Photo de Philippe Boulland

Philippe Boulland penche contre les animaux

5.9/20
Logo LR LR

Agir !

Interpellez-le

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Philippe Boulland ?

Prises de position de Philippe Boulland classées par thème :

Dernières prises de position de Philippe Boulland (12 référencées)

ont penché contre les animaux

sur les thèmes :

Animaux de compagnie

Droit animal

Élevage

Expérimentation

le 9 mai 2014 - Manifeste → Europe

Ces eurodéputés, candidats à leur réelection, n'ont pas encore signé l'« engagement pour le bien-être animal » de Eurogroup For Animals

Ils laissent faire sans réagir

Ces eurodéputés, candidats à leur succession, n'ont pas encore signé l'« engagement pour le bien-être animal ». Tandis que d'autres l'ont déjà fait depuis longtemps...

Eurogroup For Animals propose aux candidats pour les élections européennes de 2014 de signer un engagement sur différents thèmes liés aux animaux, ceci dans le cadre de sa campagne "Putting Animal Welfare At The Heart Of The European Elections 2014".

Traduction française libre de l'« engagement pour le bien-être animal » :

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 13 mai 2013 - Question parlementaire → Europe

Philippe Boulland souhaite que la Commission propose l'interdiction de la chasse aux oiseaux migrateurs en période migratoire

La Commission estime-t-elle que les règles en matière de chasse d'oiseaux migrateurs sont suffisantes?
Afin de veiller à la préservation de la nature et de la biodiversité, des règles plus strictes ne devraient-elles pas être établies pour veiller à l'interdiction de la chasse aux oiseaux migrateurs en période de mouvements migratoires?

Agir !

Félicitez-le

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 décembre 2012 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre la limitation à huit heures du transport des animaux d'abattage le 12/12/2012

Ces eurodéputés ont voté contre l' "amendement 1" qui proposait d'ajouter à la Proposition de résolution du Parlement européen sur la protection des animaux pendant le transport que le Parlement européen recommande « une limitation de la durée du transport des animaux d’abattage à 8 heures; demande à la Commission de soumettre des propositions législatives en vue de limiter la durée du transport des animaux d’abattage à 8 heures ».

Sophie Auconie, Jean-Marie Cavada, Gaston Franco, Françoise Grossetête, Philippe Juvin, Alain Lamassoure, Constance Le Grip, Corinne Lepage, Véronique Mathieu, Elisabeth Morin-Chartier, Maurice Ponga, Robert Rochefort, Tokia Saïfi, Dominique Vlasto et Henri Weber avaient pourtant signé, comme la majorité des eurodéputés, une Déclaration [...] sur la fixation d'une durée maximale de huit heures pour le transport [...] des animaux destinés à l'abattage quelques mois plus tôt.

Le Parlement a rejeté cet "amendement 1" et sa « limitation à 8 heures » lors du vote sur la Résolution du Parlement européen du 12 décembre 2012 sur la protection des animaux pendant le transport.

Plus d'informations sur l' "amendement 1" ci-dessous :

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 27 septembre 2012 - Question parlementaire → Europe

Philippe Boulland a incité la Commission à agir pour protéger les animaux marins des collisions avec les bateaux

Dans une question écrite, Philippe Boulland a demandé à la Commission si elle comptait « rendre obligatoire, ou du moins favoriser, l'utilisation de dispositifs de dissuasion acoustiques » afin d'éviter les « collisions avec les animaux marins ».

Intégralité de la question parlementaire ci-dessous :

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 26 septembre 2012 - Question parlementaire → Europe

Philippe Boulland a interrogé la Commission sur le respect des animaux dans la Corrida

Dans une question écrite, Philippe Boulland a rappelé que la corrida avait pour finalité « la mise à mort scénarisée d'un animal », qu' en France, le Conseil constitutionnel venait « d'annoncer le rejet du recours d'associations militant contre la tauromachie », et a demandé à la Commission si elle considèrait « que la pratique de la corrida en Europe participe du respect des principes de protection du bien-être des animaux. »

Intégralité de la question parlementaire ci-dessous :

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 septembre 2012 - Question parlementaire → Europe

Philippe Boulland a interpellé la Commission sur le projet «Ferme des mille vaches»

Dans une question écrite, Philippe Boulland a demandé à la Commission si elle considérait que « ce type de production [...] répond aux exigences de l'Union en matière de protection des animaux dans les élevages » et comment l'Union européenne comptait « réguler le développement de l'industrialisation et le respect du bien-être des animaux ».
extrait de la question parlementaire

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 11 juillet 2012 - Communication officielle → Europe

Philippe Boulland signe l'ICE visant à réduire les souffrances des vaches laitières

Jeudi 21 Juin, je me suis mobilisé en faveur du bien-être des vaches laitières en signant l’Initiative citoyenne européenne « Supporting Better Dairy » (« Pour un meilleur élevage laitier »).
Organisée par deux ONG, CIWF
(Compassion in World Farming) et la Société mondiale pour la protection des animaux (WSPA), et l’entreprise de crèmes glacées Ben & Jerry’s, cette campagne européenne vise à introduire une législation permettant d’uniformiser des standards minimums de protection des vaches laitières à l’échelle européenne.

extrait de l'article de Philippe Boulland

Agir !

Félicitez-le

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 4 juillet 2012 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre limiter à huit heures le transport des animaux d'élevage le 04/07/2012

Ces eurodéputés ont voté contre l' "amendement 1" qui proposait d'ajouter à la Proposition de résolution du Parlement européen sur la stratégie de l’Union européenne pour la protection et le bien-être des animaux 2012-2015 « une proposition visant à limiter à huit heures le temps de transport des animaux d'élevage, comme le demande notamment la déclaration écrite n° 49/2011, adoptée le 15 mars 2011 ».

Sophie Auconie, Françoise Grossetête, Philippe Juvin, Alain Lamassoure, Agnès Le Brun, Constance Le Grip, Véronique Mathieu, Elisabeth Morin-Chartier, Maurice Ponga, Robert Rochefort, Tokia Saïfi et Dominique Vlasto avaient pourtant signé, comme la majorité des eurodéputés, une Déclaration [...] sur la fixation d'une durée maximale de huit heures pour le transport [...] des animaux destinés à l'abattage quelques mois plus tôt.
Gilles Pargneaux, dont le vote "contre" est enregistré a signalé avoir voulu voter "pour".

Le Parlement a rejeté cet "amendement 1" et sa « proposition visant à limiter à 8 heures » lors du vote sur la Résolution du Parlement européen du 4 juillet 2012 sur la stratégie de l’Union européenne pour la protection et le bien-être des animaux 2012-2015.

Plus d'informations sur l' "amendement 1" ci-dessous :

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 mars 2012 - Vote → Europe

Ces eurodéputés n'ont pas soutenu la limitation du temps de transport des animaux

Absents du débat

Les eurodéputés ci-contre n'ont pas signé la déclaration écrite en faveur d'une limitation à huit heures du temps de transport des animaux destinés à l'abattage, initiative du député danois Dan Jorgensen soutenue par plus d'un million de citoyens européens (campagne 8 Hours emmenée par l'association Animals' Angels).

A la clôture des signatures le 15 mars 2012, cette déclaration est devenue la position officielle du Parlement européen grâce à l'obtention d'une majorité de signatures, dont une courte majorité d'eurodéputés français (38 sur 74).

Seule la Commission européenne ayant le pouvoir d'initiative législative, la position du Parlement européen constitue un appel au changement adressé à la Commission mais n'a pas de valeur contraignante.