Photo de Anne Sander

Élevage : Anne Sander agit contre les animaux victimes de l'élevage

0.9/20
Eurodéputée
Classement : 69ème/79 eurodéputés

Agir !

Interpellez-la

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Anne Sander ?

Prises de position de Anne Sander classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (43 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre l'amélioration des normes en matière de densité, qualité de l'air et luminosité dans les élevages intensifs de poulets

Ces députés ont voté contre l'amendement 4 qui proposait d'ajouter l'article suivant à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
16 bis. demande à la Commission d’adopter de meilleures normes en matière d’environnement et d’élevage, y compris en ce qui concerne le recours à des races qui favorisent le bien-être des animaux, de plus faibles densités sans dérogations possibles, un accès adéquat à des enrichissements, suffisamment de lumière naturelle et d’espace et des paramètres plus stricts concernant la qualité de l’air;

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre soumettre au respect à minima des normes de bien-être animal de l'UE les accords de libre-échange avec un pays tiers

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 13 :
Paragraphe 5 bis (nouveau)
5 bis. invite la Commission à rejeter tout accord bilatéral de libre-échange avec des pays dont les normes sont inférieures à celles de l’Union en matière de bien-être animal.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 mai 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre le contrôle et la sanction de la coupe des queues de porcelets (officiellement interdite dans l’UE depuis 1991)

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 47 prévoyant d'insérer la mention en gras ci-dessous dans le paragraphe 176 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture :

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 mars 2018 - Question parlementaire → Prise de position marquante → Européenne

12 eurodéputés demandent à la Commission d'augmenter le poids minimum exigé pour la dénomination "foie gras", soutenant ainsi le recours au gavage

Depuis 1991, la règlementation européenne fixe un poids minimum — 300 grammes pour le canard et 400 grammes pour l'oie — pour qu'un produit puisse être commercialisé sous la dénomination «foie  (...) Il en va de l'intérêt des consommateurs — qui ne doivent pas être trompés — et de celui des producteurs — qui veulent maintenir un produit d'excellence — que de conserver, voire d'augmenter, les poids actuellement fixés par le règlement (CE) no 543/2008 de la Commission.
(extrait de la question)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 18 décembre 2017 - Proposition de loi → Européenne

55 eurodéputés français ne soutiennent pas la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants

Ils laissent faire sans réagir

Ces 55 eurodéputés (la France compte 74 membres au Parlement européen) n'ont pas donné à l'Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux leur soutien pour la création d’une Commission d’enquête (article 198 du Règlement intérieur du Parlement européen) pour examiner les violations et mauvaises gestions présumées de l’application du Règlement du Conseil (CE) 1/2005 relatif à la protection des animaux pendant le transport.
Cette initiative nécessite le soutien de 188 eurodéputé(e)s

(extrait du tract de l’Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 mars 2017 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la mise en place d'un calendrier sur l'élaboration de normes minimales de "bien-être" pour les lapins

Lors des votes sur Rapport sur des normes minimales relatives à la protection des lapins d'élevage, ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 3 :
L'amendement a été adopté à 356 voix contre 254
(procédure non-législative)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 décembre 2016 - Question parlementaire → Prise de position marquante → Européenne

Ces eurodéputés suggèrent à la Commission de criminaliser et réprimer le débat public sur la légalité du gavage

Malgré cela, la production de foie gras fait l'objet d'attaques récurrentes, infondées sur le plan scientifique, qui mettent à mal la liberté de commercialiser et d'acheter ce produit sur le territoire de l'Union européenne. (...) La Commission envisage-t-elle de règlementer ce type d'agissements?
(extrait de la question)

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 juillet 2016 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre le principe d'utiliser les politiques commerciales pour améliorer le "bien-être" des animaux

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 2 :
N bis. considérant que les politiques commerciales devraient, entre autres, servir à améliorer le respect des droits de l'homme, le bien-être des animaux et la protection de l'environnement, y compris la protection des mammifères marins;
L'amendement 2 a été rejeté mais la Résolution du Parlement européen sur la décision du Japon de reprendre la chasse à la baleine au cours de la saison 2015-2016 a été adoptée.

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 novembre 2015 - Vote → Européenne

Les eurodéputés LR votent contre le principe de non-régression pour les normes de protection animale

Sur 642 votes, seulement 46 eurodéputés, dont 16 élus français, ont voté contre le paragraphe 3 de la Proposition de résolution commune :
Le Parlement européen, (...) 3. demande à la Commission de garantir un cadre législatif actualisé, complet et clair qui assure la pleine application des dispositions de l'article 13 du TFUE; rappelle cependant que les normes de bien-être animal ne doivent en aucun cas être tirées vers le bas pour des raisons de simplification administrative; souligne que ces objectifs ne s'excluent pas mutuellement;
(paragraphe adopté)