73% des Français regrettent que le gouvernement de Gabriel Attal ne comporte aucun dispositif spécifiquement dédié à la cause animale (IFOP 2024)
25% des Français déclarent que manger de la viande n'a pas de sens dans le monde actuel (OpinionWay 2024)
37% des Français considèrent comme une faute grave l'absence de dispositif spécifiquement dédié à la cause animale dans le gouvernement de Gabriel Attal (IFOP 2024)
44% des Français estiment que le « bien-être » des animaux de ferme n'est pas assuré aujourd'hui en France (IFOP 2024)
52% des Français estiment que le « bien-être » des animaux sauvages n'est pas assuré aujourd'hui en France (IFOP 2024)
52% des Français estiment que la loi défend mal les animaux (IFOP 2024)
56% des Français estiment que les juges et les tribunaux défendent mal les animaux (IFOP 2024)
63% des Français estiment que les politiques défendent mal les animaux (IFOP 2024)
88% des Français sont favorables à l'interdiction totale de toute expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives peuvent être utilisées à la place (IFOP 2024)
84% des Français sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif (IFOP 2024)
79% des Français sont favorables à l’interdiction de la chasse à courre (IFOP 2024)
75% des Français sont favorables à l’interdiction des corridas en France (IFOP 2024)
76% des Français sont favorables à l’interdiction de la vente d’animaux de compagnie par petites annonces, sauf pour les élevages professionnels agréés (IFOP 2024)
78% des Français sont favorables à l’interdiction de vendre tous les types d’animaux en animalerie (IFOP 2024)
62% des Français sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie (IFOP 2024)
82% des Français sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2024)
81% des Français sont favorables à ce que les vacances scolaires deviennent une période non chassée (IFOP 2024)
79% des Français sont favorables à ce que les weekends et jours fériés deviennent des jours non chassés (IFOP 2024)
72% des Français sont favorables à ce que les vacances scolaires, les weekends, et les jours fériés deviennent des jours non chassés (IFOP 2024)
90% des Français sont favorables à la généralisation de la vidéosurveillance dans tous les abattoirs (IFOP 2024)
86% des Français estiment que l'abattage sans étourdissement préalable est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2024)
74% des Français estiment que faire souffrir des animaux au nom de certaines traditions locales (corrida, gavage, combats de coqs) n'est pas justifié (IFOP 2024)
52% des Français déclarent que les prises de position ou les mesures annoncées par un candidat ou un parti en faveur de la cause animale pourraient les inciter à voter pour sa liste (IFOP 2024)
58% des sympathisants du centre regrettent que le gouvernement de Gabriel Attal ne comporte aucun dispositif spécifiquement dédié à la cause animale (IFOP 2024)
49% des sympathisants de droite regrettent que le gouvernement de Gabriel Attal ne comporte aucun dispositif spécifiquement dédié à la cause animale (IFOP 2024)
81% des sympathisants de droite radicale regrettent que le gouvernement de Gabriel Attal ne comporte aucun dispositif spécifiquement dédié à la cause animale (IFOP 2024)
53% des sympathisants de droite radicale considèrent comme une faute grave l'absence de dispositif spécifiquement dédié à la cause animale dans le gouvernement de Gabriel Attal (IFOP 2024)
77% des sympathisants de gauche regrettent que le gouvernement de Gabriel Attal ne comporte aucun dispositif spécifiquement dédié à la cause animale (IFOP 2024)
40% des sympathisants de gauche considèrent comme une faute grave l'absence de dispositif spécifiquement dédié à la cause animale dans le gouvernement de Gabriel Attal (IFOP 2024)
70% des Parisiens regrettent que le gouvernement de Gabriel Attal ne comporte aucun dispositif spécifiquement dédié à la cause animale (IFOP 2024)
78% des ruraux regrettent que le gouvernement de Gabriel Attal ne comporte aucun dispositif spécifiquement dédié à la cause animale (IFOP 2024)
40% des ruraux considèrent comme une faute grave l'absence de dispositif spécifiquement dédié à la cause animale dans le gouvernement de Gabriel Attal (IFOP 2024)
77% des Français sont contre l'élevage en cage des lapins (YouGov 2023)
65% des Français désapprouvent le classement autorisant la « destruction » des animaux dits « nuisibles » (ESOD) (IFOP 2023)
85 % des Français demandent la fermeture des élevages de chiens situés en France et destinés à l'expérimentation animale (IPSOS 2023)
87% des Français sont favorables à l'interdiction totale de toute expérimentation animale lorsque des méthodes alternatives existent (IPSOS 2023)
81% des Français sont favorables à l'interdiction de la capture de primates libres en Asie et de leur envoi en France afin de procéder à de l’expérimentation animale (IPSOS 2023)
80% des Français sont favorables à la fermeture des élevages de primates situés en France et destinés à l’expérimentation animale (IPSOS 2023)
81% des Français sont favorables au développement de méthodes alternatives à l’expérimentation animale afin de ne plus avoir à faire subir cela à des animaux (IPSOS 2023)
89% des Français soutiennent le transfert de financements publics vers le développement de méthodes de recherche sans animaux (IPSOS 2023)
84% des Français sont favorables à l’autorisation de mise sur le marché de médicaments ayant été testés selon des méthodes alternatives à l’expérimentation animale (IPSOS 2023)
87% des Français estiment que la transparence quant à l'usage de l’expérimentation animale est très importante (IPSOS 2023)
66% des Français sont favorables à l'interdiction totale de toute expérimentation animale sur les produits ou des ingrédients chimiques (produits ménagers, engrais, pesticides, etc.) (IPSOS 2023)
66% des Français sont favorables à l'interdiction totale de toute expérimentation animale sur les produits nocifs consommés par l’homme (tabac, alcool, drogues, etc.) (IPSOS 2023)
65% des Français sont favorables à l'interdiction totale de toute expérimentation animale sur les médicaments (IPSOS 2023)
92% des Français souhaitent une amélioration du « bien-être » des animaux dans les abattoirs, notamment en renforçant les contrôles officiels, y compris par l'utilisation de caméras vidéo (Eurobaromètre 2023)
72% des Français considèrent que les produits importés de pays hors de l'UE doivent respecter les mêmes normes de « bien-être animal » que celles appliquées dans l'UE (Eurobaromètre 2023)
96% des Français considèrent qu'il est important de protéger le « bien-être » des animaux d'élevage (Eurobaromètre 2023)
71% des Français souhaitent avoir davantage d'informations sur les conditions dans lesquelles les animaux d'élevage sont traités en France (Eurobaromètre 2023)
92% des Français pensent que le « bien-être » des animaux d'élevage en France devrait être mieux protégé (Eurobaromètre 2023)
85% des Français estiment que le bien-être des chats et des chiens en France devrait être mieux protégé (Eurobaromètre 2023)
84% des Français jugent inacceptable l'abattage des poussins mâles juste après leur naissance (Eurobaromètre 2023)
94% des Français trouvent important de veiller à ce que les animaux ne soient pas enfermés dans des cages individuelles (Eurobaromètre 2023)
89% des Français sont favorables à l'interdiction des mutilations des animaux (queue, oreilles, bec, testicules, dents, etc.) si ce n'est pas nécessaire pour protéger la sécurité des travailleurs/éleveurs (auquel cas un anesthésiant sera utilisé) (Eurobaromètre 2023)
57% des Français affirment avoir réduit leur consommation de viande ces 3 dernières années (Harris interactive 2023)
81% des Français sont favorables à l’instauration d’une politique obligeant les cantines à proposer des menus végétariens équilibrés (à chaque repas ou deux fois par semaine) (Harris interactive 2023)
70% des Français sont favorables à une obligation pour les cantines scolaires de proposer une option végétarienne équilibrée à chaque repas (Harris interactive 2023)
72% des Français sont favorables à une obligation pour les cantines scolaires de proposer un menu végétarien équilibré deux fois par semaine (Harris interactive 2023)
56% des Français estiment que les pouvoirs publics n’en font pas assez pour encourager les Français à diminuer leur consommation de viande (Harris interactive 2023)
61% des Français considèrent que les pouvoirs publics n'informent pas assez sur les alternatives à la consommation de viande (Harris interactive 2023)
81% des Français sont favorables à la mise en place de campagnes de sensibilisation sur l’alimentation durable, encourageant à consommer moins de viande et à avoir une alimentation plus végétale (Harris interactive 2023)
83% des Français sont favorables à l’interdiction de la publicité pour les produits alimentaires les plus nocifs pour la santé et la planète, parmi lesquels la viande issue d’élevages intensifs (Harris interactive 2023)
63 % des 18-24 ans trouvent que l’offre végétale n’est pas suffisamment développée dans les points de vente qu’ils fréquentent (CHD 2023)
65% des jeunes souhaitent évoluer à l’avenir vers un régime alimentaire de plus en plus végétal (IFOP 2023)
72% des Français estiment que les traditions (combats de coqs, gavage, corrida, etc.) ne peuvent plus justifier de faire souffrir les animaux (IFOP 2023)
71% des Français sont favorables à l'interdiction des corridas (IFOP 2023)
77% des Français sont favorables à l’interdiction de la chasse à courre (IFOP 2023)
83% des Français sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif (IFOP 2023)
91% des Français sont favorables à la généralisation de la vidéosurveillance dans les abattoirs (IFOP 2023)
84% des Français considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2023)
64% des Français se déclarent opposés à l'utilisation des animaux à des fins scientifiques (IPSOS 2023)
83% des Français considèrent que c'est inacceptable d'élever des animaux pour leur fourrure (IPSOS 2023)
82% des Français considèrent que c'est inacceptable d'élever des animaux pour la corrida (IPSOS 2023)
72% des Français considèrent que c'est inacceptable d'élever des animaux pour le cirque (IPSOS 2023)
71% des Français considèrent que c'est inacceptable d'élever des animaux pour la chasse (IPSOS 2023)
22% des Français considèrent que c'est inacceptable d'élever des animaux pour l’alimentation humaine (viande, œufs, lait, etc.) (IPSOS 2023)
80% des Français sont favorables à l’interdiction de la vente en ligne des animaux de compagnie (IFOP 2023)
84% des Français estiment que le Gouvernement devrait strictement limiter les espèces sauvages pouvant être vendues en France et détenues par des particuliers (IFOP 2023)
70% des Français sont favorables à l’interdiction de la vente des chiens et des chats dans les salons et foires au même titre que dans les animaleries (IFOP 2023)
73% des Français sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2023)
73% des Français sont favorables à la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés en France pour alimenter les laboratoires de recherche (IFOP 2023)
73% des Français sont favorables à la reconnaissance l'objection de conscience à l’expérimentation animale pour les étudiants et chercheurs qui en font la demande (IFOP 2023)
72% des Français estiment que l’État devrait favoriser et soutenir les efforts de coexistence entre les espèces sauvages et les activités humaines en minimisant le recours aux procédés létaux (IFOP 2023)
59% des Français estiment que la production de chevaux « de boucherie » devrait être bannie en France (IFOP 2023)
87% des Français sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de 8h pour les mammifères et à 4h pour les poulets et lapins (IFOP 2023)
75% des Français estiment que la politique du gouvernement n'est pas suffisamment engagée en faveur de la protection des animaux (IFOP 2023)
82% des Français sont favorables à la création d’une délégation interministérielle dédiée à la condition animale (IFOP 2023)
83% des Français sont favorables à l’interdiction du transport des animaux non sevrés sans leur mère (IFOP 2023)
91% des Français sont favorables à l'interdiction de l'importation en France de certains trophées d'animaux sauvages (ours polaires, éléphants et léopards d'Afrique) (IFOP 2023)
57% des sympathisants du centre désapprouvent le classement autorisant la « destruction » des animaux dits « nuisibles » (ESOD) (IFOP 2023)
69% des sympathisants du centre trouvent illégitime la souffrance des animaux dans la perpétuation des traditions (IFOP 2023)
80% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction de la chasse à courre (IFOP 2023)
88% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction de l’élevage intensif (IFOP 2023)
86% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction de la vente en ligne des animaux de compagnie (IFOP 2023)
88% des sympathisants du centre estiment que le Gouvernement devrait strictement limiter les espèces sauvages pouvant être vendues en France et détenues par des particuliers (IFOP 2023)
79% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction de la vente des chiens et des chats dans les salons et foires au même titre que dans les animaleries (IFOP 2023)
76% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2023)
64% des sympathisants du centre sont favorables à la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés en France pour alimenter les laboratoires de recherche (IFOP 2023)
80% des sympathisants du centre sont favorables à la reconnaissance l'objection de conscience à l’expérimentation animale pour les étudiants et chercheurs qui en font la demande (IFOP 2023)
73% des sympathisants du centre estiment que l’État devrait favoriser et soutenir les efforts de coexistence entre les espèces sauvages et les activités humaines en minimisant le recours aux procédés létaux (IFOP 2023)
54% des sympathisants du centre estiment que la production de chevaux « de boucherie » devrait être bannie en France (IFOP 2023)
91% des sympathisants du centre sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de 8h pour les mammifères et à 4h pour les poulets et lapins (IFOP 2023)
61% des sympathisants du centre estiment que la politique du gouvernement n'est pas suffisamment engagée en faveur de la protection des animaux (IFOP 2023)
79% des sympathisants du centre sont favorables à la création d’une délégation interministérielle dédiée à la condition animale (IFOP 2023)
87% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction du transport des animaux non sevrés sans leur mère (IFOP 2023)
94% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction de l'importation en France de certains trophées d'animaux sauvages (ours polaires, éléphants et léopards d'Afrique) (IFOP 2023)
67% des sympathisants de droite désapprouvent le classement autorisant la « destruction » des animaux dits « nuisibles » (ESOD) (IFOP 2023)
68% des sympathisants de droite sont favorables à l’interdiction de la vente en ligne des animaux de compagnie (IFOP 2023)
90% des sympathisants de droite estiment que le Gouvernement devrait strictement limiter les espèces sauvages pouvant être vendues en France et détenues par des particuliers (IFOP 2023)
70% des sympathisants de droite sont favorables à l’interdiction de la vente des chiens et des chats dans les salons et foires au même titre que dans les animaleries (IFOP 2023)
71% des sympathisants de droite sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2023)
76% des sympathisants de droite sont favorables à la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés en France pour alimenter les laboratoires de recherche (IFOP 2023)
61% des sympathisants de droite sont favorables à la reconnaissance l'objection de conscience à l’expérimentation animale pour les étudiants et chercheurs qui en font la demande (IFOP 2023)
73% des sympathisants de droite estiment que l’État devrait favoriser et soutenir les efforts de coexistence entre les espèces sauvages et les activités humaines en minimisant le recours aux procédés létaux (IFOP 2023)
52% des sympathisants de droite estiment que la production de chevaux « de boucherie » devrait être bannie en France (IFOP 2023)
85% des sympathisants de droite sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de 8h pour les mammifères et à 4h pour les poulets et lapins (IFOP 2023)
66% des sympathisants de droite estiment que la politique du gouvernement n'est pas suffisamment engagée en faveur de la protection des animaux (IFOP 2023)
71% des sympathisants de droite sont favorables à la création d’une délégation interministérielle dédiée à la condition animale (IFOP 2023)
89% des sympathisants de droite sont favorables à l’interdiction du transport des animaux non sevrés sans leur mère (IFOP 2023)
95% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction de l'importation en France de certains trophées d'animaux sauvages (ours polaires, éléphants et léopards d'Afrique) (IFOP 2023)
68% des sympathisants de droite radicale désapprouvent le classement autorisant la « destruction » des animaux dits « nuisibles » (ESOD) (IFOP 2023)
78% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’interdiction de la vente en ligne des animaux de compagnie (IFOP 2023)
88% des sympathisants de droite radicale estiment que le Gouvernement devrait strictement limiter les espèces sauvages pouvant être vendues en France et détenues par des particuliers (IFOP 2023)
67% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’interdiction de la vente des chiens et des chats dans les salons et foires au même titre que dans les animaleries (IFOP 2023)
69% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2023)
70% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés en France pour alimenter les laboratoires de recherche (IFOP 2023)
61% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la reconnaissance l'objection de conscience à l’expérimentation animale pour les étudiants et chercheurs qui en font la demande (IFOP 2023)
71% des sympathisants de droite radicale estiment que l’État devrait favoriser et soutenir les efforts de coexistence entre les espèces sauvages et les activités humaines en minimisant le recours aux procédés létaux (IFOP 2023)
55% des sympathisants de droite radicale estiment que la production de chevaux « de boucherie » devrait être bannie en France (IFOP 2023)
86% des sympathisants de droite radicale sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de 8h pour les mammifères et à 4h pour les poulets et lapins (IFOP 2023)
82% des sympathisants de droite radicale estiment que la politique du gouvernement n'est pas suffisamment engagée en faveur de la protection des animaux (IFOP 2023)
79% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la création d’une délégation interministérielle dédiée à la condition animale (IFOP 2023)
82% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’interdiction du transport des animaux non sevrés sans leur mère (IFOP 2023)
92% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l'interdiction de l'importation en France de certains trophées d'animaux sauvages (ours polaires, éléphants et léopards d'Afrique) (IFOP 2023)
70% des sympathisants de gauche désapprouvent le classement autorisant la « destruction » des animaux dits « nuisibles » (ESOD) (IFOP 2023)
88% des sympathisants de gauche sont favorables à l’interdiction de la vente en ligne des animaux de compagnie (IFOP 2023)
86% des sympathisants de gauche estiment que le Gouvernement devrait strictement limiter les espèces sauvages pouvant être vendues en France et détenues par des particuliers (IFOP 2023)
77% des sympathisants de gauche sont favorables à l’interdiction de la vente des chiens et des chats dans les salons et foires au même titre que dans les animaleries (IFOP 2023)
79% des sympathisants de gauche sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2023)
79% des sympathisants de gauche sont favorables à la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés en France pour alimenter les laboratoires de recherche (IFOP 2023)
82% des sympathisants de gauche sont favorables à la reconnaissance l'objection de conscience à l’expérimentation animale pour les étudiants et chercheurs qui en font la demande (IFOP 2023)
74% des sympathisants de gauche estiment que l’État devrait favoriser et soutenir les efforts de coexistence entre les espèces sauvages et les activités humaines en minimisant le recours aux procédés létaux (IFOP 2023)
64% des sympathisants de gauche estiment que la production de chevaux « de boucherie » devrait être bannie en France (IFOP 2023)
89% des sympathisants de gauche sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de 8h pour les mammifères et à 4h pour les poulets et lapins (IFOP 2023)
79% des sympathisants de gauche estiment que la politique du gouvernement n'est pas suffisamment engagée en faveur de la protection des animaux (IFOP 2023)
88% des sympathisants de gauche sont favorables à la création d’une délégation interministérielle dédiée à la condition animale (IFOP 2023)
88% des sympathisants de gauche sont favorables à l’interdiction du transport des animaux non sevrés sans leur mère (IFOP 2023)
95% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de l'importation en France de certains trophées d'animaux sauvages (ours polaires, éléphants et léopards d'Afrique) (IFOP 2023)
71% des Parisiens désapprouvent le classement autorisant la « destruction » des animaux dits « nuisibles » (ESOD) (IFOP 2023)
68% des Parisiens trouvent illégitime la souffrance des animaux dans la perpétuation des traditions (IFOP 2023)
83% des Parisiens sont favorables à l’interdiction de la vente en ligne des animaux de compagnie (IFOP 2023)
79% des Parisiens estiment que le Gouvernement devrait strictement limiter les espèces sauvages pouvant être vendues en France et détenues par des particuliers (IFOP 2023)
66% des Parisiens sont favorables à l’interdiction de la vente des chiens et des chats dans les salons et foires au même titre que dans les animaleries (IFOP 2023)
68% des Parisiens sont favorables à la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés en France pour alimenter les laboratoires de recherche (IFOP 2023)
60% des Parisiens estiment que la production de chevaux « de boucherie » devrait être bannie en France (IFOP 2023)
76% des Parisiens estiment que la politique du gouvernement n'est pas suffisamment engagée en faveur de la protection des animaux (IFOP 2023)
81% des Parisiens sont favorables à la création d’une délégation interministérielle dédiée à la condition animale (IFOP 2023)
76% des Parisiens sont favorables à l’interdiction du transport des animaux non sevrés sans leur mère (IFOP 2023)
96% des Parisiens sont favorables à l'interdiction de l'importation en France de certains trophées d'animaux sauvages (ours polaires, éléphants et léopards d'Afrique) (IFOP 2023)
64% des ruraux désapprouvent le classement autorisant la « destruction » des animaux dits « nuisibles » (ESOD) (IFOP 2023)
70% des ruraux trouvent illégitime la souffrance des animaux dans la perpétuation des traditions (IFOP 2023)
86% des ruraux sont favorables à l'interdiction de l'élevage intensif (IFOP 2023)
84% des ruraux sont favorables à l’interdiction de la vente en ligne des animaux de compagnie (IFOP 2023)
93% des ruraux estiment que le Gouvernement devrait strictement limiter les espèces sauvages pouvant être vendues en France et détenues par des particuliers (IFOP 2023)
69% des ruraux sont favorables à l’interdiction de la vente des chiens et des chats dans les salons et foires au même titre que dans les animaleries (IFOP 2023)
79% des ruraux sont favorables à la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés en France pour alimenter les laboratoires de recherche (IFOP 2023)
74% des ruraux estiment que l’État devrait favoriser et soutenir les efforts de coexistence entre les espèces sauvages et les activités humaines en minimisant le recours aux procédés létaux (IFOP 2023)
60% des ruraux estiment que la production de chevaux « de boucherie » devrait être bannie en France (IFOP 2023)
93% des ruraux sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de 8h pour les mammifères et à 4h pour les poulets et lapins (IFOP 2023)
79% des ruraux estiment que la politique du gouvernement n'est pas suffisamment engagée en faveur de la protection des animaux (IFOP 2023)
86% des ruraux sont favorables à la création d’une délégation interministérielle dédiée à la condition animale (IFOP 2023)
84% des ruraux sont favorables à l’interdiction du transport des animaux non sevrés sans leur mère (IFOP 2023)
89% des ruraux sont favorables à l'interdiction de l'importation en France de certains trophées d'animaux sauvages (ours polaires, éléphants et léopards d'Afrique) (IFOP 2023)
54% des ruraux évitent de sortir pendant la saison de chasse pour des raisons de sécurité (Savanta 2023)
74% des ruraux sont favorables au maintien du statut de protection stricte des grands carnivores (loups, ours, lynx) (Savanta 2023)
62% des ruraux ne se sentent pas en sécurité pendant la saison de chasse (Savanta 2023)
75% des ruraux estiment que les loups ont le droit d’exister dans l’Union européenne (Savanta 2023)
66% des ruraux considèrent que l’abattage de grands carnivores présentant un risque potentiel ne devrait avoir lieu que s’il est prouvé que des mesures de protection adéquates ont été mises en œuvre et ont échoué (Savanta 2023)
86% des Français souhaitent que les candidats à l'élection présidentielle présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (IFOP 2022)
87% des Français sont favorables à l’obligation de stérilisation des chats errants avec une participation financière des municipalités (IFOP 2022)
59% des Français sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie (IFOP 2022)
75% des Français sont favorables à l'interdiction de la vente d’animaux de compagnie en animalerie autres que les chiens et les chats (IFOP 2022)
83% des Français sont favorables à l'interdiction de chasser 2 jours par semaine (dont le dimanche) et l’intégralité des vacances scolaires (IFOP 2022)
77% des Français sont favorables à l'interdiction de la chasse à courre (IFOP 2022)
71% des Français estiment injustifié de faire souffrir des animaux au nom de certaines traditions (comme la corrida, le gavage des oies pour le foie gras, la chasse à la glu, etc.) (IFOP 2022)
86% des Français souhaitent que les candidats à l'élection présidentielle présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (IFOP 2022)
69% des Français considèrent que le « bien-être animal » est un thème de campagne électoral important au même titre que l'écologie, la sécurité, l'économie ou le pouvoir d'achat (IFOP 2022)
55% des Français se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
77% des Français sont favorables à la reconnaissance du statut d’être vivant et sensible pour tous les animaux sauvages (IFOP 2022)
87% des Français sont favorables à la reconnaissance du statut d’animal de compagnie pour les chevaux (IFOP 2022)
91% des Français souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
85% des Français sont favorables à l'interdiction de l'élevage intensif (IFOP 2022)
88% des Français souhaitent interdire l’élevage en cages dans un délai de 5 ans (IFOP 2022)
90% des Français souhaitent l'interdiction de l'abattage sans « étourdissement » (IFOP 2022)
82% des Français considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
64% des Français sont favorables à la mise en œuvre de politiques publiques amenant à réduire de 50% la consommation de viande et de poisson en 5 ans (YouGov 2022)
89% des Français se déclarent contre le commerce de la fourrure (IFOP 2022)
90% des Français sont favorables à l'interdiction de l’expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives existent (IFOP 2022)
74% des Français sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
76% des Français sont favorables à un financement public du développement des méthodes de recherche non animales (IFOP 2022)
78% des Français demandent la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés approvisionnant les laboratoires de recherche (IFOP 2022)
81% des Français se déclarent sensibles à la protection des animaux sauvages, d’élevage et de compagnie (IFOP 2022)
36% des Français déclarent avoir été (eux ou leurs proches) victimes d’une situation d’insécurité liée à la chasse (YouGov 2022)
75% des Français souhaitent que la chasse soit interdite pour toutes les espèces menacées, sans exception (IFOP 2022)
75% des Français pensent légitime de protéger les grands prédateurs présents en France (ours, lynx et loups) (IFOP 2022)
84% des Français se disent prêts à modifier et réduire leur consommation de poisson pour éviter la surpêche, la souffrance animale et les prises accessoires (IFOP 2022)
81% des Français pensent que la sensibilité des animaux sauvages doit être respectée au même titre que celle des animaux domestiques (IFOP 2022)
69% des Français pour l’interdiction de la chasse à la marmotte (YouGov 2022)
61% des habitants des villes taurines sont favorables à la suppression de la mise à mort du taureau dans les corridas (IFOP 2022)
74% des français sont favorables à l'interdiction des corridas en France (IFOP 2022)
70% des Français ne se sentent pas en sécurité lorsqu'ils se promènent dans la nature en période de chasse (IFOP 2022)
78% des Français sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2022)
64% des français sont favorables à une interdiction européenne de la mise à mort des poussins et canetons pratiquée par la filière œufs et la filière foie gras (YouGov 2022)
60% des Français déclarent avoir réduit leur consommation de viande au cours des 2 dernières années (IPSOS 2022)
79% des Français sont contre l'abattage des cochons par gazage au dioxyde de carbone (YouGov 2022)
84% des Français sont contre l'enfermement à vie des cochons en bâtiment (YouGov 2022)
79% des Français sont contre le fait que les cochons disposent chacun d'une surface maximale de 0,65 m2 en élevage intensif (YouGov 2022)
84% des Français sont contre les mutilations subies par les cochons en élevage intensif (YouGov 2022)
85% des Français sont contre l'enfermement en cage des truies (YouGov 2022)
77% des sympathisants du centre se déclarent sensibles à la protection des animaux sauvages, d’élevage et de compagnie (IFOP 2022)
78% des sympathisants du centre souhaitent que la chasse soit interdite pour toutes les espèces menacées, sans exception (IFOP 2022)
79% des sympathisants du centre pensent légitime de protéger les grands prédateurs présents en France (ours, lynx et loups) (IFOP 2022)
90% des sympathisants du centre se disent prêts à modifier et réduire leur consommation de poisson pour éviter la surpêche, la souffrance animale et les prises accessoires (IFOP 2022)
82% des sympathisants du centre pensent que la sensibilité des animaux sauvages doit être respectée au même titre que celle des animaux domestiques (IFOP 2022)
96% des sympathisants du centre souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
81% des sympathisants du centre sont favorables à l’obligation de stérilisation des chats errants avec une participation financière des municipalités (IFOP 2022)
60% des sympathisants du centre sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie (IFOP 2022)
73% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction de la vente d’animaux de compagnie en animalerie autres que les chiens et les chats (IFOP 2022)
79% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction de chasser 2 jours par semaine (dont le dimanche) et l’intégralité des vacances scolaires (IFOP 2022)
77% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction de la chasse à courre (IFOP 2022)
74% des sympathisants du centre estiment injustifié de faire souffrir des animaux au nom de certaines traditions (comme la corrida, le gavage des oies pour le foie gras, la chasse à la glu, etc.) (IFOP 2022)
80% des sympathisants du centre souhaitent que les candidats à l'élection présidentielle présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (IFOP 2022)
62% des sympathisants du centre considèrent que le « bien-être animal » est un thème de campagne électoral important au même titre que l'écologie, la sécurité, l'économie ou le pouvoir d'achat (IFOP 2022)
44% des sympathisants du centre se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
73% des sympathisants du centre sont favorables à la reconnaissance du statut d’être vivant et sensible pour tous les animaux sauvages (IFOP 2022)
83% des sympathisants du centre sont favorables à la reconnaissance du statut d’animal de compagnie pour les chevaux (IFOP 2022)
85% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction de l'élevage intensif (IFOP 2022)
91% des sympathisants du centre souhaitent interdire l’élevage en cages dans un délai de 5 ans (IFOP 2022)
92% des sympathisants du centre souhaitent l'interdiction de l'abattage sans « étourdissement » (IFOP 2022)
85% des sympathisants du centre considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
64% des sympathisants du centre sont favorables à la mise en œuvre de politiques publiques amenant à réduire de 50% la consommation de viande et de poisson en 5 ans (YouGov 2022)
88% des sympathisants du centre se déclarent contre le commerce de la fourrure (IFOP 2022)
93% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction de l’expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives existent (IFOP 2022)
72% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
79% des sympathisants du centre sont favorables à un financement public du développement des méthodes de recherche non animales (IFOP 2022)
69% des sympathisants du centre demandent la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés approvisionnant les laboratoires de recherche (IFOP 2022)
70% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction des corridas en France (IFOP 2022)
62% des sympathisants du centre ne se sentent pas en sécurité lorsqu'ils se promènent dans la nature en période de chasse (IFOP 2022)
79% des sympathisants du centre sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2022)
76% des sympathisants de droite se déclarent sensibles à la protection des animaux sauvages, d’élevage et de compagnie (IFOP 2022)
65% des sympathisants de droite souhaitent que la chasse soit interdite pour toutes les espèces menacées, sans exception (IFOP 2022)
71% des sympathisants de droite pensent légitime de protéger les grands prédateurs présents en France (ours, lynx et loups) (IFOP 2022)
83% des sympathisants de droite se disent prêts à modifier et réduire leur consommation de poisson pour éviter la surpêche, la souffrance animale et les prises accessoires (IFOP 2022)
71% des sympathisants de droite pensent que la sensibilité des animaux sauvages doit être respectée au même titre que celle des animaux domestiques (IFOP 2022)
96% des sympathisants de droite souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
94% des sympathisants de droite sont favorables à l’obligation de stérilisation des chats errants avec une participation financière des municipalités (IFOP 2022)
58% des sympathisants de droite sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie (IFOP 2022)
76% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction de la vente d’animaux de compagnie en animalerie autres que les chiens et les chats (IFOP 2022)
77% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction de chasser 2 jours par semaine (dont le dimanche) et l’intégralité des vacances scolaires (IFOP 2022)
69% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction de la chasse à courre (IFOP 2022)
69% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction des corridas (IFOP 2022)
68% des sympathisants de droite estiment injustifié de faire souffrir des animaux au nom de certaines traditions (comme la corrida, le gavage des oies pour le foie gras, la chasse à la glu, etc.) (IFOP 2022)
80% des sympathisants de droite souhaitent que les candidats à l'élection présidentielle présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (IFOP 2022)
55% des sympathisants de droite considèrent que le « bien-être animal » est un thème de campagne électoral important au même titre que l'écologie, la sécurité, l'économie ou le pouvoir d'achat (IFOP 2022)
43% des sympathisants de droite se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
67% des sympathisants de droite sont favorables à la reconnaissance du statut d’être vivant et sensible pour tous les animaux sauvages (IFOP 2022)
83% des sympathisants de droite sont favorables à la reconnaissance du statut d’animal de compagnie pour les chevaux (IFOP 2022)
82% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction de l'élevage intensif (IFOP 2022)
84% des sympathisants de droite souhaitent interdire l’élevage en cages dans un délai de 5 ans (IFOP 2022)
98% des sympathisants de droite souhaitent l'interdiction de l'abattage sans « étourdissement » (IFOP 2022)
83% des sympathisants de droite considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
64% des sympathisants de droite sont favorables à la mise en œuvre de politiques publiques amenant à réduire de 50% la consommation de viande et de poisson en 5 ans (YouGov 2022)
85% des sympathisants de droite se déclarent contre le commerce de la fourrure (IFOP 2022)
89% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction de l’expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives existent (IFOP 2022)
83% des sympathisants de droite sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
89% des sympathisants de droite sont favorables à un financement public du développement des méthodes de recherche non animales (IFOP 2022)
81% des sympathisants de droite demandent la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés approvisionnant les laboratoires de recherche (IFOP 2022)
73% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction des corridas en France (IFOP 2022)
57% des sympathisants de droite ne se sentent pas en sécurité lorsqu'ils se promènent dans la nature en période de chasse (IFOP 2022)
67% des sympathisants de droite sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2022)
85% des sympathisants de droite radicale se déclarent sensibles à la protection des animaux sauvages, d’élevage et de compagnie (IFOP 2022)
76% des sympathisants de droite radicale souhaitent que la chasse soit interdite pour toutes les espèces menacées, sans exception (IFOP 2022)
74% des sympathisants de droite radicale pensent légitime de protéger les grands prédateurs présents en France (ours, lynx et loups) (IFOP 2022)
79% des sympathisants de droite radicale se disent prêts à modifier et réduire leur consommation de poisson pour éviter la surpêche, la souffrance animale et les prises accessoires (IFOP 2022)
83% des sympathisants de droite radicale pensent que la sensibilité des animaux sauvages doit être respectée au même titre que celle des animaux domestiques (IFOP 2022)
90% des sympathisants de la droite radicale souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
91% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’obligation de stérilisation des chats errants avec une participation financière des municipalités (IFOP 2022)
62% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie (IFOP 2022)
79% des sympathisants d'extrême droite sont favorables à l'interdiction de la vente d’animaux de compagnie en animalerie autres que les chiens et les chats (IFOP 2022)
82% des sympathisants de la droite radicale sont favorables à l'interdiction de chasser 2 jours par semaine (dont le dimanche) et l’intégralité des vacances scolaires (IFOP 2022)
78% des sympathisants de la droite radicale sont favorables à l'interdiction de la chasse à courre (IFOP 2022)
71% des sympathisants de droite radicale estiment injustifié de faire souffrir des animaux au nom de certaines traditions (comme la corrida, le gavage des oies pour le foie gras, la chasse à la glu, etc.) (IFOP 2022)
89% des sympathisants de droite radicale souhaitent que les candidats à l'élection présidentielle présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (IFOP 2022)
71% des sympathisants de droite radicale considèrent que le « bien-être animal » est un thème de campagne électoral important au même titre que l'écologie, la sécurité, l'économie ou le pouvoir d'achat (IFOP 2022)
53% des sympathisants de droite radicale se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
53% des sympathisants de droite radicale se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
53% des sympathisants de droite radicale se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
76% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la reconnaissance du statut d’être vivant et sensible pour tous les animaux sauvages (IFOP 2022)
93% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la reconnaissance du statut d’animal de compagnie pour les chevaux (IFOP 2022)
89% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l'interdiction de l'élevage intensif (IFOP 2022)
87% des sympathisants de droite radicale souhaitent interdire l’élevage en cages dans un délai de 5 ans (IFOP 2022)
92% des sympathisants de droite radicale souhaitent l'interdiction de l'abattage sans « étourdissement » (IFOP 2022)
83% des sympathisants de droite radicale considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
83% des sympathisants de droite radicale considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
83% des sympathisants de droite radicale considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
55% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la mise en œuvre de politiques publiques amenant à réduire de 50% la consommation de viande et de poisson en 5 ans (YouGov 2022)
88% des sympathisants de droite radicale se déclarent contre le commerce de la fourrure (IFOP 2022)
87% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l'interdiction de l’expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives existent (IFOP 2022)
74% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
70% des sympathisants de droite radicale sont favorables à un financement public du développement des méthodes de recherche non animales (IFOP 2022)
78% des sympathisants de droite radicale demandent la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés approvisionnant les laboratoires de recherche (IFOP 2022)
66% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l'interdiction des corridas en France (IFOP 2022)
65% des sympathisants de droite radicale ne se sentent pas en sécurité lorsqu'ils se promènent dans la nature en période de chasse (IFOP 2022)
75% des sympathisants de droite radicale sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2022)
87% des sympathisants de gauche se déclarent sensibles à la protection des animaux sauvages, d’élevage et de compagnie (IFOP 2022)
83% des sympathisants de gauche souhaitent que la chasse soit interdite pour toutes les espèces menacées, sans exception (IFOP 2022)
84% des sympathisants de gauche pensent légitime de protéger les grands prédateurs présents en France (ours, lynx et loups) (IFOP 2022)
90% des sympathisants de gauche se disent prêts à modifier et réduire leur consommation de poisson pour éviter la surpêche, la souffrance animale et les prises accessoires (IFOP 2022)
88% des sympathisants de gauche pensent que la sensibilité des animaux sauvages doit être respectée au même titre que celle des animaux domestiques (IFOP 2022)
95% des sympathisants de gauche souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
95% des sympathisants de gauche souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
95% des sympathisants de gauche souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
89% des sympathisants de gauche sont favorables à l’obligation de stérilisation des chats errants avec une participation financière des municipalités (IFOP 2022)
62% des sympathisants de gauche sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie (IFOP 2022)
74% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de la vente d’animaux de compagnie en animalerie autres que les chiens et les chats (IFOP 2022)
88% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de chasser 2 jours par semaine (dont le dimanche) et l’intégralité des vacances scolaires (IFOP 2022)
83% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de la chasse à courre (IFOP 2022)
83% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de la chasse à courre (IFOP 2022)
67% des sympathisants de gauche estiment injustifié de faire souffrir des animaux au nom de certaines traditions (comme la corrida, le gavage des oies pour le foie gras, la chasse à la glu, etc.) ( 2022)
88% des sympathisants de gauche souhaitent que les candidats à l'élection présidentielle présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (IFOP 2022)
78% des sympathisants de gauche considèrent que le « bien-être animal » est un thème de campagne électoral important au même titre que l'écologie, la sécurité, l'économie ou le pouvoir d'achat (IFOP 2022)
67% des sympathisants de gauche se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
87% des sympathisants de gauche sont favorables à la reconnaissance du statut d’être vivant et sensible pour tous les animaux sauvages (IFOP 2022)
86% des sympathisants de gauche sont favorables à la reconnaissance du statut d’animal de compagnie pour les chevaux (IFOP 2022)
88% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de l'élevage intensif (IFOP 2022)
91% des sympathisants de gauche souhaitent interdire l’élevage en cages dans un délai de 5 ans (IFOP 2022)
86% des sympathisants de gauche souhaitent l'interdiction de l'abattage sans « étourdissement » (IFOP 2022)
84% des sympathisants de gauche considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
78% des sympathisants de gauche radicale sont favorables à la mise en œuvre de politiques publiques amenant à réduire de 50% la consommation de viande et de poisson en 5 ans (YouGov 2022)
75% des sympathisants de gauche sont favorables à la mise en œuvre de politiques publiques amenant à réduire de 50% la consommation de viande et de poisson en 5 ans (YouGov 2022)
88% des sympathisants de gauche se déclarent contre le commerce de la fourrure (IFOP 2022)
90% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de l’expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives existent (IFOP 2022)
70% des sympathisants de gauche sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
79% des sympathisants de gauche sont favorables à un financement public du développement des méthodes de recherche non animales (IFOP 2022)
79% des sympathisants de gauche demandent la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés approvisionnant les laboratoires de recherche (IFOP 2022)
83% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction des corridas en France (IFOP 2022)
79% des sympathisants de gauche ne se sentent pas en sécurité lorsqu'ils se promènent dans la nature en période de chasse (IFOP 2022)
87% des sympathisants de gauche sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2022)
80% des Parisiens se déclarent sensibles à la protection des animaux sauvages, d’élevage et de compagnie (IFOP 2022)
81% des Parisiens souhaitent que la chasse soit interdite pour toutes les espèces menacées, sans exception (IFOP 2022)
81% des Parisiens pensent légitime de protéger les grands prédateurs présents en France (ours, lynx et loups) (IFOP 2022)
75% des Parisiens pensent que la sensibilité des animaux sauvages doit être respectée au même titre que celle des animaux domestiques (IFOP 2022)
93% des Parisiens souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
82% des Parisiens sont favorables à l’obligation de stérilisation des chats errants avec une participation financière des municipalités (IFOP 2022)
54% des Parisiens sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie (IFOP 2022)
67% des Parisiens sont favorables à l'interdiction de la vente d’animaux de compagnie en animalerie autres que les chiens et les chats (IFOP 2022)
87% des Parisiens sont favorables à l'interdiction de chasser 2 jours par semaine (dont le dimanche) et l’intégralité des vacances scolaires (IFOP 2022)
70% des Parisiens sont favorables à l'interdiction de la chasse à courre (IFOP 2022)
70% des Parisiens estiment injustifié de faire souffrir des animaux au nom de certaines traditions (comme la corrida, le gavage des oies pour le foie gras, la chasse à la glu, etc.) ( 2022)
87% des Parisiens souhaitent que les candidats à l'élection présidentielle présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (IFOP 2022)
76% des Parisiens considèrent que le « bien-être animal » est un thème de campagne électoral important au même titre que l'écologie, la sécurité, l'économie ou le pouvoir d'achat (IFOP 2022)
60% des Parisiens se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
75% des Parisiens sont favorables à la reconnaissance du statut d’être vivant et sensible pour tous les animaux sauvages (IFOP 2022)
90% des Parisiens sont favorables à la reconnaissance du statut d’animal de compagnie pour les chevaux (IFOP 2022)
81% des Parisiens sont favorables à l'interdiction de l'élevage intensif (IFOP 2022)
89% des Parisiens souhaitent interdire l’élevage en cages dans un délai de 5 ans (IFOP 2022)
92% des Parisiens souhaitent l'interdiction de l'abattage sans « étourdissement » (IFOP 2022)
83% des Parisiens considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
82% des Parisiens se déclarent contre le commerce de la fourrure (IFOP 2022)
84% des Parisiens sont favorables à l'interdiction de l’expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives existent (IFOP 2022)
75% des Parisiens sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
76% des Parisiens sont favorables à un financement public du développement des méthodes de recherche non animales (IFOP 2022)
76% des Parisiens demandent la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés approvisionnant les laboratoires de recherche (IFOP 2022)
77% des Parisiens sont favorables à l'interdiction des corridas en France (IFOP 2022)
88% des Parisiens sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2022)
76% des urbains en régions sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2022)
86% des ruraux se déclarent sensibles à la protection des animaux sauvages, d’élevage et de compagnie (IFOP 2022)
41% des ruraux déclarent avoir été (eux ou leurs proches) victimes d’une situation d’insécurité liée à la chasse (YouGov 2022)
41% des ruraux déclarent avoir été (eux ou leurs proches) victimes d’une situation d’insécurité liée à la chasse (YouGov 2022)
66% des ruraux souhaitent que la chasse soit interdite pour toutes les espèces menacées, sans exception (IFOP 2022)
74% des ruraux pensent légitime de protéger les grands prédateurs présents en France (ours, lynx et loups) (IFOP 2022)
77% des ruraux pensent que la sensibilité des animaux sauvages doit être respectée au même titre que celle des animaux domestiques (IFOP 2022)
90% des ruraux souhaitent rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les animaux d’élevage, dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
86% des ruraux sont favorables à l’obligation de stérilisation des chats errants avec une participation financière des municipalités (IFOP 2022)
50% des ruraux sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie (IFOP 2022)
80% des ruraux sont favorables à l'interdiction de la vente d’animaux de compagnie en animalerie autres que les chiens et les chats (IFOP 2022)
79% des ruraux sont favorables à l'interdiction de chasser 2 jours par semaine (dont le dimanche) et l’intégralité des vacances scolaires (IFOP 2022)
71% des ruraux sont favorables à l'interdiction de la chasse à courre (IFOP 2022)
71% des ruraux estiment injustifié de faire souffrir des animaux au nom de certaines traditions (comme la corrida, le gavage des oies pour le foie gras, la chasse à la glu, etc.) (IFOP 2022)
83% des ruraux souhaitent que les candidats à l'élection présidentielle présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux (IFOP 2022)
64% des ruraux considèrent que le « bien-être animal » est un thème de campagne électoral important au même titre que l'écologie, la sécurité, l'économie ou le pouvoir d'achat (IFOP 2022)
55% des ruraux se déclarent dissuadés de voter pour un candidat défendant la chasse (IFOP 2022)
77% des ruraux sont favorables à la reconnaissance du statut d’être vivant et sensible pour tous les animaux sauvages (IFOP 2022)
86% des ruraux sont favorables à la reconnaissance du statut d’animal de compagnie pour les chevaux (IFOP 2022)
86% des Français sont favorables à l'interdiction de l'élevage intensif (IFOP 2022)
87% des ruraux souhaitent interdire l’élevage en cages dans un délai de 5 ans (IFOP 2022)
92% des ruraux souhaitent l'interdiction de l'abattage sans « étourdissement » (IFOP 2022)
85% des ruraux considèrent qu'abattre en pleine conscience les animaux, sans « étourdissement » préalable, est inacceptable quelles que soient les circonstances (IFOP 2022)
64% des ruraux sont favorables à la mise en œuvre de politiques publiques amenant à réduire de 50% la consommation de viande et de poisson en 5 ans (YouGov 2022)
92% des ruraux se déclarent contre le commerce de la fourrure (IFOP 2022)
91% des ruraux sont favorables à l'interdiction de l’expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives existent (IFOP 2022)
70% des ruraux sont favorables à l’interdiction de toute expérimentation animale dans un délai de 10 ans (IFOP 2022)
75% des ruraux sont favorables à un financement public du développement des méthodes de recherche non animales (IFOP 2022)
78% des ruraux demandent la fermeture des élevages de chiens et de chats implantés approvisionnant les laboratoires de recherche (IFOP 2022)
63% des ruraux sont favorables à l'interdiction des corridas en France (IFOP 2022)
74% des ruraux ne se sentent pas en sécurité lorsqu'ils se promènent dans la nature en période de chasse (IFOP 2022)
75% des ruraux sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour non chassé (IFOP 2022)
84% des Français jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
90% des Français sont favorables à l’obligation de stérilisation des chats errants (IFOP 2021)
96% des Français sont favorables à l'interdiction de détention d’animaux en cas de condamnation pour maltraitance animale (IFOP 2021)
95% des Français sont favorables au durcissement des sanctions et des peines applicables aux personnes coupables d’actes de cruauté et de sévices graves infligés à un animal (IFOP 2021)
69% des Français sont favorables à l'interdiction de la vente de chiens et chats dans les animaleries (en ligne et en boutique) (IFOP 2021)
85% des Français sont favorables à l'autorisation de la présence / l’adoption d’animaux de compagnie par les maisons de retraites (Harris interactive 2021)
75% des Français sont favorables à l'autorisation de la présence / l’adoption d’animaux de compagnie par les hôpitaux (Harris interactive 2021)
91% des Français sont pour l'interdiction de chasser en périodes de reproduction (IPSOS 2021)
83% des Français sont pour l'interdiction de la chasse en enclos (IPSOS 2021)
84% des Français sont pour l'interdiction de la vénerie sous terre (IPSOS 2021)
77% des Français sont pour l'interdiction d’élever du gibier destiné à être relâché pour la chasse (IPSOS 2021)
83% des Français considèrent que la chasse pose des problèmes de sécurité pour les promeneurs (IPSOS 2021)
76% des Français évitent de se promener en forêt ou dans certaines zones par peur d’un accident de chasse (IPSOS 2021)
39% des Français sont confrontés à des faits choquants liés à la chasse dans leur secteur (IPSOS 2021)
93% des Français sont pour l’instauration d’une visite médicale annuelle obligatoire avec contrôle de la vue pour le permis de la chasse (IPSOS 2021)
90% des Français sont pour l'interdiction de chasser les espèces en mauvais état de conservation (IPSOS 2021)
90% des Français sont pour l'interdiction de la chasse dans les espaces protégés (Parcs Nationaux, Réserves naturelles, réserves biologiques) (IPSOS 2021)
84% des Français jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
Seulement 5% des Français se déclarent incités à voter pour un candidat affichant un soutien aux chasseurs (IFOP 2021)
64% des Français sont favorables à ce que la protection animale figure dans l’intitulé d’un ministère (YouGov 2021)
66% des Français sont favorables à la nomination d'un Commissaire européen au «bien-être animal» (IPSOS 2021)
81% des Français sont favorables à l’interdiction de l’élevage des poules pondeuses en cage (IFOP 2021)
82% des Français sont favorables à l’obligation d’installer un système de vidéosurveillance dans les lieux de mise à mort des animaux (IFOP 2021)
65% des Français considèrent essentiel que des associations publient régulièrement des vidéos montrant la violence subie par les animaux dans les élevages, les transports et les abattoirs (YouGov 2021)
71% des Français sont favorables à une obligation de proposer un menu végétarien équilibré deux fois par semaine pour la restauration collective (Harris interactive 2021)
71% des Français sont favorables à une obligation de proposer une option végétarienne équilibrée à chaque repas pour la restauration collective (Harris interactive 2021)
60% des Français considèrent que les pouvoirs publics n'informent pas assez sur les alternatives à la consommation de viande (Harris interactive 2021)
71% des Français sont favorables à l’interdiction du gavage des canards et des oies (YouGov 2021)
77% des Français sont favorables à l’interdiction du broyage et du gazage des canetons femelles pratiqués par la filière foie gras (YouGov 2021)
68% des Français sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires (IFOP 2021)
40% des pêcheurs à la ligne sont favorables à l’interdiction de la pêche au vif (IFOP 2021)
76% des Français sont prêts à diminuer leur consommation de protéines animales en choisissant de manger moins de viande et de poisson (IFOP 2021)
61% des Français se déclarent mal informés sur les dernières découvertes scientifiques sur la sensibilité animale en France (Harris interactive 2021)
60% des Français se déclarent mal informés sur les législations actuelles concernant les animaux et leur « bien-être » en France (Harris interactive 2021)
73% des Français estiment que les animaux et leur « bien-être » ne sont pas respectés dans les laboratoires médicaux et les centres de recherche (Harris interactive 2021)
78% des Français estiment que les animaux et leur « bien-être » ne sont pas respectés dans les laboratoires cosmétiques (Harris interactive 2021)
61% des Français estiment que les pouvoirs publics n’agissent pas assez en faveur des animaux (Harris interactive 2021)
93% des Français sont favorables à un renforcement de la législation en faveur des droits des animaux et du « bien-être animal » (Harris interactive 2021)
85% des Français sont favorables à ce que les enfants soient sensibilisés à la cause animale et au « bien-être animal » lors de leur parcours scolaire (Harris interactive 2021)
87% des Français sont favorables à l’interdiction des pratiques douloureuses lors de l’élevage et l’abattage (castration des porcelets, broyage des poussins, etc.) (Harris interactive 2021)
82% des Français sont favorables à la fermeture des élevages de visons et autres espèces utilisées pour leur fourrure (Harris interactive 2021)
81% des Français sont favorables à l’interdiction des tests sur les animaux dans le domaine de la cosmétique (Harris interactive 2021)
70% des Français sont favorables à l'interdiction des tests sur les animaux dans la recherche scientifique (Harris interactive 2021)
97% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction de détention d’animaux en cas de condamnation pour maltraitance animale (IFOP 2021)
96% des sympathisants du centre sont favorables au durcissement des sanctions et des peines applicables aux personnes coupables d’actes de cruauté et de sévices graves infligés à un animal (IFOP 2021)
74% des sympathisants du centre sont favorables à l'interdiction de la vente de chiens et chats dans les animaleries (en ligne et en boutique) (IFOP 2021)
83% des sympathisants du centre jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
83% des sympathisants du centre jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
Seulement 1% des sympathisants du centre se déclarent incités à voter pour un candidat affichant un soutien aux chasseurs (IFOP 2021)
86% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction de l’élevage des poules pondeuses en cage (IFOP 2021)
85% des sympathisants du centre sont favorables à l’obligation d’installer un système de vidéosurveillance dans les lieux de mise à mort des animaux (IFOP 2021)
59% des sympathisants du centre sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires (IFOP 2021)
99% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction de détention d’animaux en cas de condamnation pour maltraitance animale (IFOP 2021)
98% des sympathisants de droite sont favorables au durcissement des sanctions et des peines applicables aux personnes coupables d’actes de cruauté et de sévices graves infligés à un animal (IFOP 2021)
61% des sympathisants de droite sont favorables à l'interdiction de la vente de chiens et chats dans les animaleries (en ligne et en boutique) (IFOP 2021)
80% des sympathisants de droite jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
Seulement 2% des sympathisants de droite se déclarent incités à voter pour un candidat affichant un soutien aux chasseurs (IFOP 2021)
78% des sympathisants de droite sont favorables à l’interdiction de l’élevage des poules pondeuses en cage (IFOP 2021)
80% des sympathisants de droite sont favorables à l’obligation d’installer un système de vidéosurveillance dans les lieux de mise à mort des animaux (IFOP 2021)
47% des sympathisants de droite sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires (IFOP 2021)
93% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l'interdiction de détention d’animaux en cas de condamnation pour maltraitance animale (IFOP 2021)
95% des sympathisants d'extrême droite sont favorables au durcissement des sanctions et des peines applicables aux personnes coupables d’actes de cruauté et de sévices graves infligés à un animal (IFOP 2021)
63% des sympathisants d'extrême droite sont favorables à l'interdiction de la vente de chiens et chats dans les animaleries (en ligne et en boutique) (IFOP 2021)
83% des sympathisants de droite radicale jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
Seulement 7% des sympathisants de droite radicale se déclarent incités à voter pour un candidat affichant un soutien aux chasseurs (IFOP 2021)
79% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’interdiction de l’élevage des poules pondeuses en cage (IFOP 2021)
88% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’obligation d’installer un système de vidéosurveillance dans les lieux de mise à mort des animaux (IFOP 2021)
74% des sympathisants de droite radicale sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires (IFOP 2021)
97% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de détention d’animaux en cas de condamnation pour maltraitance animale (IFOP 2021)
94% des sympathisants de gauche sont favorables au durcissement des sanctions et des peines applicables aux personnes coupables d’actes de cruauté et de sévices graves infligés à un animal (IFOP 2021)
75% des sympathisants de gauche sont favorables à l'interdiction de la vente de chiens et chats dans les animaleries (en ligne et en boutique) (IFOP 2021)
85% des sympathisants de gauche jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
Seulement 7% des sympathisants de gauche se déclarent incités à voter pour un candidat affichant un soutien aux chasseurs (IFOP 2021)
86% des sympathisants de gauche sont favorables à l’interdiction de l’élevage des poules pondeuses en cage (IFOP 2021)
86% des sympathisants de gauche sont favorables à l’obligation d’installer un système de vidéosurveillance dans les lieux de mise à mort des animaux (IFOP 2021)
73% des sympathisants de gauche sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires (IFOP 2021)
95% des Parisiens sont favorables à l'interdiction de détention d’animaux en cas de condamnation pour maltraitance animale (IFOP 2021)
92% des Parisiens sont favorables au durcissement des sanctions et des peines applicables aux personnes coupables d’actes de cruauté et de sévices graves infligés à un animal (IFOP 2021)
63% des Parisiens sont favorables à l'interdiction de la vente de chiens et chats dans les animaleries (en ligne et en boutique) (IFOP 2021)
83% des Parisiens jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
Seulement 5% des Parisiens se déclarent incités à voter pour un candidat affichant un soutien aux chasseurs (IFOP 2021)
81% des Parisiens sont favorables à l’interdiction de l’élevage des poules pondeuses en cage (IFOP 2021)
80% des Parisiens sont favorables à l’obligation d’installer un système de vidéosurveillance dans les lieux de mise à mort des animaux (IFOP 2021)
68% des Parisiens sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires (IFOP 2021)
Seulement 21% des ruraux se déclarent favorables à la chasse (55% « défavorables » et 24% « ni favorables ni défavorables ») (IFOP 2021)
Seulement 2% des ruraux pratiquent la chasse (IFOP 2021)
95% des ruraux sont favorables à l'interdiction de détention d’animaux en cas de condamnation pour maltraitance animale (IFOP 2021)
96% des ruraux sont favorables au durcissement des sanctions et des peines applicables aux personnes coupables d’actes de cruauté et de sévices graves infligés à un animal (IFOP 2021)
64% des ruraux sont favorables à l'interdiction de la vente de chiens et chats dans les animaleries (en ligne et en boutique) (IFOP 2021)
89% des ruraux sont pour l'interdiction de chasser en périodes de reproduction (IPSOS 2021)
83% des ruraux sont pour l'interdiction de la chasse en enclos (IPSOS 2021)
85% des ruraux sont pour l'interdiction de la vénerie sous terre (IPSOS 2021)
82% des ruraux sont pour l'interdiction d’élever du gibier destiné à être relâché pour la chasse (IPSOS 2021)
80% des ruraux considèrent que la chasse pose des problèmes de sécurité pour les promeneurs (IPSOS 2021)
76% des ruraux évitent de se promener en forêt ou dans certaines zones par peur d’un accident de chasse (IPSOS 2021)
37% des ruraux sont confrontés à des faits choquants liés à la chasse dans leur secteur (IPSOS 2021)
94% des ruraux sont pour l’instauration d’une visite médicale annuelle obligatoire avec contrôle de la vue pour le permis de la chasse (IPSOS 2021)
90% des ruraux sont pour l'interdiction de la chasse dans les espaces protégés (Parcs Nationaux, Réserves naturelles, réserves biologiques) (IPSOS 2021)
84% des ruraux jugent la protection des animaux importante (IFOP 2021)
Seulement 9% des ruraux se déclarent incités à voter pour un candidat affichant un soutien aux chasseurs (IFOP 2021)
79% des ruraux sont favorables à l’interdiction de l’élevage des poules pondeuses en cage (IFOP 2021)
79% des ruraux sont favorables à l’obligation d’installer un système de vidéosurveillance dans les lieux de mise à mort des animaux (IFOP 2021)
58% des ruraux sont favorables à l’interdiction de l’utilisation de certains animaux sauvages lors de spectacles itinérants ou de foires (IFOP 2021)
60% des Français consomment régulièrement des repas végétariens (reussir.fr 2020)
8% des 16-25 ans se déclarent végétariens ou végétaliens (Diplomeo 2020)
80% des Français souhaitent qu’un étiquetage soit mis en place pour informer le consommateur sur le mode d’abattage (IFOP 2020)
69% des Français sont pour l’interdiction des delphinariums (IFOP 2020)
61% des Parisiens sont favorables à ce que la mairie de Paris utilise une solution alternative non létale concernant les rats (IFOP 2020)
65% des Parisiens sont favorables à la fermeture de la Ménagerie et au placement des animaux dans des sanctuaires adaptés (IFOP 2020)
81% des Français désapprouvent les mesures d’Emmanuel Macron en faveur de la chasse (réouverture des chasses présidentielles, autorisation des silencieux, division par deux du prix du permis de chasse national…) (IFOP 2019)
72% des Français sont favorables à ce que soit désigné dans leur commune un adjoint en charge de la protection animale (IFOP 2019)
66% des Français sont favorables à la création d'un statut juridique de « personne animale » pour les animaux (IFOP 2019)
73% des Français sont favorables à ce que la viande, les œufs, les laitages et le poisson issus de l’élevage intensif soient exclus de la commande publique de leur commune (IFOP 2019)
88% des étudiants trouveraient judicieux d’avoir un menu végétalien complet chaque jour dans les restaurants universitaires (Made in Surveys 2019)
64% des Français sont favorables à la proposition de deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
66% des Français sont favorables à la proposition d’une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
79% des étudiants souhaitent apprendre à bien se nourrir de manière équilibrée avec une alimentation végétale (Made in Surveys 2019)
89% des Français considèrent important que les poulets disposent d' un accès à l'extérieur (ComRes 2019)
63% des sympathisants du centre sont favorables à la proposition de deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
66% des sympathisants du centre sont favorables à la proposition d’une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
60% des sympathisants de droite sont favorables à la proposition de deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
63% des sympathisants de droite sont favorables à la proposition d’une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
47% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la proposition de deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
48% des sympathisants de droite radicale sont favorables à la proposition d’une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
75% des sympathisants de gauche sont favorables à la proposition de deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
78% des sympathisants de gauche sont favorables à la proposition d’une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
68% des Parisiens sont favorables à la proposition de deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
71% des Parisiens sont favorables à la proposition d’une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
81% des ruraux désapprouvent les mesures d’Emmanuel Macron en faveur de la chasse (réouverture des chasses présidentielles, autorisation des silencieux, division par deux du prix du permis de chasse national…) (IFOP 2019)
59% de ruraux sont favorables à la proposition de deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
61% de ruraux sont favorables à la proposition d’une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines scolaires de leur commune (IFOP 2019)
76% des Français demandent l’interdiction des colliers étrangleurs pour chiens (IFOP 2018)
76% des Français demandent l’interdiction de faire vivre un chien à l’attache ou en enclos (IFOP 2018)
59% des Français souhaitent un renforcement de la protection des poissons rouges (ComRes 2018)
84% des Français rejettent le piégeage des oiseaux à la glu, avec des filets, et autres pièges (IPSOS 2018)
82% des Français estiment que la chasse représente une menace pour l’environnement, notamment à cause du plomb déversé dans la nature (IPSOS 2018)
78% des Français sont favorables à l’interdiction pour les mineurs de moins de 16 ans d’assister à des corridas (IFOP 2018)
77% des Français sont favorables à ce que la France inscrive dans sa Constitution la protection des animaux (IFOP 2018)
66% des Français sont prêts à remplacer tout ou partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives végétales (IFOP 2018)
91% des Français considèrent que le «bien-être» des poissons devrait être au moins autant protégé que celui des autres animaux d'élevage (ComRes 2018)
82% des Français souhaitent l'instauration ou le renforcement de la protection des saumons (ComRes 2018)
75% des Français souhaitent l'instauration ou le renforcement de la protection des homards (ComRes 2018)
62% des Français souhaitent l'instauration ou le renforcement de la protection des pieuvres (ComRes 2018)
94% des Français mentionnent comme facteur important de «bien-être» pour les poissons un espace approprié pour nager et pour exprimer leurs comportements naturels (ComRes 2018)
95% des Français mentionnent comme facteur important de «bien-être» pour les poissons une eau propre et non polluée (ComRes 2018)
91% des Français mentionnent comme facteur important de «bien-être» pour les poissons une mise à mort rapide et indolore (ComRes 2018)
80% des Français souhaitent que des informations sur le «bien-être» des poissons figurent sur l’étiquetage des poissons et des produits dont ils entrent dans la composition (ComRes 2018)
86% des Français pensent que le gouvernement devrait encourager et accompagner la création de sanctuaires ou refuges marins pour accueillir les cétacés captifs (IFOP 2018)
82% des Français sont opposés la présence d’ours polaires dans les zoos situés dans des régions méditerranéennes (IFOP 2018)
69% des sympathisants du centre sont prêts à remplacer tout ou partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives végétales (IFOP 2018)
89% des sympathisants du centre pensent que le gouvernement devrait encourager et accompagner la création de sanctuaires ou refuges marins pour accueillir les cétacés captifs (IFOP 2018)
60% des sympathisants de droite sont prêts à remplacer tout ou partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives végétales (IFOP 2018)
85% des sympathisants de droite pensent que le gouvernement devrait encourager et accompagner la création de sanctuaires ou refuges marins pour accueillir les cétacés captifs (IFOP 2018)
85% des sympathisants de droite pensent que le gouvernement devrait encourager et accompagner la création de sanctuaires ou refuges marins pour accueillir les cétacés captifs (IFOP 2018)
85% des sympathisants de droite pensent que le gouvernement devrait encourager et accompagner la création de sanctuaires ou refuges marins pour accueillir les cétacés captifs (IFOP 2018)
57% des sympathisants de droite radicale sont prêts à remplacer tout ou partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives végétales (IFOP 2018)
83% des sympathisants de droite radicale pensent que le gouvernement devrait encourager et accompagner la création de sanctuaires ou refuges marins pour accueillir les cétacés captifs (IFOP 2018)
75% des sympathisants de gauche sont prêts à remplacer tout ou partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives végétales (IFOP 2018)
91% des sympathisants de gauche pensent que le gouvernement devrait encourager et accompagner la création de sanctuaires ou refuges marins pour accueillir les cétacés captifs (IFOP 2018)
78% des Parisiens souhaitent que les habitants des villes puissent cohabiter avec les oiseaux, les poissons, les écureuils, les chats... (IFOP 2018)
85% des Parisiens considèrent que les dispositifs dits «éthiques» comme les pigeonniers respectent le bien-être animal (IFOP 2018)
68% des Parisiens sont prêts à remplacer tout ou partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives végétales (IFOP 2018)
58% des ruraux sont prêts à remplacer tout ou partie de leur consommation de viande de poulet par des alternatives végétales (IFOP 2018)
74% des Français souhaitent interdire la chasse de nuit des canards et oies sauvages (IFOP 2017)
66% des Français sont défavorables à l'autorisation de chasser et piéger toute l'année des belettes, putois, corneilles, geais des chênes, pies, bernaches du Canada... (IFOP 2017)
89% des Français souhaitent interdire l'importation de « trophées » en France et la chasse d'espèces extrêmement menacées (fauves, ours, etc.) (IFOP 2017)
75% des habitants des départements dits « taurins » sont opposés aux corridas (IFOP 2017)
20% des Français consomment occasionnellement vegan (CHD 2017)
46% des Français souhaitent que les restaurants « classiques » proposent des plats vegan (CHD 2017)
89% des Français sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de huit heures (IFOP 2017)
68% des Français se déclarent opposés à l’exportation d’animaux d’élevage vivants hors de l’Union européenne (IFOP 2017)
87% des Français sont défavorables à l’élevage des cochons dans des bâtiments fermés, sans accès à l’extérieur (YouGov 2017)
89% des Français se déclarent défavorables à l’élevage des cochons sur un sol en béton, sans paille (YouGov 2017)
83% des Français sont défavorables à l’enfermement des truies dans des cages individuelles qui ne leur permettent pas de se retourner (YouGov 2017)
85% des Français sont défavorables aux mutilations pratiquées sur les cochons (coupe des queues, meulage des dents, castration pour les mâles) (YouGov 2017)
100% des sympathisants du centre sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de huit heures (IFOP 2017)
69% des sympathisants du centre se déclarent opposés à l’exportation d’animaux d’élevage vivants hors de l’Union européenne (IFOP 2017)
87% des sympathisants de droite sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de huit heures (IFOP 2017)
63% des sympathisants de droite se déclarent opposés à l’exportation d’animaux d’élevage vivants hors de l’Union européenne (IFOP 2017)
82% des sympathisants de droite radicale sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de huit heures (IFOP 2017)
75% des sympathisants de droite radicale se déclarent opposés à l’exportation d’animaux d’élevage vivants hors de l’Union européenne (IFOP 2017)
93% des sympathisants de gauche sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de huit heures (IFOP 2017)
65% des sympathisants de gauche se déclarent opposés à l’exportation d’animaux d’élevage vivants hors de l’Union européenne (IFOP 2017)
90% des Parisiens sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de huit heures (IFOP 2017)
65% des Parisiens se déclarent opposés à l’exportation d’animaux d’élevage vivants hors de l’Union européenne (IFOP 2017)
87% des ruraux sont favorables à une limitation de la durée de transports d’animaux vivants à un maximum de huit heures (IFOP 2017)
69% des ruraux se déclarent opposés à l’exportation d’animaux d’élevage vivants hors de l’Union européenne (IFOP 2017)
60% des Français considèrent injustifiée l'impossibilité de contrôler l’alcoolémie des chasseurs (IFOP 2016)
80% des Français souhaitent protéger les grands singes en leur attribuant une personnalité juridique (IFOP 2016)
94% des Français considèrent que les produits importés de pays hors de l'UE doivent respecter les mêmes normes de «bien-être» que celles appliquées dans l'UE (Eurobaromètre 2016)
61% des ruraux considèrent injustifiée l'impossibilité de contrôler l’alcoolémie des chasseurs (IFOP 2016)
76% des Français se déclarent favorables à une interdiction totale du commerce de l'ivoire (IFOP 2015)