Photo de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot penche pour les animaux

12.8/20
Gouvernement
Logo SE
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Nicolas Hulot ?

Prises de position de Nicolas Hulot classées par thème :

Dernières prises de position de Nicolas Hulot (13 référencées)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 29 novembre 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le Ministre de l'Écologie Nicolas Hulot souhaite un menu végétarien hebdomadaire dans les cantines scolaires

Je souhaite donc que, prochainement, les cantines scolaires proposent aux enfants un menu végétarien un jour par semaine.
(extrait de l'article de Matthieu Croissandeau, Arnaud Gonzague, Maël Thierry, L'Obs)

Tweetez-les !
ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 28 novembre 2017 - Question parlementaire

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager une réflexion sur la situation des cirques détenant des animaux sauvages

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

Au regard de la préoccupation grandissante concernant la place des animaux sauvages dans les cirques, un décret (co-signé par plusieurs ministres), relatif à la Commission nationale des professions foraines et circassiennes, est paru au Journal officiel du 29 octobre 2017 afin justement de pouvoir travailler et répondre à cette question et tenter d'y apporter au final des solutions, tant sur le plan du bien-être des animaux que sur le plan de la situation sociale et économique des professionnels du cirque.
(extrait des réponses du Ministère de la Transition écologique et solidaire aux questions parlementaires des députés Claire O'Petit et Yannick Kerlogot)

Tweetez-les !
ont penché pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 14 novembre 2017 - Question parlementaire

Absence de protection des animaux sauvages contre les mauvais traitements: le ministre de l'Écologie Nicolas Hulot n'exclut pas d'y réfléchir...

Semble positif mais nécessite d'être concrétisé

Dans la mesure où est engagée au niveau interministériel une réflexion sur les questions liées au bien être animal, le cas des animaux sauvages libres dans le milieu naturel pourra néanmoins être considéré.
(extrait de la réponse du ministre de la Transition écologique et solidaire à la question écrite de la députée Samantha Cazebonne)

Tweetez-les !
ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 19 septembre 2017 - Question parlementaire

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager «de nouvelles démarches de réflexion sur le bien-être animal» et sur la détention des cétacés dans les delphinariums

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

Le bien-être animal est un sujet de société, et les réflexions en cette matière doivent se poursuivre, dans la continuité des améliorations apportées par la loi no 2015-177 du 16 février 2015, qui a proclamé que les animaux sont des « êtres vivants doués de sensibilité ». (...) Dans les prochains mois, de nouvelles démarches de réflexion sur le bien-être animal seront engagées, en associant les parlementaires, les éthologues et les philosophes.
À l'heure actuelle, en France métropolitaine, trois établissements détiennent et présentent au public des spécimens vivants de cétacés. (...) Comme l'espérance de vie moyenne des orques et des grands dauphins en captivité est estimée entre 30 et 45 ans et que la plupart des dauphins et des orques présentés dans les trois établissements français sont des animaux jeunes, chacun de ces établissement pourra donc poursuivre son activité pendant encore au moins 30 ans. (...) L'impact économique de l'interdiction de la détention en captivité des cétacés sera donc modéré au regard du progrès que cette interdiction constitue pour le bien-être animal.
(extraits de la réponse du Ministère de la Transition écologique et solidaire à la question parlementaire du député Éric Pauget)

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 août 2017 - Communication officielle

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot prend des mesures pour mettre un terme définitif au braconnage des ortolans dans les Landes

Nicolas Hulot a donné instruction au préfet des Landes, qui a mis en œuvre des contrôles appuyés dès 2016, de renforcer toutes les mesures de surveillance, de contrôle et de verbalisation, tant à l’égard des braconniers que des intermédiaires qui se livreraient à un trafic, et de n’accorder, comme l’an dernier, aucune tolérance aux pratiquants.
Par ailleurs, la Commission européenne a formé un recours contre la France devant la Cour de justice de l’Union européenne pour manquement dans la mise en œuvre de la directive « oiseaux ». Une condamnation pourrait conduire à une amende de plusieurs dizaines de millions d’euros.

(extrait du communiqué de presse)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 2 août 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, veut «créer un groupe de réflexion sur le bien-être animal»

Antispéciste ? Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, veut «créer un groupe de réflexion sur le bien-être animal» placé sous l’autorité «d’un philosophe et d’un parlementaire», a-t-il indiqué mercredi sur France Inter. «C’est un sujet de société, il ne faut pas avoir peur de l’aborder», a-t-il jugé.
(extrait de l'article de Libération)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 2 août 2017 - Dans la presse

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot se déclare opposé à la détention d'animaux dans les delphinariums et à la captivité à des fins de "spectacle"

Nicolas Hulot répondait à une question sur le maintien la veille par le Conseil d'État de l'interdiction de la reproduction des dauphins et des orques en captivité, contestée par trois parcs marins, dont le Marineland d'Antibes.
"Je ne suis pas favorable à la captivité des animaux, pas favorable à l'idée qu'on fasse du spectacle avec cette activité-là", a commenté Nicolas Hulot.

(extrait de l'article du Huffington Post)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 2 août 2017 - Dans la presse

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot souhaite de réelles avancées pour le statut des animaux

[Nicolas Hulot] dit attendre du futur groupe de réflexion qu’il tire «un certain nombre de conclusions». «Déjà, dans le Code civil, on a légèrement amélioré le statut de l’animal mais ça n’est absolument pas suffisant», selon lui. En 2015, le Code civil a été aligné sur les Codes pénal et rural pour accorder aux animaux la qualité «d’êtres vivants doués de sensibilité», alors qu’ils étaient auparavant considérés comme des «biens meubles.
(extrait de l'article de Libération)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 18 juillet 2017 - Vote

Le Ministre de la transition écologique et solidaire et le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation signent un arrêté portant à 40 le nombre de loups pouvant être abattus

Nicolas Hulot, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont signé le 18 juillet l’arrêté fixant le nombre maximal de loups dont le prélèvement pourra être autorisé pour la période 2017-2018.
L’arrêté fixe à 40 le nombre de loups pouvant être prélevés. Au-delà d’un seuil intermédiaire de 32 loups, les tirs de prélèvement ne seront plus autorisés. Seuls des tirs de défense ou de défense renforcée pourront avoir lieu, lorsque les loups sont en situation d’attaque et l’éleveur en situation de défense de son troupeau.

Tweetez-le !
a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 23 juin 2017 - Dans la presse

Nicolas Hulot se dit opposé à la corrida et favorable à l'ouverture d'un débat public sur son abolition

Semble positif mais doit être précisé et se traduire concrètement

Nicolas Hulot : Je ne vais pas changer d'avis parce que je suis ministre. Je ne suis pas pour la corrida mais en même temps…
Jean-Jacques Bourdin : Faut-il aller jusqu'à l'interdire ?
Nicolas Hulot : Écoutez, ça fait partie des débats de société parce que c'est un débat culturel…
Jean-Jacques Bourdin : Vous le mettrez sur la table ?
Nicolas Hulot : En tout cas, je pense qu'il ne faut pas l'esquiver.
Jean-Jacques Bourdin : Faut pas esquiver ce débat ?
Nicolas Hulot : Faut pas esquiver ce débat.