pêche tenant compte du bien-être animal»

Sur la question du bien-être animal, la priorité du Gouvernement se porte actuellement sur les animaux d'élevage, au travers d'une stratégie nationale pour le bien-être des animaux, qui aborde également le cas des animaux de compagnie, de loisir ou utilisés à des fins scientifiques et sur la création d'un centre national de référence sur le bien-être animal. En attendant, il appartient aux pêcheurs, soit individuellement soit collectivement, au sein de leurs associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique, de pratiquer une pêche tenant compte du bien-être animal.
(extrait de la réponse du Ministère à la question écrite de la députée Claire O'Petit sur la limitation des souffrances infligées aux poissons dans le cadre de ce "loisir")

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 juillet 2018 - Vote

Arrêtés autorisant par dérogation la chasse de centaines de milliers d'oiseaux à la glu, à la matole, aux pantes...

Sous prétexte de « traditions », le Ministère de la transition écologique et solidaire veut, comme les années précédentes, autoriser diverses pratiques cruelles de piégeage de centaines de milliers d’oiseaux. En plus d’être cruels, certains de ces pièges sont non-sélectifs :

  • La chasse aux pantes consiste à capturer l’Alouette des champs à l’aide de grands filets horizontaux (pantes) disposés au sol et déclenchés au moment opportun par un chasseur qui l’attire grâce à un appelant maintenu « au noir » pendant plusieurs jours.
Tweetez-les !
ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 27 mars 2018 - Question parlementaire → Prise de position marquante

Le ministre de la Transition écologique et solidaire envisage d'élaborer un nouvel arrêté visant à mettre fin à la détention des orques et dauphins dans les delphinariums

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

Il est donc prévu d'élaborer un nouvel arrêté avec, sur le fond, la même ambition que celle qui avait conduit à la publication du texte du 3 mai 2017.
Il est donc prévu d'élaborer une nouvelle version de cet arrêté très prochainement, et qui confirmera l'intention du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, d'interdire la détention en captivité de nouveaux spécimens de l'espèce Orcinus orca
(extraits des réponses du ministère de la Transition écologique et de la solidarité aux questions écrites des députées Émilie Guerel Claire 0'Petit)

Tweetez-les !
ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 20 février 2018 - Question parlementaire

Le ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager une réflexion sur la situation des cirques détenant des animaux sauvages

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

Au regard de la préoccupation grandissante concernant la place des animaux sauvages dans les cirques, un décret (co-signé par plusieurs ministres), relatif à la Commission nationale des professions foraines et circassiennes, est paru au Journal officiel du 29 octobre 2017 afin justement de pouvoir travailler et répondre à cette question et tenter d'y apporter au final des solutions, tant sur le plan du bien-être des animaux que sur le plan de la situation sociale et économique des professionnels du cirque.
(extrait des réponses du Ministère de la Transition écologique et solidaire aux questions parlementaires des députés Claire O'Petit, Yannick Kerlogot et Loïc Dombreval et Pierre Vatin)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 2 janvier 2018 - Vote

Arrêté du 2 janvier 2018 autorisant les chasseurs à utiliser des silencieux

L'article 2 de l'arrêté du 1er août 1986 susvisé [portant sur les usages «interdits pour la chasse de tout gibier et pour la destruction des animaux nuisibles»] est ainsi modifié :
Au troisième alinéa, les mots : «-l'emploi sur les armes à feu de tout dispositif silencieux destiné à atténuer le bruit au départ du coup ; » sont supprimés.

(extrait de l'arrêté du 2 janvier 2018 modifiant l'arrêté du 1er août 1986)
Que la France ait la plus longue saison de chasse d’Europe, le plus grand nombre d’espèces chassables (91), des battues organisées toute l’année, des tirs de nuit, pas de visite médicale annuelle obligatoire des chasseurs pour renouveler leur permis de chasser, pas de mise en place d’un seuil légal de concentration d’alcool dans le sang et dans l’air expiré au-delà duquel chasser est interdit, pas de règle nationale de sécurité à la chasse, ça ne devait pas être suffisant.
Pourtant 91 % des Français souhaitent une réforme complète de l’organisation et de la réglementation de la chasse (sondage IFOP de septembre 2016).
Mais l’ASPAS ne compte pas en rester là et examinera la légalité de cette décision !

(conclusion du communiqué de presse de l'ASPAS)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 26 décembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le ministre de l'Écologie n'agira pas pour faire abolir la chasse à courre car selon lui «La France n’est pas encore prête à l’abandonner»

Aline Maatouk, chargée de la faune sauvage française à la Fondation Bardot, interroge : "Un sondage que nous avons commandé à l’Ifop montre que 84% des Français se déclarent hostiles à la chasse à courre. Si c’est le cas du ministre Hulot, pourquoi ne pas définitivement l’abolir ?
Interrogé par "l'Obs", [Nicolas Hulot] répond : "Mon sentiment personnel ne peut pas préempter ce qui doit être un débat de société. La France, qui a été historiquement associée à la chasse à courre, n’est pas encore prête à l’abandonner."
(extraits de l'article d'Arnaud Gonzague, L'Obs)

Tweetez-le !
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 20 décembre 2017 - Source associative

Chasse aux oies en février : le ministre de l'Écologie n'envisage de discuter avec les chasseurs que s'ils renoncent à un certain nombre de leur privilèges (déclassement de dits "nuisibles", chasses dites "traditionnelles", grands tétras, tourterelles...)

Pour toute réponse, le ministre a proposé « un deal » totalement inacceptable : Nicolas Hulot a annoncé que cette chasse aux oies en février devait se négocier en contrepartie de l’interdiction de la chasse au grand tétras dans les Pyrénées, de la remise en cause du classement nuisible du renard et des mustélidés, de l’interdiction de la chasse de certains limicoles, de l’interdiction de la chasse à la tourterelle, et bien sûr de la remise en cause des chasses traditionnelles.
(extrait de l'article du site chasseurdudimanche.com, faisant suite au communiqué de presse de la FNC)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 29 novembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le Ministre de l'Écologie Nicolas Hulot souhaite un menu végétarien hebdomadaire dans les cantines scolaires

Je souhaite donc que, prochainement, les cantines scolaires proposent aux enfants un menu végétarien un jour par semaine.
(extrait de l'article de Matthieu Croissandeau, Arnaud Gonzague, Maël Thierry, L'Obs)

Tweetez-le !
a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 28 novembre 2017 - Question parlementaire

Chasse et insécurité : le ministre de l'Écologie n'envisage pas de mesures supplémentaires pour assurer la sécurité des riverains et promeneurs

Laisse faire sans réagir

La loi no 2008-1545 du 31 décembre 2008 pour l'amélioration et la simplification du droit de la chasse a rendu obligatoire la fixation de règles « garantissant la sécurité des chasseurs et des tiers dans le déroulement de toute action de chasse ou de destruction d'animaux nuisibles qui doivent être observées, particulièrement lorsqu'il est recouru au tir à balles » dans le schéma départemental de gestion cynégétique (SDGC), validé par arrêté préfectoral pour une durée de 6 ans. Ces dispositions sont opposables aux chasseurs et aux associations de chasse : leur non –respect fait l'objet de sanctions, notamment des contraventions de quatrième classe, voire la suspension ou le retrait du permis de chasser par l'autorité judiciaire. Spécifique à chaque département le SDGC est l'outil de choix pour définir notamment des règles de sécurité relatives à l'identification formelle du gibier avant le tir, l'interdiction du tir en direction ou au travers de routes, de haies ou de bosquets, préconiser le port de vêtements ou d'équipements fluorescents, et imposer la signalisation de la zone de chasse en battue par la pose de panneaux, en particulier sur les routes et chemins d'accès principaux (les panneaux étant retirés en fin de chaque battue).
(extrait de la réponse du Ministère de la Transition écologique et solidaire à la question écrite du député Loïc Dombreval)

Tweetez-les !
ont penché pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 14 novembre 2017 - Question parlementaire

Absence de protection des animaux sauvages contre les mauvais traitements: le ministre de l'Écologie Nicolas Hulot n'exclut pas d'y réfléchir...

Semble positif mais nécessite d'être concrétisé

Dans la mesure où est engagée au niveau interministériel une réflexion sur les questions liées au bien être animal, le cas des animaux sauvages libres dans le milieu naturel pourra néanmoins être considéré.
(extrait de la réponse du ministre de la Transition écologique et solidaire à la question écrite de la députée Samantha Cazebonne)